14/04/2010

Les fast food dépendants...

fast_food.jpg

 

 

 

Existe-il une dépendance à certains aliments ?

Soyons plus précis, est-ce que de  manger des plats très gras entraîne une dépendance ?

Nous  appelons dépendance le fait de devoir augmenter la consommation d’un produit pour obtenir une satisfaction.

Une équipe de chercheur américains (Paul Kenny et coll : Nature Neuroscience, DO : 10.138/nn.2519) a étudié le comportement de rats ayant accès à des nourritures très grasses de façon illimitée.

Ils ont remarqué que ces animaux consommaient tout les jours plus d’aliments et devenait obèses.

Ils ont fait la même expérience en donnant cette fois une nourriture équilibrée.

Les rats n’augmentaient pas leur consommation et gardait un poids constant.

Ils ont étudiés les cerveaux des animaux et ont mis en évidence que les « fast food » dépendants avaient moins de récepteurs pour la dopamine.

Alors faites gaffe.

Réfléchissez à ce que vous mangez ?

Ne prenez pas de mauvaises habitudes.

Surtout ayez le temps.

Dévorez tout et n’importe quoi en 5 minutes peut vous faire devenir obèses et surtout dépendants de mauvais nutriments.

06:44 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Ah mon cher docteur, que voilà de bon conseils, et bien entendu il fallait une étude "scientifique" pour nous apprendre que la culture fast food est néfaste pour notre petite santé. Mais dites-moi cher praticien sur-diplômé et bon marché, appliquez-vous ces sages préceptes à vous-même ? Lors des dernières apparitions télévisuelles, je vous ai trouvé un peu ..comment dire... enveloppé? N'y aurait-il pas un signe de dépendance à ces mêmes aliments dont vous dénoncez la dangerosité...? Je sais que lever le coude au stamm du PDC est un exercice astreignant, et je ne parle pas des weekends de ski organisés par l'association des médecins de Genève mais un peu d'exercice physique vous ferait le plus grand bien. Bonne journée!

Écrit par : Anastase | 14/04/2010

anastase

je trouve que buchs est tres en forme . et même si il avait un ou 2 kilos a perdre c'est facile parcontre perdre de la betise c'est plus dur... vous voyez ce que je veux dire

Écrit par : rene blanc | 14/04/2010

C'est bizarre, lire vos commentaires, Anastase, me font prendre du poids.

Écrit par : Bertrand BUCHS | 14/04/2010

Alors mon petit Anastase, tu as mal dormi ? On s'est réveillé d'humeur plus méchante que d'ordianire ? Depuis que Bobonne t'a quitté, fini la petite gâterie matinale âprement marchandée. Il faut dire que sur les dernières années ça ne marchait plus très fort sous la couette. A force, tu as fini par développer une résistance au Viagra. Même le portrait de Staline en uniforme au-dessus du lit n'est plus d'un grand secours. Pas surprenant que tu aies sombré dans le voyeurisme entomologique et l'onanisme virtuel. Habile comme tu l'es, tu as même réussi à te faire payer par la RSR pour y lire d'un ton affecté tes haikus débordants de fatuité autosatisfaite, pendant intellectuel du fast-food. Comme il est loin le temps où tu t'échappais de ton laboratoire le temps d'une virée dans les lupanars africains ! Après une existence aussi confinée et stérile, il n'est pas étonnant que tu aies développé une vision difforme de l'existence.
A 68 ans, la porte de sortie n'est plus très loin et tes espoirs sont derrière toi. Tu te rêvais en Théodore Monod et tu finis en Marc Dorcel de la sexualité des hyménoptères, parqué entre deux bocaux poussiéreux au Musée de l'Homme.
Il y a quelque chose de pathétique à défaut d'être touchant dans ta rage à vouloir ravaler l'humanité au rang des insectes en rut qui sont l'objet de ton voyeurisme.
Mais courage mon brave Anastase ! La vie n'est pas le refelt de ton état d'esprit sordide. Il te reste le Cercle Libertaire Carougeois (ex-Amicale Trostkyste) et son stock de pastis.
Autre bonne nouvelle: l'université de Copacabana vient de créer une chaire de proctologie entomologique tout exprès pour toi. Du sur-mesure: des monte-charges pour faciliter l'accès, une colonie de fourmis délurées, des cafards pédophiles et des lombrics échangistes. Que du bonheur pour le restant de tes vieux jours !
A défaut d'y tolérer ce que tu infliges aux autres, j'espère au moins que tu nous relateras ton aventure brésilienne dans ton blog.

Écrit par : F. Salina | 14/04/2010

Les commentaires sont fermés.