30/03/2010

A votre bon coeur...

gabelle3.jpg

 

 

 

Taxes en tous genres, gabelle, prélèvement direct, indirecte, TVA…  

Difficile d’imaginer un système d’impôt qui satisfasse la majorité.

Le début est simple puis tout se complique à mesure que le ménage de l’Etat se complexifie et que les appétits politiques enflent.

Les Mérovingiens avaient excluent les ecclésiastiques et leur citoyens du rôle de l’impôt. Ils taxaient les étrangers, les marchandises et lorsque l’argent venait à manquer, ils allaient piller leur voisins. Sympa…

Alors, il faut faire preuve d’imagination.

Il est donc rare que nos édiles nous proposent de supprimer un impôt.

Alors, il faut se féliciter de l’idée d’enlever la taxe professionnelle.

Une petite rapine sans autre signification que d’énerver le bon citoyen qui passe à la caisse pour la troisième fois.

Mais voilà, les communes comptent sur cette taxe. Elle fait partie du budget et la perte sera lourde pour certaine.

Le gouvernement français a fait la même proposition et le vent de révolte communal a soufflé.

Mais d’un autre côté, moins d’impôts obligent nos dirigeants à ne pas dépenser à tort et à travers et à se concentrer sur l’essentiel.

Pas si mauvais en fin de compte.

Le débat va être chaud et les fronts étonnants.

La proposition vient d’un homme de gauche.

06:54 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Les commentaires sont fermés.