21/05/2010

Plein le dos...

dos.jpg

 

 

Alors comme cela votre dos coûte 4 milliards à la société chaque année.

Félicitations.

Vous n’avez pas honte.

Je sais nous en avons tous  «  plein le dos ». « Tout repose sur nos épaules ». Nous en avons assez de « porter ce fardeau ».

C’est fou toutes ces expressions tournant autour de notre rachis.

Impressionnant l’effet du psychologique sur nos douleurs dorsales ou lombaires.

Il faut donc que nous réfléchissions une bonne fois pour toute sur nos conditions de travail.

Le stress, la mauvaise ergonométrie des postes de travail, nos relations avec les autres.

Il faut également que nous pensions à faire plus d’activité physique, même si nous sommes crevés lorsque nous rentrons du boulot.

Allez une fois par semaine 60 minutes de marche rapide (génial la marche nordique), de natation ou de vélo (avec Paulette).

Faites moi confiance, cela marche et j’en ai vu des dos de toutes sortes, des long, des minces, des musclés, des avachis, des complètement tordus, des à rebours du bon sens.

J’ai examiné des milliers de radiographies. Aucune corrélation entre les images et l’importance des douleurs.

Pas simple à traiter.

Il faut prendre en compte des multiples facteurs et surtout écouter.

Mon maître me disait : La médecine c’est simple, la patient vous donne toujours le diagnostic, mais il faut savoir l’entendre.

06:45 | Lien permanent | Commentaires (15) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Je crois que c'est trop tard pour améliorer les conditions de travail. C'est un monde où le seul but est d'enrichir les riches et tant pis pour le peuple. On n'a qu'à crever.

Écrit par : K. | 21/05/2010

La médecine c’est simple, la patient vous donne toujours le diagnostic, mais il faut savoir l’entendre.

Lorsque je lis ce genre de fadaises, je comprends mieux la filiation entre les barbiers et autres arracheurs de dent des foires du Moyen-Age et nos modernes disciples d'Esculape. C'est terrifiant. Ou avez-vous caché vos gris-gris? Votre bâton se sagesse qui se transforme en liane à la pleine lune? 10 ans d'études avec mes impôts pour en arriver là. Cette fois je déprime.

Écrit par : Anastase | 22/05/2010

Pour ta déprime, mon pauvre Dédé, il va falloir retourner chez ton psycho-gériatre afin qu'il adapte ta médication. Pourquoi te mettre dans ces états ? Après tout, nous avons bien subventionné tes voyages africains afin tu puisses aller te saouler à l'alcool de manioc et danser autour du feu avec des griots wolofs. Mais dans ce cas l'investissement était en pure perte pour la collectivité.
Il en reste toutefois de jolies diapositives à montrer aux camarades lors des soirées sans tombola. Avec toi rien ne se perd mais pas grand chose ne se crée non plus.

Écrit par : F. Salina | 22/05/2010

@Anastase : vos impôts servent à payer que des choses inutiles, par exemple votre formation universitaire et votre poste de professeur. Nous sommes toujours l'inutile de quelqu'un. Vous n'aimez pas les médecins, c'est votre droit. Je ne le discute pas. Mais nous commençons à le savoir. Là vous commencez à radoter et vous ne faites pas honneur à notre bonne vieille université qui a formé des tonnes de gens qui ont appris les humanités et qui ont cherché à réfléchir plus loin que leur bout de nez.
Discutez de Flaubert, pouvoir résoudre des formules mathématiques, découvrir de nouvelles planètes, comprendre une langue étrangère, rencontrer d'autres personnes, comprendre le fonctionnement du corps humain, c'est donc inutile.
Vous savez je me moque de votre avis. Je suis médecin, je vais mourir médecin et j'en suis fier.

Écrit par : Bertrand BUCHS | 22/05/2010

Je me demande si Anastase trouve encore un médecin pour le supporter quand il est malade car vu sa foutue manie de cracher sur le corp médical j'ai des doutes. Espérons que oui, sinon il vous attaquera pour non assistance à mauvais coucheur en danger.....
Bon dimanche à vous.

Écrit par : graindesel | 22/05/2010

Anastasie son épouse, confirme que son mari est cliniquement naze !
Faudrait peut-être faire un tour chez lui ? Allez savoir ?
Mais auparavant, faudrait savoir si il est affilié à la CSS (Cas Sans Sépulture) !

Écrit par : Rollmops | 22/05/2010

oh mais quel déchaînement mes amis ! J'en ai le souffle coupé. Je vois que j'ai commis l'irréparable, s'attaquer à la vache sacrée de l'académie, Mon Dieu, vais-je être brûlé comme Michel Servet ? Soyons sérieux cher Bertrand, vous confondez humanisme et bon sentiments. Serai-je écartelé par Salina?

Je ne contexte en aucun cas vos compétences de praticiens qui sont selon vos confrères dans la norme (cela ne veut pas dire grand chose mais enfin...), ce que je contexte en revanche c'est votre propension à édicter des fatwas sur tout un ensemble de sujets qui ne relèvent pas de l'exercice de votre ART.Vous m'accusez d'être un esprit borné, obtus ah ah ah !!!! qui fait honte à son alma mater,je vous dirai que vous n'êtes ni Kant, ni Euler et encore moins Pasteur, mais faites nous signe lorsque vous découvrirez une nouvelle planète, on y enverra Salina y fonder une colonie.

Allons, je dirai pour conclure que si vos propos manquent de sérieux il sont rarement drôles. Bon dimanche à tous, Il est 21 heures, je regarde le Mekong qui s'écoule lentement sous mes pieds et je vous imagine collés à votre TV couleur en espérant que Roger gagne, et je peux vous dire cela vaut toutes les expériences sensorielles du monde. Salut les humanistes !

Écrit par : Anastase | 22/05/2010

@Anastase, vous avez bien de la chance de regarder le Mékong, car je suis en train de lire le mec con.
Vous avez raison, je ne suis pas drôle.

Écrit par : Bertrand BUCHS | 22/05/2010

Mon brave petit André. Nous sommes tous fort aise de te savoir en train de profiter d'un repos tropical à nos frais. Les torrents de bile que tu déverses ici quotidiennement ont dû peser sur un organisme déjà bien fragilisé par des années de vaine agitation subventionnée. En sortant du Hilton, n'oublie pas ton casque colonial (jadis offert par le maréchal Liautey), tes charentaises safari et les chaussettes molletières qui vont avec. J'espère que tu as aussi fait suffisante provision du petit Livre rouge de Mao afin de porter la civilisation jusque dans les coins les plus reculés de la jungle.
En observant cette nature grouillante de vie, tu pourras méditer sur l'injuste sélection biologique qui veut que pour un Théodore Monot, la terre doit s'infliger 100 Langaney.
Comme ton blog vérouillé à double tour, on te devine réfractaire à toute critique. Tu ne connais qu'une vache sacrée, bien grasse et confite de certitudes: toi-même.
Allez mon petit Dédé, passe de bonnes vacances et ne va pas visiter les petites dames sans capuchon.

Écrit par : F. Salina | 22/05/2010

@ M. Buchs: En vous reprochant d'aborder une multitude de sujets dans votre blog (espace de libre expression), notre brave Langanase -biologiste de son état- ne se prive pas d'aborder dans le sien des sujets aussi divers que la crise des subprimes ou la montée du MCG. En fustigeant avec force gesticulations l'arrogance et la prétendue incompétence de ses interlocuteurs, il se conduit comme l'hôpital qui fout de la charité.
Et hop, nous voilà retombés sur un sujet de santé !

Écrit par : F. Salina | 22/05/2010

"J’ai examiné des milliers de radiographies. Aucune corrélation entre les images et l’importance des douleurs."

...autrement dit pas la peine de venir nous voir, ménageons les milliards car de toutes façons nous autres les rhumatologues ne pouvons rien pour vous, vous être trop compliqués à soigner. Allons, bougez-vous un peu après le boulot, une petite marche ne peut pas vous faire de mal.

Juste une petite question : le patient vous l'avez aussi examiné ou seules les radios vous intéressent

Écrit par : Hervé | 23/05/2010

@Hervé, je me suis sûrement mal exprimé. Je voulais dire que ce n'est pas les radiographies qui font le diagnostic. Nous ne soignons pas des images mais des êtres humains. Il faut donc d'abord faire un examen clinique soigné.
La plus part du temps, et c'est tant mieux, il n'y a pas besoin de faire des examens radiologiques. Dans 90 % des cas les problèmes du rachis sont dus simplement à un manque d'activité physique et à une mauvaise posture.
Dans 10 %, il faut faire plus d'investigations et exclure des maladies potentiellement graves.
Je procède toujours du plus simple au plus compliqué.
Le travail du rhumatologue se fait encore à l'ancienne avec ses yeux et ses doigts.

Écrit par : Bertrand BUCHS | 23/05/2010

Bonjour,

Vous dites :

"
Dans 90 % des cas les problèmes du rachis sont dus simplement à un manque d'activité physique et à une mauvaise posture.
"

Ce qui m'inquiète tout de même, c'est de prescrire 60 minutes par semaine de marche rapide ou natation ou vélo à quelqu'un qui a mal au dos.
Avec cette prescription je serais aujourd'hui peut-être en chaise roulante...
Ce n'est pas le manque d'activité physique qui est responsable du mal de dos, c'est le manque de musculature du dos. Et ce n'est pas en faisant de la marche, de la natation ou du vélo que vous allez correctement muscler votre dos. Vous risquez même de vous faire plus de mal que de bien.

Allons, Docteur, soyons réalistes : les conseils avisés d'un bon physiothérapeute qui vous expliquera comment améliorer votre musculature du dos ne seront pas de trop.

Le mien m'a sauvé de la chaise roulante en me faisant remplacer trop de natation et trop de vélo qui m'y menaient trop surement...
Par une vraie musculation du dos et prise de conscience posturale, que tant la natation que le vélo ne pouvaient faire...

Je suis à 95% d'accord avec votre diagnostique, et à 100% en désaccord avec votre prescription. Mon avis ne concerne que moi bien évidemment, mais je serais heureux que mon message vous fasse discuter un peu de ce problème avec d'autres de vos collègues plus spécialisés dans le mal de dos. Tant mieux pour vous s'ils vous confirme vos idées, et tant mieux pour vos patients si vous deviez changer votre vision du problème...

Et n'y voyez pas une attaque personnelle, je m'inquiète plus pour vos patients que pour vous.

Meilleures salutations !

Écrit par : Greg | 24/05/2010

@Greg, il est impossible, dans un blog, de parler clairement d'un problème aussi complexe que des douloeurs de dos.
Chaque cas est particulier et les généralisations néfastes.
Votre commentaire est le bon sens même.
Je travaille toujours avec les physiothérapeutes et je ne pourrais rien faire sans eux.

Écrit par : Bertrand BUCHS | 24/05/2010

Je dirais même plus, il est impossible de parler de la santé, ni sur un blog ni ailleurs, il y a trop d'intérêts, qui ne sont jamais ceux des assurés ou des malades en jeu. Hervé

Écrit par : Hervé | 25/05/2010

Les commentaires sont fermés.