11/11/2009

Novembre...

novembre.jpg

 

 

 

Aimez-vous Novembre ?

Je sais, c’est un peu intime comme question, mais tant pis.

Le mois des élections, des votations, des bulletins de vote, des feuilles mortes.

Humide, pas assez froid, sans grande fête, sans lumière, tristounet.

Une super bonne période pour les rhumatologues, c’est vrai. Les articulations couinent, se grippent, refusent toute collaboration, l’âge se fait sentir. Une petite piqûre et ça repart.

Mes autres confrères n’ont pas à se plaindre. Les petits virus adorent les brouillards, les smogs, les petites gouttelettes en suspension, les bons éternuements dans le tram.

Vive la promiscuité.

N’empêche, je n’aime pas novembre.

Vite décembre et sa cramine, ses lumières, l’Escalade et Noël. Un petit coup de poudreuse dans les rues et c’est le paradis. Le bruit de ses pas dans la neige, magique.

Image d’Epinal…

La neige, bientôt souvenir, souvenir.

Il nous restera les photos à montrer à nos petits-enfants : « regarde ce truc blanc et bien, tiens-toi bien c’est de la neige »

Bon en attendant, un coup de Bise, un lac qui moutonne, un ciel azur, un -10 °, et tout vas bien.

Le panard…

07:02 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

personnellement je deteste novembre :( vivement la venue des premiers flocons blancs ;)

Écrit par : Europale As Media | 11/11/2009

Cher Docteur,
Novembre, pas terrible, MAIS, il existe des fêtes en novembre, et des pas tristes : prenez la Saint Martin dans le Jura.
Dommage, nous sommes à Genève. Encore une fois, l'héritage calviniste nous a privés d'une coutume plaisante, conviviale et qui aide à lutter contre la grisaille et les frimas.
A une prochaine.

Écrit par : La Salamandre | 11/11/2009

"une petite piqure et ça repart..."
Ce bout de phrase contient tout ce que je déteste dans la médecine. A quand une médecine qui ne gobe pas tout ce que pharma veut bien faire gober? A quand une médecine qui cherche à aider le corps à se guérir?

Écrit par : K. | 12/11/2009

K il ne faut pas le prendre au premier degre.

Écrit par : Bertrand buchs | 12/11/2009

tout le mal que la médecine a fait à moi et à mes proches... je ne le prendrai jamais au 2ème degré

Écrit par : K. | 12/11/2009

Les commentaires sont fermés.