15/10/2010

Un petit pas...

pas.jpg

 

 

Hier soir, le Grand conseil a accepté l’ajout, l’urgence et le renvoi en commission de la santé de la résolution 638 déposée par le PDC (www.geneve.ch/grandconseil/data/texte/R00638.pdf).

Ce texte demande deux choses.

D’abord un acte symbolique, probablement inutile, inviter le Conseil d’Etat d’intervenir auprès du Conseil fédéral pour demander l’annulation de l’augmentation des primes d’assurance maladies 2011.

Puis, en cas de réponse négative, de saisir la justice pour obtenir un effet suspensif, afin que les tribunaux puissent se pencher sur le bien-fondé d’une telle augmentation.

Le renvoi en commission était nécessaire pour intégrer les propositions, de dernières minutes, du Conseiller fédéral Burkhalter.

Un petit pas, car les choses sont en train de bouger.

La politique des caisses maladies n’est plus acceptée.

N’est plus acceptable.

L’augmentation des primes en 2011, sur le canton de Genève, est un scandale.

Il n’existe aucune justification à cette demande.

Un vol organisé.

Le grand conseil devait réagir, il l’a fait.

Un peu d’espoir.

07:09 | Lien permanent | Commentaires (16) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Oui, un peu d'espoir ! Ne pas lâcher et merci à toutes celles et ceux qui s'engagent à vouloir effacer ces inégalités. Bien plus important que les boîtes de nuit......sujet qui a pris la moitié de la séance du Grand Conseil hier soir !

Écrit par : lappal | 15/10/2010

la caisse unique c'est la fameuse équation des vases communiquants,les cantons les plus riches devront payer pour les cantons les moins riches,c'est normal en somme non?ah je sens déjà des grincements de dents,mais on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs!

Écrit par : line.bielmann | 15/10/2010

Vous avez raison, je grince des dents !!!!!! Alors, chère Madame, faites votre omellette comme il vous plaira, mais sans casser d'oeufs :-) Mais sachez que les petits cantons soi-disant "pauvres" sont déjà bien suffisamment lotis, ne serait-ce seulement par le truchement des péréquations fédérales et les grosses fortunes venues s'y établir avec une fiscalité favorable, bien plus qu'à Genève. Une caisse unique ? Cela vaut plus que jamais la peine de s'y pencher très sérieusement, mais surtout pas en partant de vos constatations qui veulent que les riches paient pour les "pauvres". L'effort doit continuer à être identique pour tous, à un coût administratif moins élevé et sans jouer sur d'obscures réserves qui poursuivent d'autres buts que le remboursement de frais médicaux. En résumé, la vraie solidarité en matière d'assurance est faite d'un effort commun identique et l'Etat social est là pour parer aux plus urgent. Désolé, mais votre caisse est d'ores et déjà refusée par moi....pourtant je suis un fervent supporter d'une caisse unique. Bon week-end

Écrit par : lappal | 15/10/2010

Cette résolution est une bonne chose dans la mesure où elle permettra d'accentuer la pression sur le Conseil fédéral. Toutefois il est peu probable que la saisie des tribunaux soit possible. Dans l'affaire opposant Mauro Poggia au Groupe Mutuel, un arrêt du tribunal fédéral des assurances avait spécifié qu'en dépit des irrégularités constatées l'approbation des primes et le contrôle de leur justification demeurait du seul ressort de l'OFSP.
Cet arrêt a donné la mesure de l'ingouvernabilité du système: l'OFSP n'a en réalité pas de base légale pour exiger une baisse de primes. Il ne peut que les ajuster vers le haut...

Écrit par : F. Salina | 15/10/2010

@ F. Salina

Madame ou Monsieur. Si ce que vous dites est vrai - ce que je ne doute pas - dans votre dernier paragraphe, les assurés commenceront enfin à réaliser ce qui se trame de louche depuis des lustres entre les assurances et l'OFSP, par l'intermédiaire des lobbies politiques fédérales, les Conseillers Fédéraux en tête. A quand le grand procès ?

Écrit par : lappal | 15/10/2010

@ Salina : Vous avez entièrement raison, le pire de l'histoire c'est que la Conseil fédéral n'a aucun pouvoir pour diminuer les primes. A quoi sert le LAMAL.

Écrit par : Bertrand BUCHS | 15/10/2010

"A quoi sert le LAMAL": Dire qu'elle sert les assurés serait un mensonge éhonté.

Écrit par : F.Salina | 15/10/2010

Ce que j'adore au PDC c'est son côté incantatoire. Je résume, on prend en toute connaissance de cause une série d'actions qui ont zero chance d'aboutir (quoi de plux cynique et de plus malhonnête?), dans le même temps on apparaît comme le défenseur de la veuve et de l'orphelin, le dernier des justes. Vos ancêtres avaient la décence de prier pour contrarier l'adversité. Bref vous l'aurez tous compris, le but c'est de raffler des voix à la gauche mais sans en payer le prix, sans risque. Les assurances se bidonnent, les cliniques PDC comme les Grangettes se bidonnent, sauf nous. J'adore le PDC...

Écrit par : Anastase | 15/10/2010

A quand le grand procès ? Et bien Stalina, pour quelqu'un qui me traite de membre du Komintern vous ne manquez pas d'air.

Ah je comprends mieux maintenant on rêve du grand procès avec confessions publiques, repentir, sanctions examplaires, complot des blouses blanches. J'imagine assez bien Ruey tiré par un char conduit par César Buchs en toge et vous ramassant les crottes. Votre finesse de raisonnmment laisse pantois.

Écrit par : Anastase | 15/10/2010

Oups......il a raison Anastase, mais hors du sujet entamé sur les assurances voleuses :-) D'abord le procès des assureurs et ensuite celui du PDC. On verra qui des deux nous coûtent le plus cher.........et en même temps on cherchera quel est le parti qui est le plus honnête avec les électeurs. Mon optimisme me fait entretenir l'espoir de ce qui ne peut être espéré (pythagore).

Écrit par : lappal | 15/10/2010

Et bien mon petit Anastase, il semblerait que tu as encore oublié tes lunettes dans la salle d'attente de ton psychogériatre. En lisant les interventions de ce blog il faut aussi s'assurer de leur auteur. A moins que tu ne sois passé à la dilution 1:1 avec le kirsch-pastis.
Les temps des grands procès publics avec peloton d'exécution obligé sont révolus. Il n'y a guère que quelques barbons maoïstes rassis tels que toi pour en caresser le souvenir la larme à l'oeil.
Attendons-donc de voir si tu es capable de passer à l'action et mieux faire que cette résolution certes imparfaite. Jusqu'ici c'est le néant de ce côté-là. C'est plutôt le Dr Buchs qui va au charbon pendant tu te répends en imprécations bileuses, les charantaises aux pieds et la bave au coin des lèvres.

Super-Langaney va-t-il sauver le système de santé ? On trépigne d'impatience en attendant le prochain épisode...

Écrit par : F. Salina | 15/10/2010

@F. Salina

Merci pour ce rire que je viens d'avoir en vous lisant. Bon week-end et dites-moi, c'est vraiment un alccolique Anastase ?

Écrit par : lappal | 15/10/2010

Anastase avoue lui-même puiser son inspiration dans l'alcool et le courrier des lecteurs d'Extasia, l'hebdomadaire du massage à la pelle.

Écrit par : F. Salina | 15/10/2010

Notre Salina n'a pas besoin d'alcool pour être dans cet état. c'est bien le problème. Ca va mon Salina. Pas de petit laius radotant sur les réseaux de santé aujourd'hui ? Vous nous laissez sur notre faim.

Écrit par : Anastase | 15/10/2010

Merci pour ce partage. Une synthèse qui donne envie de le lire…

Écrit par : comparatif mutuelle | 18/10/2010

juste ce petit commentaire,je vous rassure cher Monsieur nos grosses fortunes se sont exilées dans votre canton
avec mes meilleures salutations

Écrit par : lovsmeralda | 19/10/2010

Les commentaires sont fermés.