21/04/2010

Ouf ....

Eruption.jpg

 

 

 

Nous sommes sauvés. Nos petits avions redécollent. Nos hommes d’affaires n’ont plus besoin de prendre de drôles de transports en commun, le train ou le bateau. Nous avons failli devoir remettre en usage la diligence.

Le nuage n’est plus sur nos têtes.

La menace s’éloigne et puis cela commence à nous coûter un peu trop cher.

Bon on reprend le cours normal de la vie et des choses.

Enfin de compte, grippe porcine et nuage de cendre : même combat.

Réaction disproportionnée, application du règlement à la lettre, aucune modulation.

Risque zéro.

Le béotien, que je suis, s’est bêtement posé la question de juste savoir si la concentration des cendres dans ce sacré nuage était la même en Islande ou en Suisse.

Je ne crois pas avoir lu une réponse claire et convaincante.

Ce genre de crise, doit pouvoir être gérée avec souplesse. Il faut pouvoir s’adapter, évoluer et surtout se baser sur l’avis du terrain.

La grippe porcine par exemple : les médecins de famille se sont rapidement rendu compte de sa bénignité. Et pourtant la nomenklatura onusienne a continué à diffuser des communiqués alarmants.

Ah cette sacrée mondialisation…

Je vous donne rendez-vous à la prochaine éruption.

06:11 | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Oui Ouf, nos médecins coincés à Orlando ou à Cancun peuvent enfin rentrer sains et sauf de leurs Congrès de stomato-géodésie différentielle. Entre deux morito ils ont néanmoins eu le temps de passer quelques e-mails de protestations auprès de Novartis qui n'a même pas eu la décence d'affréter un jet sur Majorque et repousser plusieurs interventions urgentes qui se feront à l'hôpital dans trois mois.Certains ont néanmoins vécus des éruptions mais cutanées après quelques rencontres non protégées avec de jeunes institutrices locales venues se délasser au bar de l'hotel après une dur journée de travail. Bref tout rentre dans l'ordre. Un suivi psychologique voire un balint sera néanmoins organisé à la descente de l'avion pour atténuer le choc de l'expatriation forcée.

Écrit par : Anastase | 21/04/2010

Ah mon brave petit Anastase ! Tu as eu une veine du tonnerre, tu échappes à tout cela ! Les compagnies aériennes n'acceptant plus de transporter les vieillards incontinents non-accompagnés, les voyages en avion appartiennent désormais au passé pour toi. Et puis de toutes façons tu ne passerais plus les contrôles de sécurité avec ta prostate en titane. On t'obligerait aussi de remiser ton dentier en soute afin d'empêcher que tu t'en serves pour précipiter l'avion dans l'Hôpital universitaire de Genève.
Mais il reste d'autres plaisirs au vieillard scrofuleux et aigri que tu es: le pastis du Cercle libertaire de Carouge et les gâteries tarifées de Josette la Velue. C'est pas mal, non ?

Écrit par : F. Salina | 21/04/2010

M Buchs

votre blog est trop bon pour laissé salina et anastase et leurs commentaires complètement hors sujet.. pourriez vous les enlever. cela n'a rien a voir avec la liberté d'expression mais si lis veulent s'insulter qu'ils le fassent entre eux

merci d'avance

Écrit par : fred | 21/04/2010

@fred
Anastase a son propre blog dont il a soigneusement verrouillé la fonction commentaire. Cet universitaire désormais au rencard considère que sa Sainte Parole ne souffre aucune contradiction et préfère donc aller polluer celle des autres. Un acte plein de courage qui mérite d'être salué comme il se doit.
Personnellement je trouve que M. Buchs fait preuve d'une grande bonté envers quelqu'un qui, en répandant son aigreur bébête à longueur d'interventions, a largement abusé de la liberté d'expression que lui accorde cet espace. Censurer ses interventions comme d'autres l'ont déjà fait serait un acte de salubrité publique dont on ne saurait tenir rigueur à M. Buchs. Personne ne regrettera Anastase, sauf moi pour qui botter en public ce fessier triste et verdâtre constitue une distraction bienvenue.

Écrit par : F. Salina | 21/04/2010

Merci Fred pour votre commentaire.
Franchement, j'en ai un peu marre.
Donc si Anastase persiste, je le censure.
Je demande à Salina de ne plus répondre à Anasatase. Je sais qu'il va m'écouter.

Écrit par : Bertrand Buchs | 21/04/2010

Je ne suis pas d'accord. Le volcan n'était pas la même chose que la grippe porcine. La soi-disant pandémie de grippe a été inventée par les compagnies pharmaceutiques. Le volcan, ça se trouve c'est la terre qui nous fait comprendre que l'on n'a pas besoin de voyager autant, que les téléconférences existent. Bref, qu'on peut polluer moins. Et personnellement, je suis bien contente que l'on soit hyper-prudent en matière d'aviation.

Écrit par : K. | 21/04/2010

Moi aussi j'en ai assez des commentaires de cet aigri d'Anastase... Si vous en avez la possibilité, merci de le censurer !

Écrit par : Kate | 22/04/2010

Interessant!

Écrit par : mutuelle montpellier | 22/04/2010

Ces délicieuses amabilité me charment. Finalement, la vie est trop courte pour la passer à se bouffer le nez. Alors à chacun ses joies et à tous le droit de vivre en paix.

Un vieil adage dit que si tous les c... volaient, on ne verrait plus le soleil. Le principe de précaution ne voudrait-il pas qu'on leur interdise aussi l'espace blogueur ? Vous n'y pensez pas ? Moi non plus.

Allons ! Au diable les aigris, les ronchons et autres casse-pieds et que vivent les gens positifs et raisonnables qui ensoleillent toutes mes journées.

Écrit par : céleste | 22/04/2010

Personnellement j'aimais beaucoup l'humour caustique de notre cher Anastase qui contrastait avec les propos parfois un peu trop politiquement corrects de Monsieur Buchs. Il m'a fait seouvent beaucoup rire. Ce n'est pas le cas de Monsieur Salina dont les propos sont parfois orduriers et complètement hors sujet. Je ne les trouve pas très drôles non plus. J'ose espéter que nous aurons encore l'occasion de rire de sa mauvaise fois et de son humour décapant qui sortait ce blog de son ronronnement un peu morne. Je vote pour Anastase et au diable les censeurs de tous poils!

Écrit par : Mireille Daloz | 23/04/2010

Les commentaires sont fermés.