08/07/2010

A votre bon coeur...

 

TPG.jpg

 

 

Une petite piécette, s’il vous plaît.

Il suffit que vous la mettiez dans la fente prévue à cet effet et vous allez obtenir un tout joli nouveau billet des TPG.

TPG = Toujours Pas Gratis.

Et franchement on en est loin.

Plus de 3 balles le ticket, cela commence à faire cher.

Je connais de plus en plus de citoyens qui resquillent. Ils ont fait leurs calculs, cela leur revient meilleur marché de payer de temps en temps une douloureuse.

Bref, si nous voulons penser à une autre façon de se déplacer, il faut complètement modifier les tarifs des transports en commun.

Je ne réclame pas la gratuité, car il est normal de payer pour consommer, mais la charge doit être supportable pour les familles, les personnes âgées et monsieur et madame tout le monde.

Je donne toujours le même exemple.

J’ai 4 gamins.

Pour moi, prendre ma voiture, payer une place de parking et revenir chez moi, me revient meilleur marché.

Alors à quand une baisse.

06:48 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Les TPG gratuits, le logement gratuit et la médecine gratuite.

Très cher (si, si .. je vous aime bien le terme est bien choisi) docteur commencez donc par faire un effort : alignez vos tarif sur les tarifs des médecins français à Annemasse.

Quant aux TPG ils sont largement subventionnés par l'impôt : toutes les dépenses d'investissement et la moitié des dépenses de fonctionnement. C'est suffisant !

Et pour les familles aussi. Papa, maman et quatre enfants c'est 6 personnes, soit 126'000 francs de dépenses cantonales et communales, dont 72'000 francs provenant de l'impôt sur le revenu et la fortune.

Combien de papa, maman et 4 enfants payent ce montant ?

Écrit par : CEDH | 08/07/2010

Les conducteurs de bus sont payés au Tarmed, il facturent chaque fois qu'ils enclenchent leur clignotant. C'est cher mais c'est
l'assurance d'une certaine qualité de conduite.

Écrit par : Anastase | 08/07/2010

Mais voilà la solution Anastase ! Tu devrais facturer tes livres à la page avec Tarmed. Ca ne te rendrait pas très riche, mais au vu de leur qualité lamentable on perçoit qu'il y a une marge de progression à exploiter, même si elle risque de rester très hypothétique: il n'y a hélas pas de position Tarmed pour la bêtise, mon petit Dédé.
Il paraît que tu paufines tes mémoires qui paraîtront aux éditions de l'Empaffé sous le titre "Du fond du placard". Voilà qui résume admirablement ta perspective et explique en partie les approximations intellectuelles qui entrecoupent tes accès de rage hocquetantes.
En tout cas tu auras peut-être l'occasion de nous faire verser des larmes sur ton sort amer et en désigner les coupables qui seront bien entendu à chercher parmi les objets de tes détestations compulsives.
Présentation prévue en février 2011 à la foire des champignons vénéneux de Plougonven.

Écrit par : F. Salina | 08/07/2010

Les commentaires sont fermés.