21/06/2010

Je suis enfin soulagé !

code.jpg

 

 

Enfin une explication.

Depuis des années, je trainais une terrible culpabilité.

Les lits et fauteuils psychanalytique ne servaient à rien.

Je m’enfonçais dans mon deuil et ma faute.

Je m’étais même imaginé de rendre ma nationalité suisse.

Malgré tous mes efforts et ils étaient grands, je ne comprenais rien de rien, mais alors que dalle au suisse-allemand.

Une langue pire que le russe ou le chinois.

J’avais beau faire appel à mes connaissances de l’allemand, impossible de connecter.

Une honte.

Je me repliais sur moi-même.

Et bim ba boum, j’ai enfin compris. Euréka comme disait l’autre.

Le Suisse-Allemand est une langue secrète, un code inviolable.

Se sachant sur écoute, l’ambassade de Suisse en Lybie a utilisé ce langage pour éviter de se faire comprendre.

Les Lybiens ont tout essayé. Ils ont même contacté les chinois, les russes, peine perdue.

Impossible à décrypter.

Je suis rassuré.

Je ne suis plus seul sur cette planète.  

06:26 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Hé hé!... (=_o)

Écrit par : hommelibre | 21/06/2010

très drôle bravo Dr.
p.l.

que vos "échecs analytiques" ne vous empêchent pas de lire le bouquin de Michel Onfray sur l'imposture.
Fuck Freud !

Écrit par : pierre losio | 21/06/2010

En effet notre sabir national donne des cheveux blancs aux responsables du décryptage, déjà lors de la dernière guerre. Les Allemands s'y seraient cassés les dents (ou les oreilles ?) nous dit-on !

Mais en Libye, après avoir essayé de décrypter le schwytzerdütsch avec la pierre de Rosette (votre photo ?), il paraît qu'ils ont dû faire appel à Jean Ziegler, à son oreille entrainée et à son accent guttural pour donner aux mots (maux ?) leur vrai sens "oligarchique" ...

Allez donc demander à Antonio Hodgers si le schwytzerdütsch est aussi hermétique que ça !

Uuuuf wieder luegge !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 21/06/2010

Une minorité agissante qui utilise un jargon incompréhensible pour se protéger d'éventuelless intrusions ..voyons ..avons nous d'autres exemples autour de nous ? Mais oui, une tribu qui utilise un mélange de grec, de latin mâtiné d'anglais et de français abscon. Ils n'ont pas vraiment de costume traditionel mais préfèrent le blanc. Certains arborent autour du cou une sorte de collier maintenu pas deux trompes métalliques niquelées embouchées sur des tuyaux en caoutchouc qui se rejoignent pour ne former qu'un.La partie inférieure du collier est une sorte de piece métallique ronde dont un côté est plat. ä la moindre critique, ils s'agitent, éructent et mettent en avant leurs longues années d'initiations.foncièrement individualistes et soucieux de leurs privilèges, ils n'hésitent pas à se regrouper dès que le groupe se sent en danger.

Écrit par : Anastase | 21/06/2010

Tiens mon petit Dédé, c'est exactement la question que l'on se pose en te lisant. Délire psychotique ? Ou alors cette haine lugubre est-elle simplement motivée par de la basse jalousie ? Personnellement je miserais sur un peu des deux. Le dépit d'un biologiste qui ayant désormais dépassé la date limite de consommation doit se contenter de voir ses contemporains continuer à exercer leur vocation.
Pour quelqu'un dont le travail n'a jamais changé le cours d'une existence (hormis la sienne), on conçoit ton amertume devant le spectacle insupportable de personnes gagnant leur vie en aidant la communauté.

Pour changer de sujet, on m'a informé que tu avais presque terminé ta maquette du Kremlin en allumettes (29'000 unités). Pourrais-tu en poster quelques photos ?
Le courage n'étant pas ta qualité première, tu pourras les publier sous X.

Écrit par : F. Salina | 21/06/2010

j'exposerai ma maquette du Kremlin lorsque vous nous monterez votre caravane réalisée en boites de bières. Hein Salina? On m'a murmuré que derrière le patronyme de Salina se cachait une animateur tv et radio qui adore la musique populaire. Vous confirmez? Allons ne soyez pas si timide..

Écrit par : Anastase | 21/06/2010

Ce qui est réjouissant avec toi, mon petit Langanase, c'est que tu as la prévisibilité et la capacité de discernement d'un horaire CFF. En bon maoïste tu ne supportes ni critique ni répartie de quelque nature qu'elles soient. Chatouiller ici un orgueil que l'on devine inversément proportionnel à une acuité d'esprit somme toute surfaite, c'est l'assurance de voir se manifester ton courroux de rombière fleurant la naphtaline et les après-congrès du PCF.
Un régal vintage à portée de bouton...

Écrit par : F. Salina | 21/06/2010

Les commentaires sont fermés.