16/09/2010

Les cures thermales ; des vacances !

cures thermales.jpg

 

 

La balnéothérapie vous connaissez ?

Un des plus anciens traitements qui existent.

Les romains utilisaient déjà la source d’eau chaude de Loèche-les Bains.

Une littérature médicale abondante et sérieuse existe sur les bienfaits thérapeutiques de cette partie de la Kinésithérapie.

J’ai pu à de nombreuses reprises en apprécier le sérieux et l’utilité.

Et bien chers assurés, oubliez, n’y pensez même pas.

Fini, terminé, les cures thermales c’est pour votre pomme.

Les assurances ne veulent plus rien rembourser, même si vous avez pris une assurance complémentaire spécifique.

Ce n’est pas un traitement médical, mais des vacances.

Le plus étonnant, c’est que les assurances exigent que les assurés fassent d’abord des séances classiques de physiothérapie avant qu’une demande puise être envisagée.

En résumé, si comme rhumatologue, je sais que le meilleur traitement est une cure, je dois d’abord prescrire des séances inutiles.

Est-ce que vous voyez où se situe l’économicité, si souvent ventée par SantéSuisse ?

Vous allez voir, dans quelques années, les assurances ne voudront plus rembourser la physiothérapie.

Et vous, vous continuerez à payer des primes de plus en plus élevées.

Vous croyez quoi…

07:01 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Même à l'époque où c'était remboursé, c'est vous-même qui ne le prescrivait pas! Mais je me rappelle que l'assurance ne remboursait pas une semaine mais deux. (?) Heureusement j'ai pu me payer une semaine de ma poche de temps à autre. C'est vrai que pour la fibromyalgie il n'y a pas mieux que l'eau chaude et l'eau de mer. J'ai également testé un remède ayurvédique: boire de petites gorgées d'eau très chaude. Ca détend vraiment.

Écrit par : K. | 17/09/2010

Je pense qu'il faut au contraire faire cesser le lucratif et le marginalement utile spa business.Bains gallo-romains, massages aux huiles essentielles et autres fadaises, choco thérapies et j'en passe sont autant de gadgets dont nous pouvons parfaitement nous passer. Il est absolument normal que les malades suivent une physiothérapie avant de leur prescrire des cures qui sont en réalité des séances de relaxations déguisées^quand ce ne sont pas des vacancees orises aux frais de la princesse Intras. Que les gens veuillent prendre les eaux soit mais pas sur le dos de mes cotisations d'assuré. Pour avoir moi-même constaté de visu pendant deux mois les soit-disant fibromalgiques je pense que les assurances doivent exercer la plus prudence avant de financer les ébats nautiques de nos co-assurés

Écrit par : Anastase | 17/09/2010

Anastase, heureusement pour vous que vous n'avez pas ressenti vous-même les douleurs chroniques de la fibromyalgie, même deux mois vous n'aurez pas tenu le coup. Ca se voit que vous n'aurez jamais eu le courage.

Écrit par : K. | 17/09/2010

Ne vous inquiétez pas mon cher K, au train où vont les choses les assurances vont bientôt rembourser l'eau chaude.

Écrit par : Anastase | 17/09/2010

@ Anastase, "get a life"

Écrit par : K. | 17/09/2010

@K yes but not yours... jeez

Écrit par : Anastase | 18/09/2010

c'est vrai Anastase, heureusement que vous n'avez pas ma vie car, comme je l'ai déjà dit, vous n'avez pas le courage de gérer les diverses souffrances d'une maladie comme la mienne. Mais je préfères l'avoir et avoir appris ses multiples leçons, que d'être un infirme émotionnel et social comme vous.

Écrit par : K. | 22/09/2010

Les commentaires sont fermés.