22/12/2009

Le poids des ans...

Poids des ans.jpg

                       

 

 

Terrible chose.

Hier, je me suis réveillé jeune et je me suis couché vieux.

Je prenais le tram tout guilleret, ne sentant pas mes années, pensant qu’hier était plus proche que demain, rêvant du Père Noël, tirant des plans sur la comète et… une charmante jeune fille se lève pour me céder sa place.

Je fais alors le fier, le brave, comment mais vous faites erreur, mais la diablesse insiste. Je refuse, elle se lève et alors je m’affaisse piteusement sur le siège « ergonométrique » de nos bons TPG.

Mes illusions, comme mes cheveux, s’envolent.

Je rentre péniblement chez moi, patinant sur la neige mouillé.

Cherchant un réconfort. Espérant qu’Anastase m’ait écrit un de ses commentaires plein « d’humanité et de bonté ». Et boum, il me dit que je « file du mauvais cholestérol ».

Dans ces cas, que faire…

Avez-vous l’adresse de la clinique où Berlusconi va aller refaire son râtelier ?

07:04 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Je peux compatir. Ca m'est arrivé et j'ai déprimé pas mal après. Mais en même temps me suis consolée qu'enfin quelqu'un a vu et reconnu que j'avais mal. Je déteste prendre le TPG parce qu'il faut payer cher, attendre si longtemps et il y a rarement de places assises.

Écrit par : K. | 22/12/2009

Mon cher Bertrand, il me semble que depuis quelques temps vous avez l'âme sombre, la vague à l'âme récurrent et la prose trise. Bon .. je sais, il y a eu le désamour des électeurs puis cette abominable histoire de couscous au CC de Carouge et enfin l'odieuse trahison de vos amis du PLR. Mais la vie est belle, dites vous que cette adorable jeune fille tentait de vous séduire avec cette timidité, cette retenue, cet art de la litote si caractéristiques de notre belle jeunesse. Ell aura immédiatement senti le disciple d'Esculape sous la gabardine Hugo Boss. Eh oui ... les femmes n'hésitent pas à recourir à mille sortilèges y compris à vous aider pour attirer votre attention. Daignez prendre le tram ces prochains jours à la même heure e vous verrez qu'elle sera là, comme par enchantement, prête à fondre sur vous tel l'ange du désir.

Écrit par : Anastase | 22/12/2009

Et, oh! les papis et la mamis, on se calme, faut pas faire tout un foin pour si peu. Consolez-vous en vous disant que c'est chacun son tour. Dans 30 ans, si je suis toujours là, ça sera le mien. Allez, hop!, un peu de positivisme dans notre belle vie, même si elle est parfois difficile...

Écrit par : Bob | 22/12/2009

Je ne vous savais pas poète, Anastase !

Écrit par : Bertrand BUCHS | 22/12/2009

Les commentaires sont fermés.