04/03/2010

Je te donne le PAV, tu me donnes des LUP...

indecision.jpg

 

 

 

J’adore ces acronymes. Cela fait sérieux, cela pose un homme. C’est smart dans une conversation mondaine.

Par contre politiquement, attention problème.

Le nouveau quartier Praille-Acacias-Vernet semble mal né.

Les responsables de projet ont tous démissionné les uns après les autres.

Il n’existe aucun projet valable et cohérent permettant aux élus de savoir de quoi on parle et surtout de visualiser l’urbanisme de ce futur quartier.

Et parce que l’extrême gauche fait de la surenchère, le Conseil d’Etat décide un taux de logements sociaux à 66%.

Pourquoi ?

Quel type de logement social ?

Pour qui ?

Est-ce que la classe moyenne est concernée ?

Va-t-on permettre une vraie mixité sociale ou allons-nous construire des barres d’immeubles bon-marchés ?

Je rappelle que la loi oblige, pour toute nouvelle construction, un taux obligatoire de LUP (minimum 15 %).

Pourquoi être plus royaliste que le roi ?

La politique ne doit pas céder à la démagogie.

Juste pour mémoire, ce sont la classe moyenne qui quitte Genève pour s’établir en France voisine et dans le canton de Vaud.

Et c’est elle qui paye en proportion le plus d’impôt…

Pourquoi n’a-t-on pas donné le projet à un grand bureau d’architecte et d’urbaniste. Lyon l’a bien fait avec Herzog et Meuron.

Franchement, je ne le sens pas ce PAV.

07:19 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Les commentaires sont fermés.