14/09/2009

Quoi de neuf. messieurs les Pinocchio !

 

Mercredi matin tout sera dit. Un nouveau conseiller fédéral sera élu.

Nous sommes des spectateurs, nous étions des spectateurs et nous resterons des spectateurs.

Mais que valent ces candidats ?

pinocchio.jpg

Et bien mystère.

Les déclarations, les opinions doivent être millimétrées pour ne pas déplaire aux grands électeurs.

Nous verrons bien après le 16 septembre.

Un peu court…

Sur le sujet de la santé et de l’augmentation vertigineuse des primes d’assurances maladies, rien ou si peu.

Pourtant nos préoccupations ne valent-elles pas un débat ?

Dans la presse ; du vent et des paillettes. A la télé ; des paillettes et du vent ?

Vous trop jeune, trop vieux, trop si, pas assez ça, les sourires calibrés, les conseillers en communication cachés derrière les décors, et nous dans tout cela.

Nous avons l’impression de ne pas exister.

Monde en vase clos, monde qui ne comprend pas le changement, monde qui n’est pas capable d’être à l’écoute.

Alors pourquoi avoir refusé un débat public ?

Pourquoi les auditions des candidats devant les groupes politiques ne sont-elles pas retransmises en direct ?

Un peu de transparence que diable…

Mardi soir je ne vais pas me mettre devant mon petit écran pour regarder ces messieurs dames fourbir leurs armes en buvant des verres. Inintéressant.

Dites messieurs les Pinocchio, c’est quand que vous faites de la Politique ?

07:25 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Bonjour Bertrand,
Si Christian Luscher est élu, du sang neuf au Conseil fédéral, éventuellement qu'il changerait l'aspect de la communication, de la transparence. Actuellement, le CF pratique la politique, celle de la Suisse profonde. Cela dit, je suis de plus en plus convaincu que l'exécutif fédéral devrait être élu par le peuple. Là l'autentique devrait surgir du bois du silence. Enfin, dès mercredi Couchepin pourra s'asseoir sur le nez de Pinnochio. A propos de campagne électorale, c'est bien calme, trop calme. Nous, les électeurs recevont que peu de documentation, la communication n'est à mon avis pas super.
Ce ne sont pas les stands, ou l'on pratique des farandoles, sur la place du Marché et autres qui vont ramener un max. de voix. Allons Nous recevoir des flyers, des cartes postales, un ballon, une crêpe !!!
Bertrand, bonne journée et à bientôt.
François

Écrit par : velen | 14/09/2009

Parceque vous vous ne mentez pas bien sûr !
La politique c'est mentir un peu, beaucoup, passionément !

Écrit par : Gertrude | 14/09/2009

Les commentaires sont fermés.