16/07/2010

Enfin les vacances...

Vacances.jpg

 

 

Je vous tire ma révérence pour quelques jours.

L’histoire de se refaire les neurones et de rêver.

Pour être prêt lorsque la Suisse s’agrandira, puisque toutes les régions limitrophes de notre beau pays désirent se joindre à nous.

Nous allons devenir une big puissance, mieux que les States.

Obama fait gaffe.

L’histoire de se refaire une petite santé et une condition physique top de chez top.

Je ne veux pas finir comme mon chef, qui ne peut courir que 200 mètres derrière un voleur.

Perdre quelques kilos, pour faire plaisir à Anastase.

Ecrire le roman policier du siècle. J’ai déjà le titre : « Qui a tué Anastase » et j’ai le coupable, le bon Salina.

Une histoire sordide se tissant sur la toile et se démêlant aux travers de commentaires à certains blogs.

Il me faut un policier un peu corrompu, tout juste imbibé mais gentil et bourru.

Une enquête de derrière les fagots.

Le prix Nobel n’est pas loin.

Et surtout lire les dizaines de livres qui m’attendent dans le foutoir de mon bureau.

Une grosse bise à tous.

Ciao.

07:10 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Excellentes vacances cher Docteur. Vos billets matinaux vont nous manquer. Au plaisir de vous lire et de croiser la plume de temps en temps ;-) dès votre retour.
Quant au grossissement attendu de la Suisse, je vous renvoie à ma note (http://jfmabut.blog.tdg.ch/archive/2010/07/14/devenir-suisse-la-voie-europeenne.html)et je note que ses habitants ne sont pas particulièrement maigres... Cela dit, la question de l'expansionnisme helvétique (avorté et depuis 1515 et transféré au sens psychanalytique dans cette idée qu'il n'y en a point comme nous) est sans doute au coeur de l'identité de ce pays.

Écrit par : jf mabut | 16/07/2010

Bonne vacances mon cher Buchs, vous verrez que votre roman policier aura une suite, puisque bien entendu, Salina aura foiré son coup une fois de plus ayant tué un cambrioleur roumain dont il pensait qu'il était le fils putatif de Ceaucescu. Pourquoi ne pas relire Madame Bovary, vous vous rappelez le mari d'Emma? Oui Charles.. ou la Peste? Hein? Reposez-vous bien, vous nous manquez déjà.

N'hésitez pas à rejoindre Mabut dans ses quartiers d'été, il passe toutes ces vacances à Rimini, à la pension moderne située entre la gare routière et le cimetière catholique. Etablissement fort respectable tenu par deux soeurs dont une est aussi bonne de curé à Notre Dame de la Sainte Visitation. Mabut y travaille sur une traduction en vernaculaire des annales d'Eusèbe de Césarée qu'il soumettra à la Comstituante à l'automne...

Écrit par : Anastase | 16/07/2010

une chose certaine... la remarque de M. Mabut est beaucoup plus intéressante que la votre

Écrit par : stephane barthassat | 16/07/2010

Ah ...la bonne vieille solidarité PDC, comme c'est rafraîchissant. Merci Stéphane pur votre très pertinente remarque et bonnes vacances, vous les avez méritées...

Écrit par : Anastase | 16/07/2010

Anastase est en grande joie. Il a été retenu pour animer un camp de travail biélorusse pour déviationistes politiques du troisième âge. En tant qu'Inspecteur général du Parti, il se chargera du redressement idéologique des internés en faisant lecture des mémoires de Pol Pot pendant qu'ils creuseront des crapeauducs sous des autoroutes défoncées.
La petite valise d'Anastase est déjà prête et il se tortille d'impatience. Outre un précieux petit bréviaire annoté par Alain Krivine, elle contient aussi des bocaux de cornichons qu'il compte monnayer contre de la margarine de contrebande. Pour se détendre entre deux séances de lavage de cerveau, il ravira les camarades avec sa célèbre imitation d'André Langaney dont le dernier livre "Anastase e(s)t moi" (aux éditions Psychôze) ne semble rencontrer qu'un succès très confidentiel.
Alors Anastase, elle est pas belle la vie ?

Écrit par : F. Salina | 16/07/2010

Vous savez quoi, Salina et Anastase, dans mon future roman policier je vais vous faire tuer par un très méchant méchant.
La paix enfin...

Écrit par : Bertrand BUCHS | 16/07/2010

Mais enfin Dr Buchs, vous n'êtes pas à la page ! Il suffit de lire un peu Anastase pour trouver les coupables de sa déchéance. Dans le désordre: les cathos, les journalistes, Tarmed, toute la droite, le PDC, la gauche modérée, les scientifiques américains (et l'Amérique en général), le sport, les psychiatres, les gens qui ne pensent pas comme lui en général et le méchant Salina, cet empêcheur de persiffler en rond.

En me réjouissant de vous relire, je vous souhaite de bonnes et reposantes vacances.

Écrit par : F. Salina | 16/07/2010

Les commentaires sont fermés.