16/04/2010

Pauvre Achille !

 

achille.jpg

 

 

 

Il se serait bien passé de l’histoire de son tendon.  L’histoire ne se rappelle que de sa faiblesse et non de ses exploits.

Nous sommes peu de chose.

Mais pour nous pauvres mortels, même pas demi-dieu !

Réjouissez-vous, votre tendon d’Achille est une pièce maîtresse de votre corps.

Sans cette structure pas de course possible.

Et surtout pas de course sur une longue distance.

Les marathoniens (tiens encore des Grecs) apprécieront.

Monsieur Seller, de l’Université de Manchester, a démontré qu’un tendon large et solide augmentait la possibilité d’être un super coureur sur une longue distance (International Journal of Primatology, DOI : 10.1007/s10764-010-9396-4).

Il semble même qu’à partir de 20 kilomètres de course, l’être humain est capable de battre un cheval.

Encore faut-il arriver là.

Moi, à partir d’un kilomètre, je crache mes poumons. Mais c’est vrai, comme la dit Anastase, je suis un peu enveloppé.

Et cerise sur le gâteau, ce tendon est capable d’apprendre.

Plus vous courrez, plus ils s’adapte. Il corrige vos erreurs et augmente vos performances.

Alors convaincu.

Je propose de corriger le texte d’Homère et de rétablir la stricte vérité.

11:56 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Monsieur Seller, de l’Université de Manchester, a démontré qu’un tendon large et solide augmentait la possibilité d’être un super coureur sur une longue distance (International Journal of Primatology, DOI : 10.1007/s10764-010-9396-4).

eh bien c'est Salina qui va être content le journal of Primatology est en plus son mensuel préféré (surtout pour les photos) après le catalogue Vedia. Gageons maintenant qu'avec les vignettes Panini, il est désormais débordé. Sa collection d'opercules va en souffrir.

Bon mon cher docteur c'est bien de se tenir au courant des développements de la science mais lorsque je vous qualifiais d'enveloppé c'était un euphémisme amical, je crois que vous devriez vraiment vous y mettre. Je ne sais pas si vous voulez réécrire Homère mais vous ce serait plutôt la tortue qu'Achille. alors on évite le taxi pour aller travailler, on prend son petit vélo, on fait quelques exercice des bras et pas seulement avec la poignée du tiroir caisse, on arrête de banqueter avec tout le microcosme politique de Carouge, on mange de la salade à midi au lieu de s'enfiler en douce un double cheese au macdo de la gare. Essayez le régime alimentaire de la vendeuse Migros. Vous m'en direz des nouvelles.Perte de poids garantie et sans effort.

Quantités-Graisses-Sucres. vous vous en rappellerez ou vous voulez que je vous rédige une ordonnance?

Écrit par : Anastase | 17/04/2010

Ah mon brave Anastase ! 3 jours sans lire ta prose rancie, on commençait à se faire du souci. L'annonce de la découverte d'une momie de 2300 ans nous a un finalement rassurés: tu es sain et sauf entre les mains d'archéologues compétents.
Le 1er mai approche, Anastase ! C'est ton grand jour. Il va falloir sortir ton uniforme bardé de médailles achetées au puces et tout mettre en place pour le défilé. Il faudra aussi mettre un peu d'ordre sur ton balcon-baignoire afin que tu puisses y prendre place et saluer d'un petit geste raidi le passage des troupes qui promettent hélas d'être plus clairsemées que jamais. Ce n'est plus trop la joie dans ton petit monde. Le passage du trotskysme au libertarisme n'a pas apporté le regain espéré. Les charentaises même avec des petits trous pour les orteils restent des charentaises. Et puis avec Siné Hebdo qui n'est plus qu'un souvenir, on commence à s'emmerder ferme. Alors évidemment, la déviance n'est plus très loin, la transgression devient tentante, ce d'autant plus que Josette n'est plus si velue et a augmenté ses tarifs. C'est comme cela que tu as glissé dans l'entomophilie. D'ailleurs quel sera le titre de ton prochain livre ? "Sodomie dans le tapis" ? "La ruche en rut" ? On attend avec impatience les bonnes feuilles dans ton blog Anachronique...

Écrit par : F. Salina | 17/04/2010

Sodomie dans le tapis... décidément mon cher Salina, vos phantasmes sexuels ne sont pas banals

Écrit par : Anastase | 18/04/2010

Que veux-tu mon petit Anastase, c'est évidemment moins croustillant que "La vie en rut", ton monument à la gloire du voyeurisme zoophile. A en juger par tes préoccupations, on voit qu'à 68 ans les petits plaisirs se font déjà rares.
Allez Nanastase ! On prend son Seresta, on immerge son dentier dans le petit verre et au dodo ! Si tu as été bien sage, Tonton Staline viendra te visiter dans tes rêves pour te raconter comment il a fait fusiller les méchants bonshommes en blouse blanche.

Écrit par : F. Salina | 18/04/2010

Les commentaires sont fermés.