23/07/2010

Mais à quoi sert la Poste !

Poste.jpg

 

 

Je vous avais dit que j’étais en vacances.

Tranquille, les orteils en éventail, sans grands soucis.

Et me voilà à la poste de Carouge, juste pour un petit paquet à envoyer, et là, très gentiment l’employé de service me tend une publicité et me demande de la prendre.

Je trouve étrange que les employés aux guichets distribuent directement des invites publicitaires, mais je pense, in petto,  que c’est le résultat de la politique socialiste de monsieur Leuenberger.

Il faut faire de l’argent et se vendre à des sponsors.

Je m’empare du fascicule. Une pub pour Mediservice, l’entreprise qui envoie des médicaments pas le poste.

La Poste est-elle devenue actionnaire ?

Comment peut-on permettre à une régie de l’Etat de concurrencer les pharmacies ?

Est-ce le rôle de la Poste ?

10:06 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

16/07/2010

Enfin les vacances...

Vacances.jpg

 

 

Je vous tire ma révérence pour quelques jours.

L’histoire de se refaire les neurones et de rêver.

Pour être prêt lorsque la Suisse s’agrandira, puisque toutes les régions limitrophes de notre beau pays désirent se joindre à nous.

Nous allons devenir une big puissance, mieux que les States.

Obama fait gaffe.

L’histoire de se refaire une petite santé et une condition physique top de chez top.

Je ne veux pas finir comme mon chef, qui ne peut courir que 200 mètres derrière un voleur.

Perdre quelques kilos, pour faire plaisir à Anastase.

Ecrire le roman policier du siècle. J’ai déjà le titre : « Qui a tué Anastase » et j’ai le coupable, le bon Salina.

Une histoire sordide se tissant sur la toile et se démêlant aux travers de commentaires à certains blogs.

Il me faut un policier un peu corrompu, tout juste imbibé mais gentil et bourru.

Une enquête de derrière les fagots.

Le prix Nobel n’est pas loin.

Et surtout lire les dizaines de livres qui m’attendent dans le foutoir de mon bureau.

Une grosse bise à tous.

Ciao.

07:10 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

15/07/2010

C'est de saison...

vaccination.jpg

 

 

Vous vous rappelez, l’année passée, la panique cochonesque , la terreur de la pandémie. Nous étions tous foutu.

Résultat des courses, une campagne de vaccination ratée et surtout un déficit de confiance majeure de la part de la population.

Cette année calme plat chez Big Mama (OMS).

Les commissions d’enquête se succèdent. Les millions de doses de vaccins inutiles sont détruits, enfin je crois.

Les conclusions sont toutes les mêmes : manque de souplesse, plan de vaccinations trop compliqué, trop peu de responsabilité donnée aux médecins de famille.

Le reste ne se dira pas. Trop d’enjeux financiers.

Mais maintenant, tout le travail que nous avons fait depuis 10 ans pour vacciner nos patients contre la grippe saisonnière, tout ce boulot de fidélisation, foutu, poubelle.

On va devoir répondre, défendre nos arguments, convaincre.

Tiens je dois commander maintenant mes doses de vaccins.

Combien cette année …

06:53 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

14/07/2010

Une drôle d'impression...

déontologie.jpg

 

 

Doit-on respecter ce qu’on appelle les directives anticipées ?

Peut-on choisir sa mort ?

Demander de ne pas être réanimé ?

Apparemment oui, mais pas pour tout le monde.

Vous laissez mourir en choisissant de ne plus manger, décider d’aller jusqu’au bout de sa grève de la faim, possible à Genève, pas possible à Berne.

Pourtant les toubibs sont les mêmes et doivent respecter le codes de déontologie de la Fédération des Médecins Suisses.

Monsieur Rappaz est en prison, ok, mais il a clairement le droit de décider de sa fin. Il l’a écrit, il en a parlé. Un psychiatre a attesté qu’il avait toute sa conscience. Pourquoi, contre sa volonté, décider qu’une fois dans le coma, il fallait le réanimer et le nourrir.

Contre son gré.

Difficile d’accepter le mort.

Laisser quelqu’un s’en aller, pas simple.

Et pourtant a-t-on le droit de bafouer une liberté fondamentale qui est celle de décider du passage, du grand saut dans l’ailleurs.

Non, non et non.

Mes confrères bernois sont dans l’erreur.

Ils ne doivent pas accepter de se laisser dicter leur décision par les politiques ou la justice.

Ils ne sont pas aux ordres.

07:00 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

13/07/2010

Faites gaffe...

sport et âge.jpg

 

 

Vous avez remarqué ; il fait soif.

Alors faites gaffe à vos muscles.

Déchirure, élongation, contracture.

Faites gaffe à vos tendons.

Déchirures, tendinites.

Le soleil, les vacances, le poids des ans, un petit match de foot avec les copains, le démarrage à la Bolt, le smatch du siècle, et …le pépin.

Alors mollo, mollo, pédale douce.

Faites une activité physique pas un championnat du monde, même si Miss Suisse vous regarde.

Buvez entre 2 et 3 litres par jour, attention à l’alcool  et réservez vos efforts pour le matin tôt ou le soir.

La bonne suée qui fait du bien. C’est de la c…

Et puis n’oubliez pas que l’activité physique est utile lorsqu’elle est faite régulièrement, toute l’année.

Ah, la régularité, c’est casse-pieds.

Pas envie, fait froid, nuit, trop tard, fatigué, demain, pas le temps.

Mais cela paye…

07:01 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

12/07/2010

Paul le poulpe...

Paul.jpg

 

 

Le vrai vainqueur de cette coupe du monde, ce n’est pas l’Espagne, mais ce cher Paul le poulpe.

Tout juste, 100 %, aucun doute, enfin l’avenir révélé.

Notre bonne madame Tessier aux oubliettes.

Aucun suspense, même pendant les prolongations. Paul l’avait dit, donc il suffisait d’attendre, un brin de patience et boum goal.

Le Monde va enfin savoir.

Une décision difficile. Un coup de bigophone à Paul et la solution est trouvée.

Retour à Delphes, une nouvelle pythie est née.

Il va falloir penser aux cadeaux, pas trop de moules, sinon il risque de nous faire une indigestion.

La Politique devient simple. Binaire, oui et non.

Faut-il envoyer une bombe atomique sur l’Iran ?

Fait-il rester en Afghanistan ?

Le Conseil Fédéral existe-t-il ?

Va-t-on réussir à empêcher le réchauffement climatique ?

Paul sait tout et va nous répondre.

Le Monde est passionnant…

07:16 | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

09/07/2010

Bis repetitas...

répétition.jpg

 

 

Tiens, tiens, la presse commence-t-elle à faire son boulot ?

Deux informations importantes cette semaine.

Premièrement les coûts de la santé ont augmenté de 0.8% en un an à Genève et les primes de 4.1 % (en moyenne).

Deuxièmement, « l’Hebdo », de cette semaine, publie un article (httl://

www:hebdo.ch)  parlant enfin du non contrôle par Berne des primes d’assurance maladie.

Cela fait des années que nous disons, tempêtons, râlons, éructons, que les primes sont fixées par les assurances et que la Confédération les acceptent SANS EXAMEN SERIEUX.

Ce scandale ne doit plus durer.

Les citoyens ne peuvent plus accepter de se faire voler chaque année.

Où sont passées nos primes perçues en trop ?

Aurons-nous, un jour, le courage de demander un audit externe des caisses maladies ?

Ou a-t-on peur d’un scandale plus important que Swissair et l’UBS réunis ?

06:44 | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

08/07/2010

A votre bon coeur...

 

TPG.jpg

 

 

Une petite piécette, s’il vous plaît.

Il suffit que vous la mettiez dans la fente prévue à cet effet et vous allez obtenir un tout joli nouveau billet des TPG.

TPG = Toujours Pas Gratis.

Et franchement on en est loin.

Plus de 3 balles le ticket, cela commence à faire cher.

Je connais de plus en plus de citoyens qui resquillent. Ils ont fait leurs calculs, cela leur revient meilleur marché de payer de temps en temps une douloureuse.

Bref, si nous voulons penser à une autre façon de se déplacer, il faut complètement modifier les tarifs des transports en commun.

Je ne réclame pas la gratuité, car il est normal de payer pour consommer, mais la charge doit être supportable pour les familles, les personnes âgées et monsieur et madame tout le monde.

Je donne toujours le même exemple.

J’ai 4 gamins.

Pour moi, prendre ma voiture, payer une place de parking et revenir chez moi, me revient meilleur marché.

Alors à quand une baisse.

06:48 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

07/07/2010

L'arroseur arrosé ...

arroseur.jpg

 

 

Le gag fondateur.

Toujours surveiller ses arrières.

Se poser la question, et moi dans cette histoire, où suis-je ?

A regarder le tuyau ou en train de mettre le pied dessus.

Compliqué la vie.

Et bien le gouvernement français est mal parti.

Parce que là, il s’est sacrément douché et ce n’est même pas drôle.

En tant que citoyen suisse, j’ai été très peiné et choqué par les déclarations de la France sur le système bancaire de mon pays.

J’avais trouvé l’attitude des ministres français très hautaines et humiliantes pour ma patrie.

Nous savions depuis longtemps que l’évasion fiscale était un sport national en France.

Et que du très beau monde, faisait régulièrement des séjours dans la ville du bout du lac.

Lorsque l’on se dit sans tâche, il faut mieux s’assurer que l’on a pris un bain (proverbe carougeois).

Bon maintenant, je peux enlever mon pied.

Et merci à Mediapart d’avoir fait un travail journalistique remarquable.

L’importance du contre-pouvoir. Essentiel

06:56 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

06/07/2010

Buvez un bon coup...c'est la canicule.

eau fraîche.jpg

 

 

N’hésitez pas, remplissez de grands verres d’eau et chaque heure un petit coup derrière la cravate.

N’attendez pas d’avoir soif, parce qu’à partir d’un certaine âge, et plus tôt qu’on ne le pense,  la sensation d’avoir besoin de s’hydrater disparaît.

Il faut de la discipline et de la méthode.

Si vous êtes irritable et que vous avez envie de tuer votre voisine, un petit coup.

Si vous avez tendance à piquer du nez dans votre assiette, un petit coup.

Si vous ne vous rappelez plus le nom de votre femme…c’est normal.

Si vous voyez des éléphants roses…le problème est ailleurs.

En plus, faites baisser votre température en prenant des douches et en faisant circuler l’air.

Ne sortez pas en plein midi, mettez un beau Panama, et à la fraîche un petit tour.

Apprenez à vivre au rythme du temps.

Mollo, tranquillos, les orteils en éventail.

C’est l’été.

Et Genève, pardon Carouge, est la plus belle ville du monde, en juillet.

06:46 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

05/07/2010

Quelle tiède !

Beau temps.jpg

 

 

Je suis un homme du froid, du vent, des mers qui bougent et des nuages.

Le beau temps m’angoisse.

Bizarre non.

Le beau temps ressentit comme une menace.

Au secours papa Freud ?

A part cela bosser dans la chaleur, la moiteur, pas génial.

Il faut donc instituer une alerte beau temps et donner congé dès que le ciel est trop bleu.

Obliger la sieste.

Même l’enseigner.

Car elle doit se faire avec méthode.

Elle s’apprend, elle n’est pas donnée.

Distribuer des éventails. Messieurs, ils en existent pour vous.

Et refaire le monde, sous un bel arbre, en écoutant sa voix.

Suivre le rythme des choses et non le rythme des humains.

Repenser la lenteur…

06:34 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

02/07/2010

Pourquoi s'en faire ...

bonheur.jpg

 

 

Tout va bien.

La vie est belle.

Vos primes d’assurances maladies vont continuer à grimper.

Sans aucune relation avec les coûts de la santé.

Allez un petit 10 %, pourquoi pas 15, ne soyons pas radins, la générosité est une qualité.

Vous ne pouvez plus payer, pas de soucis, puisque les médecins ne servent à rien, sont dangereux et prescrivent des poisons, vous avez en fin de compte du bol.

Du temps de Molière, c’était autre chose. Du solide, du scientifiquement prouvé, de l’Evidence Base Medecine, clystères et saignées à volonté.

Purgare et saignare, bene respondere…

Economies.

Rendement.

Ce qui peut être fait par un non médecin sera fait.

Pourquoi un toubib pour une colonoscopie, une échographie cardiaque, une anamnèse, un examen clinique…

Trop cher, toujours et encore trop cher.

Et vous savez quoi, même après cette révolution culturelle et la disparition du médecin et bien, vos primes continueront à grimper.

Vous croyez quoi… Cela coûte bonbon une Ferrari.

06:43 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

01/07/2010

Mais qu'allons-nous faire ?

arbre-genealogique.jpg

 

 

La situation est grave.

A l’aide.

La  Patrie est en danger.

Nous avons tout perdu.

L’équipe de foot, à la maison.

Notre super arbitre, number one mondial, vision de lynx et sagesse de sioux, blatterrisé pour n’avoir pas favorisé l’équipe hôte.

Notre Fédouille national, à la casa.

Bref, la Suisse n’existe plus.

Ben va encore en faire un slogan.

Il nous faut donc adopter un autre pays.

Chercher dans nos arbres généalogiques, si par hasard un arrière quelque chose n’aurait pas fauté avec une charmante demoiselle, obligeant un exil forcé dans une patrie  pas trop pince balle au pied.

Par exemple, le Brésil ou l’Argentine.

Et pour ajouter à notre déveine, Paul la Poulpe, annonce une défaite des maradoniens contre les teutons.

Je vais demander la nationalité lybienne…

07:10 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |