16/11/2009

tout va bien dans le meilleur des mondes possibles...

sourire3.jpg

 

 

 

Les Suisses sont champions de monde de football. Il faut se pincer pour y croire.

Mais c’est surtout un super pied de nez à ceux qui ne croient pas à l’intégration des étrangers et qui ont une super trouille des musulmans.

 

Les socialistes ont perdu les élections. C’est peut-être leur chance car ils devront se réinventer, trouver de nouveaux idéaux, de nouveaux rêves de progrès et de justice. Et surtout devenir crédibles.

 

La droite a enfin compris qu’elle n’a pas besoin de l’extrême droite pour avoir la majorité. Et un grand merci au PDC en passant.

 

Je peux enfin vacciner. Enfin ce n’est pas sûr. Mais il semble que je puisse commander des doses de 10 vaccins de Pandemrix®.

1 mois de retard parce que Swissmédix a du refaire ce que les autres ont déjà fait.

1 semaine de retard à Genève parce que malgré plus de 6 mois de préparation d’un plan catastrophe, les médecins de la vile ont été exclus de la distribution (à part les pédiatres et les gynécologues) pour des raisons incompréhensibles.

Il a fallu que la Radio Suisse Romande lève le lièvre pour que brusquement tout change.

L’administration est vraiment une structure trop lourde et trop compliquée. Et surtout trop éloignée du terrain.

 

Et je viens de manger les premiers cardons de l’année.

07:08 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

"médecins de la vile".. vous avez écrit exprès ou c'était un lapsus? Quoi qu'il en soit, je trouve que ça décrit bien Genève de nos jours.

Écrit par : K. | 16/11/2009

Je ne suis pas vil (de peu de valeur, méprisable).
Je suis en ville.
Je suis humain donc perfectible.

Écrit par : Bertrand BUCHS | 16/11/2009

Cher Docteur Buchs,
Pouvez-vous me rappeler le nom du magistrat en charge du département de la Santé, et son obédience politique ?
Voilà qui peut également replacer la question de la crédibilité des uns et des autres au milieu du village. Chacun peut voir midi à sa porte.
Mais bravo quand même pour l'Entente, et tant pis pour moi, qui suis de l'autre bord (gauche, à gauche, puisque nous nous sommes trouvés une Droite au centre cet automne).
Espérons tout de même un avenir souriant pour Genève !
Bien à vous

Écrit par : Anne-Marie Brunner | 16/11/2009

Les commentaires sont fermés.