08/11/2010

Thérapies cérébrales...

gène.jpg

 

 

Bientôt fini l’absorption de médicaments.

Nous allons vous injecter, à l’endroit idoine, des virus contenant des gènes.

Et le gène ira se mettre dans le patrimoine génétique de certaines cellules. Ce qui permettra de les refaire fonctionner normalement.

Ce genre de traitement est actuellement testé pour la maladie de Parkinson.

Un chercheur du Weill Cornell Medical College à New-York, monsieur Kaplitt, a testé la méthode pour essayer de soigner la dépression (Science Translational Medecine,DOI : 10.1126/scitranslmed.3001079).

Nous savons qu’un gène, appelé p11, est nécessaire pour que les neurones répondent à un neurotransmetteur appelé Sérotonine.

Une absence de p11 et le risque de développer une dépression augmente grandement.

Monsieur a injecté ce gène, grâce à un virus, directement dans le cerveau de souris.

Et cela marche.

Il est vrai qu’il faudra un certain temps avant que nous puissions l‘utiliser chez l’Homme.

Mais, comme dirait l’autre, l’espoir fait vivre.

07:11 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

cette méthode me rappelle celle employée pour vacciner nos valeureux mobards,demandez la technique de l'époque,rien que pour cela ils mériteraient une distinction de la part des laboratoires pharma,en tant que cobayes pour la postérité,et tous à la queuleuleu et pan dans le muscle cardiaque,ces hommes ont eu beaucoup de courage!encore maintenant ils nous démontrent s'il en était besoin qu'il ne faut jamais rester sans réagir, eux nous ont pris sous leur aile,leur dynamisme encore bien vert nous enchante,et nous booste!
bien à vous , bonne journée et bon courage!

Écrit par : Elena | 08/11/2010

Les commentaires sont fermés.