06/04/2010

Réflexions post lapin de Pâques...

Pâques3.jpg

Alors vous êtes  barbouillés ! Vous avez la vésicule biliaire en berne. Vous l’entendez crier pitié. Faites gaffe aux calculs.

Pour le reste je pense que vous avez bien passé Pâques et que vous avez été à la messe.

Comment non !!!

Je sais la situation actuelle de l’église catholique peut nous amener à  faire une crise de foi (gag… ).

La messe de dimanche, pas de jeunes, pas de trentenaire, des personnes ayant dépassé les 50 ans, des personnes âgées.

Un discours classique, puisé dans les livres. Une homélie se calquant sur des schémas mille fois répétés.

Pas d’empathie, pas de simplicité.

Des prêtres ne sachant plus à quel « saint » se vouer. Attendant de la hiérarchie, une lueur, un ordre, une façon d’être.

Il faut retourner à la première parole. Au début de l’Eglise, à la vérité des Evangiles. Etre avec, à côté, ensemble.

Le discours du Pape est inaudible. Tant pis. Faisons autrement.

09:02 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Vous êtes déçu par votre église, déçu par les assurances, déçu par votre parti, déçu par vos électeurs, déçu par la FMH... C'est dur dur la vie hein ? Mais oui je compatis, et toutes vos prières, actes de contrition, confessions en série, jeûnes, pèlerinages n'y font rien....Comment expliquer un tel mystère? serait-ce possible que le Ciel soit vide ? Que le grand architecte soit une illusion d'optique?

Écrit par : Anastase | 06/04/2010

Ah mon bon Anastase ! Où étais-tu donc passé ? On te croyait perdu dans les embouteillages pascaux à bord du minibus affrété par ton hospice "Le Vieux Gland". Heureusement qu'il y avait Radio Bleue et sa journée spéciale Frank Michael pour faire passer le temps. Que de tubes repris par un choeur chevrottant entre deux bouchées de purée !
En ce qui concerne la grande question métaphysique, elle semble magistralement résolue par ta célèbre conférence au Club des Philanthropes Staliniens intitulée "Marx et l'inutilité de Dieu" (reprise intégralement dans Spirou magazine no.329, février 1977).
Il nous reste néanmoins une certitude. L'existence du Grand Bébête de l'Univers ne relève pas de l'illusion d'optique. Tu en es la preuve incarnée. Alleluia !

Écrit par : F. Salina | 06/04/2010

et vous salina, en villégiature à Rome? Comme toutes les cloches j'imagine.

Écrit par : Anastase | 06/04/2010

Ah mon brave Anastase ! Voilà bien longtemps que je n'y vais plus et préfère te les sonner ici. C'est bien plus drôle.

Écrit par : F. Salina | 06/04/2010

A défaut de sonner le tocsin tu nous donne le bourdon mon pauvre Salina. Mais la saison des courses est bientôt là, pouquoi ne pas chausser tes Nike minutieusement cousues par d'exemplaires travailleurs pré-pubères et nous faire une démonstration de ta foulée légendaire, celle qui te permet de rallier le bistrot le plus proche comme un joyeux séraphin.

Écrit par : Anastase | 06/04/2010

Les commentaires sont fermés.