29/05/2010

Monsieur Platini, vous n'avez rien compris...

platini.jpg

 

 

Je tiens à vous dire que je suis super chaud bouillant.

A la place de vous faire dicter votre politique par le président Sarkozy (pour l’attribution du championnat d’Europe), vous auriez pu un peu plus réfléchir avant de lancer, urbi et orbi, que l’équipe de Gaillard ne pouvait pas venir jouer à Genève.

Vous qui habitez à Genolier, vous êtes assez proche de Genève pour venir voir. Passez la frontière, qui n’existe plus, à Thônex et vous tomberez sur Gaillard.

Genève est la capitale naturelle de cette partie de la Haute-Savoie. Nous sommes de la même famille, entre cousins.

L’accès du stade de Genève est naturel et aisé pour les supporters de cette équipe, la plupart travaillant sur le canton (oups le MCG me lit).

Cela n’a strictement rien à voir à de possibles délocalisations de grands clubs étrangers pour des raisons publicitaires ou fiscales.

Un grand partie des genevois étaient enthousiastes pour cette solution.

La Fédération Française est d’accord.

Où est le lézard ?

J’ai de la peine à suivre votre politique sinueuse.

Allez, je vous propose une deal, la place de Blatter  et vous permettez à Gaillard de jouer dans notre stade.

12:58 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Tiens Tiens lorsqu'il s'agit de médecins français qui pourraient vous faire concurrence, c'est la levée de bouclier mais si l'on parle de sportifs alors là la porte est grande ouverte. j'admire votre rigueur intelectuelle mon cher Bertrand..

Écrit par : Anastase | 29/05/2010

En tout cas, mon cher petit André, tu n'as pas à craindre la concurrence. En matière de bêtise rancie tu es le seul dans ta catégorie.

Par ailleurs on attend toujours que tu mettes en pratique les leçons d'éthique que tu dispenses avec tant de générosité en ouvrant les commentaires de ton Anachronique.

Charité bien ordonnée commence par soi-même.

Écrit par : F. Salina | 29/05/2010

Cher Salina, je ne sais par quel détour de votre esprit manifestement dérangé l'idée que je puisse être André Langaney vous a saisi mais j'imagine que votre psychanalyste est mieux équipé pour trouver la réponse. En revanche je sais que la numérologie peut être d'un grand secours pour apaiser des esprits tels que le vôtre. Je vous suggère de commencer par les chiffres 173 et 174. je suis certain qu'une profonde méditation autour de ces deux valeurs auront plus d'effet que les injonctions du bon docteur Buchs. Que la sagesse soit avec vous Salina.

Écrit par : Anastase | 30/05/2010

Allons bon, ce soudain raidissement traduit-il l'angoisse de voire compromis ton anonymat douillet et certains de tes petits privilèges révoqués ?
Trève de blagues, mon petit Dédé. Depuis que tu as été démasqué sur un autre blog ton identité est de notoriété publique, sans mentionner les multiples maladresses qui ont contribué à te trahir et dont ton intervention est la dernière en date.
Par contre, tes rodomontades numérologiques pourraient bien donner des idées à M.Buchs et l'AMG, voire d'autres blogeurs victimes de tes interventions diffamatoires.
Si vraiment Langaney n'était pas Anastase, il lui aurait suffi de déposer ici un billet pour se distancier de tes vitupérations séniles dans la mesure où c'est lui qui pourrait s'estimer calomnié par une telle confusion et non Anastase. En prenant ainsi ombrage tu fais tomber le masque.

A mon tour de te donner matière à méditation: 781 65 20.
Je suis certain que tu y trouveras matière à illumination.

Écrit par : F. Salina | 30/05/2010

Cette fois je dis stop.
Anastase et Salina vous avez dépassé la ligne rouge.
Réglez votre dispute en un beau duel sur le champ.
A partir de maintenant, j'efface vos messages s'ils n'ont pas une relation directe avec mon sujet et qu'ils servent à la discussion.
Je vous avais averti.
Mais franchement j'en ai un peu marre.
Bon vent...

Écrit par : Bertrand BUCHS | 30/05/2010

Les commentaires sont fermés.