02/03/2010

La complainte de la salle d'attente...

salle d'attente 3.jpg

 

 

 

On se dévisage, on soupire, on a les chocottes, on doute, on râle, on fulmine contre le retard de ces sacrés toubibs, on guette les bruits, on imagine des cris.

Sympa quoi…

Et pour meubler ce délicieux moment d’expectative, le médecin a mis à votre disposition quelques revus illustrées datant au moins de la mort de Lady Di.

Je me suis toujours demandé pourquoi mes confrères étaient si conservateurs.

Veulent-ils signifier que le temps n’existe pas, que l’information est toujours la même, les catastrophe immuable et les princesses tristes ?

Sont-ils tout bêtement peu enclin à la dépense et adeptes du recyclage perpétuel ?

Ou alors leur pratique est le fruit d’une longue expérience ?

Ma réponse est simple.

Bon sang de bois vert, tabernacle, vertudieu, arrêtez de me piquer mes revues !

S’il vous plaît n’arrachez pas les recettes de cuisine !

Ne disparaissez pas avec le dernier « Géo » !

Petite statistique : le « Elle » consacré à l’épilation, ou non, du triangle des Bermudes des femmes : 2 minutes et 45 secondes.

« L’Illustré » spécial Federer : 30 secondes.

Par contre le numéro sur notre ancien président de la Confédération, monsieur Merz, est toujours là.

06:57 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Bonjour Doc,

Je ne pensais pas que vos revues avaient une durée de vie si courte, ... impressionnant lol.

Bonne fin de journée et à bientôt
Karin

Écrit par : gabor karin | 02/03/2010

Les commentaires sont fermés.