29/04/2010

Un gros souci...

federer.jpg

Federer, mais qu’est-ce que tu nous fais !

Perdre aux premiers tours de tournoi d’amateurs.

Ceux que tu gagnais les doigts dans le nez.

Tu sais, nous avons assez de problèmes comme cela.

Les banques, les bonus, l’armée, le MCG, le Pape, la Grèce et la suspension de ma voiture.

Il faut te ressaisir.

Cela sent le petit coup de mou.

Tu te disperses.

Et tu soutiens l’équipe de hockey de Berne…

Fais gaffe, Paris vaut bien une messe et pas une fessée.

Nadal revient, et il a remis plein de muscles. Tiens, tiens…

Allez, un petit effort.

Tu les écrases une dernière fois et on te nomme dictateur, à vie, de la Suisse.

06:30 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Les commentaires sont fermés.