18/03/2010

Ma bonne "Julie"

watergate.jpg

 

 

 

Tu voilà dans une position difficile. L’Etat t’a laissé tomber, comme une vieille chaussette toute pleine de jolis trous.

Publier les photos du fils Kadhafi n’était pas très « fute fute ».

Une erreur ou une faute.

La réponse est tombée hier de la part du Conseil d’Etat, une faute.

Cela va te coûter probablement bonbon.

Je sais, la justice n’a pas tranché et tu as toujours la présomption d’innocence.

Mais, allez entre nous, même en tordant au maximum les concepts, avais-tu le droit de faire cela ?

As-tu déjà publié en première page les photos d’identification judiciaire de prévenus célèbres non encore jugés et condamnés ?

J’ai peut-être la mémoire dans le coltar, mais je n’en ai pas l’impression.

Si tu l’as fait, c’est que probablement tu te sentais protégée par quelqu’un.

Puisqu’on te laisse choir, avec peu d’élégance, je le conçois, allez vide ton sac.

Une bombe éditoriale, un peu d’indépendance par rapport au pouvoir.

Un vrai journalisme teigneux et indépendant.

Courage…

06:46 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Les commentaires sont fermés.