26/08/2010

Jeu dangereux !

Peine de mort.jpg

 

 

Il y a des questions qui ne doivent plus être posées.

Il y a des débats qui ne servent qu’à réveiller les démons du populisme.

Alors pourquoi avoir fait publier un texte d’initiative, dans la feuille officielle de la Confédération, pour le rétablissement de la peine de mort et le retirer un jour plus tard.

Faire peur, ouvrir le débat, effet d’annonce.

Avant de pouvoir commencer la récolte des signatures, le dépôt d’une initiative est un long chemin.

Il faut écrire un texte, le faire corriger par des spécialistes de la Constitution, le faire traduire en trois langues, constituer un comité et surtout attendre le feu vert de la chancellerie.

Plusieurs mois.

Cela donne le temps pour en parler dans les médias et juger des réactions positives et négatives.

Sentir le vent.

Cela n’a pas été fait, étrange.

En définitive, tout est bien qui fini bien.

Je n’ose pas imaginer les débats, les arguments, les invectives, les menaces pour un texte qui de toutes les façons aurait été invalidé par le Parlement, car il ne respectait pas le droit supérieur.

06:37 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

tout à fait d'accord,sans oublier de signaler le réveil de nombreuses peurs à ceux et celles ayant vécu des drames

Écrit par : lovsmeralda | 26/08/2010

Certainement, Monsieur,
Le peuple, quand il s'exprime, c'est obligatoirement du populisme.
Il est incapable de discernement et il est bienséant que l'intelligentia que vous représentez sache le corriger et lui faire la leçon.
Votre démonstration est également "à pleurer" Monsieur.

Écrit par : Le Plébéien | 26/08/2010

Etant depuis longtemps contre la peine de mort, j'ai hésité, quand j'ai entendu parler de cette initiative, à changer d'avis. Viol et meurtre d'enfants semblent mériter le pire des châtiments (mais peut-être que la mort est trop belle pour de tels criminels?) Dans de tels cas, les proches devraient avoir le droit de se venger de la manière qu'ils jugent juste. Certains trouvent la force de pardonner.

Écrit par : K. | 26/08/2010

Les commentaires sont fermés.