30/04/2010

Coups de crosses...

hockey.jpg

 

 

Il suffit qu’une équipe flambe pour que tout d’un coup les politiques se rappellent qu’ils « adoooorent » le sport.

Commissions bâclées pour ne pas arriver en retard au match.

Têtes ailleurs.

Commentaires de spécialistes.

Grands amours exclusifs.

Vite, puisque de Genève Servette est une sacrée bonne équipe de hockey, une nouvelle patinoire.

Coups de cannes, blocage contre la bande, bataille rangée.

C’est moi le premier.

La ville de Genève ne veut pas perdre les Vernets.

L’Etat de Genève rêve du site de l’Arena.

Et Plan-les-Ouates veut construite une enceinte de plus de 10000 places.

Pléthore.

Absence de coordination, d’idées directrices.

Urgence.

Et puis rien de se fera.

Les Vernets : difficile de faire du neuf avec du vieux.

L’Arena : cher et pas top

Plan-les Ouates : probablement le meilleur projet, idéalement placé, synergie possible avec l’industrie horlogère, mais le FLC (le Front de Libération des Cardons)  s’y oppose.

 

Alors, on la met où cette nouvelle patinoire ?

06:23 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

C'est effectivement un vrai dilemme, je pense que Carouge et son bout du monde pourrait fournir le terrain idéal mais il semble que l'ACP (Association Carougeoise des Poivrots) s'y oppose fermement au motif que la distance entre le café de la Bourse et le stade ne permet pas un temps de pause suffisant entre les phases de match. A mon sense, il ne reste plus que les terrains agricoles de J.F Mabut. Son projet de cathédrale et chemin de croix intégré au payasage ayant été rejeté par la minorité protestante du conseil communal, un stade dédié la vierge noire de Czestochowa pourrait combler ses attentes. Et puis crosse de prélat ou crosse de patineur, c'est un peu du pareil au même...et les seconds remplissent mieux les stades que les premiers. Avec un peu de volonté politique , on pourrait même imaginer un prolongement du CEVA jusqu'à Bardonnex et permettre aux supporters des clubs de se rendre plus facilement au stade.

Écrit par : Anastase | 30/04/2010

pour une fois anastase, vous m'avez fait sourire,, je dis bien sourire pas rire

Écrit par : rene blanc | 30/04/2010

Les commentaires sont fermés.