24/03/2010

Avant, c'étais tellement plus simple...

Armee-suisse.jpg

 

 

 

Vous vous rappelez les belles années de la guerre froide. L’ennemi était connu. Notre armée pouvait se battre contre les rouges venant de l’est. Sur les cartes d’état-major, cela avait de la gueule. Nous pouvions pointer nos canons dans une direction précise, toujours la même, ce qui simplifiais l’exercice.

Nos entrées en mobilisation générale étaient sérieuses et patriotiques. La Patrie pouvait compter sur nous.

Bref du vrai et du bon suisse.

Et puis patatras, plus d’ennemi, à part quelques terroristes barbus, difficile à combattre avec des régiments d’infanterie et de chars.

Que faire de nos troufions, big question, grave question.

Il semble que les grecs sont instables, que les portugais vont suivre, que le petit peuple va peut-être se révolter. Maintien de l’ordre et serrage de vis en perspective.

Ah si « Al Quaida » avait une vraie armée, quel plaisir, quel chance, notre conseiller fédéral Maurer serait moins dépressif. Nous aurions une mission, un but.

Et si nous changions de point de vue. Simplement en se disant que le service militaire est utile pour nous connaître entre suisses, pour apprendre certaines valeurs, tout bêtement.

Faut-il toute cette technologie ?

Une armée ancrée dans le terrain, se déplaçant rapidement, souple.

Une armée de guérilla, voilà ce qu’il nous faut.

06:45 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

D'après votre photo il s'agirait d'une armée de godillots!... Et Ueli veut en faire une armée avec un seul Caudillo!

Écrit par : Père Siffleur | 24/03/2010

C'est très problématique pour nos stratèges de la meilleure armée du monde que de déceler un ou des nouveaux ennemis. Pour eux, il n'y a pratiquement plus que les retardataires du paiement de la taxe militaire à porter dans le viseur de l'artillerie lourde.
Mais il est à parier qu'elle va s'en trouver quelques-uns dans un proche avenir. En effet, cette armée est truffée d'ennemis à l'intérieur même de l'armée. Alors là, elle a un sacré boulot devant elle. L'intervention d'une armée étrangère sera peut-être nécessaire.

Écrit par : Rollmops | 24/03/2010

pour une fois vous avez raison mais le couplet sur l'armée de guérilla est aussi un gros cliché, un phantasme pour rambos en charantaises. Pour être très honnête, je ne vous vois pas vraiment déguisé en Ninja embusqué derrière un container Ochsner en attendant Moouloud et Rashid pour leur trouer le buffet avant l'explosion finale. je me demande du reste d'oû vous viennent ces idées saugrenues, de la contemplation de fessiers avachis? du denier bulletin FMH? Un grand homme d'Etat avait dit un jour que la guerre était trop sérieuse pour être laissée aux militaires mais faut-il que la faculté s'en mêle?

Écrit par : Anastase | 24/03/2010

Finalement on se demande s'il ne vaut pas mieux rester embusqué derrière le container à ordures plutôt que de croupir à l'intérieur comme Anastase.
Au moins on ne sent pas la vieille sardine.

Écrit par : F. Salina | 25/03/2010

Ah bon c'était vous dans le container ? J'avais bien entendu des bruits de fouissement et des grognements de plaisir mais je n'avais pas fait le lien.

Écrit par : Anastase | 25/03/2010

Les commentaires sont fermés.