15/10/2009

Avec ces élections, on oublie tout ...

 

A force de se regarder le nombril, d’ergoter sur le nombre des voix, de supputer sur l’avenir, de promettre Morgarten et Austerlitz avec en prime de la poigne et de la rigueur, nous oublions la vraie vie.

La récréation est terminée, les jeux sont rangés.

Les 60 % d’abstentionnistes vont attendent.

Et en plus cette damnée grippe H1N1 qui ne vient pas.

epidemie.jpg

On ne peut même pas utiliser l’excuse du délire fébrile pour expliquer la casquette que nous avons pris.

La Justice n’existe pas.

Bon on récapitule, environ 120 cas à Genève depuis le début de la pandémie, 2 hospitalisations, une vaccination en devenir.

Cela devait être bon pour la rentrée des classes, nada.

Cela va être bon à l’arrivée du froid.

Avec cette sacrée bise, c’est du tout cuit.

Alors à vos thermomètres, vos plaids, vos grogs, c’est parti mon coco…

Bien, j’espère que cette H1N1 va attendre sagement l’arrivée de Super Vaccin.

On ne pourrait pas arrêter cette foutue bise et lui dire de revenir fin novembre.

Mais nous allons vacciner qui ?

La liste se réduit chaque jour de plus en plus.

Le doute s’installe, et ça ce n’est pas bon pour le commerce.

Bien, je récapitule, la grippe se cache, le virus MCG est arrivé sans prévenir.

On se retrouve avec une fièvre tierce anti saisonnière sans aucun moyen de l’enrayer.

Fermer les frontières ? Rester chez soi ? Soigner le mal par le mal en élisant Stauffer au Conseil d’Etat ?

Donnez moi une marche à suivre, je suis complètement perdu…

06:58 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Le H1/N1 est attendu depuis de nombreux mois et ne viendra sans doute jamais! Des tonnes de vaccins pour rien ou pour si peu. Nombres de maladies actuelles qui font beaucoup plus de victimes et que nous n'entendons même pas parler. Cela me faire presque rire.

Quant aux élections Genevoises, cela me fait encore en plus rire! Tous ces partis, toutes et tous ces politiciennes et politiciens qui se demandent pourquoi un tel résulat !

Au lieu de vous larmoyer sur votre sort, ayez plutôt la sagesse de vous remettre en questions et si vous en avez la capacité, vous réaliserez que ce vote est contestataire.

Revoyez votre façon de vouloir gouverner et Maître et Seigneur et pensez un peu aux autres. Pensez à celles et ceux qui n'arrivent pas à joindre les deux bouts, aux chômeurs et aux personnes dépendantes de l'aide sociale.

Quand vous aurrez corrigé vos tirs, peut-être que nous retrouverez vos fauteils.

Écrit par : Patrice Rochat | 15/10/2009

Entièrement d'accord.
Le milieu politique est un microcosme malsain.

Écrit par : Bertrand BUCHS | 15/10/2009

Les commentaires sont fermés.