30/09/2009

Un peu fort de café...

polanski.jpg

 

 

 

Bon tout à été dit ou presque sur l’arrestation de Polanski.

Mais cette histoire m’énerve et me fâche tellement qu’il faut que je draine ma bile noire.

Je me suis dit, comment aurais-tu réagi si ta fille à l’âge de 13 ans avait été droguée et violée ?

Même 40 ans après.

J’ai trop entendu la détresse des femmes battues et abusées sexuellement pour me permettre d’oublier, de comprendre, d’accepter.

Ce qui m’a la plus choqué dans mon travail de médecin, c’est la fréquence des abus sur les femmes.

Je ne l’imaginais pas.

Alors j’écoute et je lis et je me rends compte qu’un Etat, la France, peut se permettre de réinterpréter le droit et d’oublier la séparation des pouvoirs.

Alors j’écoute et je lis que la célébrité et le talent permettent d’être protégé.

Alors je ne comprends plus rien et je me dis que le pouvoir est une sacrée machine à décerveler et que même des ministres ne sont plus capables de réfléchir avant de parler.

Monsieur Polanski est un triste sire, et je suis poli.

Un point c’est tout.

06:59 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Merci Bertrand d'oser ce genre de billet. S'en prendre à des enfants est pour moi l'attitude la plus abjecte. Elle me donne la nausée.
Au nom de toutes les femmes merci de rappeler les abus dont elles sont les victimes.
Bonne journée
Marie-G.

Écrit par : Dumont Marie | 30/09/2009

Oui, merci.
Voici donc ce que les soutiens de M. Roman Polanski acceptent comme comportement et qui ne doit pas être puni:

http://chroniquepolonaise.blog.tdg.ch/archive/2009/09/29/polanski.html

Écrit par : Max | 30/09/2009

Tout a fait d'accord avec vous Dr. Buchs. Et comme écrivait le rédacteur en chef de la Tribune dans son édito ce matin, c'est choquant de voir les ministres et acteurs voler au secours d'un pédophile.

Écrit par : K. | 30/09/2009

Les commentaires sont fermés.