03/12/2010

C'est la guerre...

guerre.jpg

 

 

Elle a été déclarée officiellement hier soir, au Grand conseil, vers 23h30 alors que les caméras de Léman Bleu avait rendu l’âme.

La guerre des transports est repartie comme en 14.

Le regard fixé sur la ligne bleu des Vosges ou des fumées des pots d’échappement.

Le PLR et l’UDC ont promis de creuser les tranchées, de lancer leurs troupes d’élite, de surprendre, d’imaginer des stratégies…

Et le PDC s’est fait traiter d’Arthur.

Tant mieux, si nous dérangeons, c’est que nous existons.

Plusieurs heures de débats pour une simple évidence.

Peut-on demander plus d’argent alors que l’offre promise n’existe pas encore.

La logique économique répond non, sinon nous tombons dans l’arnaque.

Dire qu’actuellement l’offre a augmenté est un simple mensonge.

Ce n’est pas en inventant une nouvelle ligne de tram qui fini en cul de sac devant un grand magasin de la rive droite que nous pouvons répondre par l’affirmative.

Allez demandez aux usagers qui attendent sur le pont de l’Ile, dans le froid, sur un minuscule trottoir  dans le bruit infernal d’un chantier si l’offre a augmenté.

Allez demandez aux usagers qui ont été coincés des heures dans les trams et les bus lors de l’ineffable épisode des feux de signalisation de la gare, si l’offre est convaincante.

Allez demandez aux usagers de la ligne 12 si ils sont content des prestations aux heures de pointes.

La même chose pour ceux qui prennent le 13.

C’est à se demander si certains de mes collègues du Grand conseil utilisent les transports en commun.

Accepteriez d’acheter, plus cher un objet, avec l’argument que les options vont seront livrés dans une année.

Non, c’est logique.

C’est tout.

Déclarer la guerre pour cela.

Et ben…

07:58 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

que je suis contente de pouvoir vous lire à nouveau,vrai vous manquiez à mon petit tour d'horizon qui enchante chacune de mes journées
bonne journée à vous

Écrit par : lovsmeralda | 03/12/2010

Enfin le PDC se réveille!
C'est histoire d'augmentation du prix des TPG est scandaleuse.
Pas simplement pour leur scandaleuse impréparation face à la neige.
A BE ou à ZH le prix est plus élevé, c'est ce que disent les TPG, mais dans ces deux cantons l'offre est extraordinaire: les cantons, gigantesques par à rapport à Genève, sont quadrillés par les bus et les trams, propres et faciles d'accès pour les poussettes et chaises roulantes - j'ai habité de longues années dans ces deux cantons.
Bien à vous.

Écrit par : van Renterghem | 03/12/2010

Le PDC c'est l'armée des guerres faciles, lorsqu'il s'agit d'envahir le Liechtenstein alors c'est tambours et trompettes. Mais lorsqu'il faut défendre les classes défavorisées contre les puissances de l'argent alors là c'est déroute en pleine campagne, conseil de guerre interminable, diversions et retraite sur des positions préalablement préparées. Dans cette armée d'opérette et de velléitaires, c'est à celui qui criera le plus fort "en avant" avant de prendre ses jambes à cou. Quant à monsieur van Renterghem qui doit être aussi un sympathisant du PDC, je lui conseille vivement d'attendre un bus de la ligne 12 à Berne un dimanche soir d'hiver, vous constaterez que l'offre est extraordinaire... mais j'imagine que vous le savez déjà et que vous prenez la précaution de prendre la voiture.

Écrit par : Anastase | 03/12/2010

Je ne prends pas la voiture.
Uniquement les TPG.
Vous avez du vous embêter en mon absence Anastase.
Pas une petit PDC à manger à l'honrizon, que des flocons de neige.

Écrit par : Bertrand BUCHS | 03/12/2010

Il est vrai, mon petit Anastase, qu'en matière de courage politique tu as des leçons à dispenser avec générosité. Entre le corbeau qui ferme les commentaires de son blog (la ci-devant Anachronique) pour mieux aller souiller celui des autres, le révolutionnaire en charentaises dont l'activisme se réduit à animer une réunion d'arrière-salle à la gloire d'un vieil anar de l'ultra-gauche que l'on dit flirter avec l'antisémitisme, ou l'ayatollah rouge qui poursuit d'une rancoeur lugubre les membres du PDC, les footballeurs, les catholiques, les blouses blanches, les valaisans (dans le désordre et à combiner librement). On passe sur ton anti-américanisme qui tient autant de la jalousie professionnelle que de la pétrification idéologique.
Ce n'est pas en brassant l'air chargé d'alcool de la Serpe Dorée ou en plombant les ondes de la RSR par des stances empesées que tu feras changer le monde. Tu as beau avoir la langue bien pendue, mon petit Dédé, elle ne descendra jamais aussi bas que ta couardise désormais proverbiale.

Écrit par : F. Salina | 03/12/2010

Mon cher Salina, accuser quelqu'un d'antisémitisme sans aucun élément concret relève de la diffamation voire de la calomnie.je vous prierai de cesser ce genre de persiflage nauséabond. Le fait d'être un gros nigaud n'excuse pas tout. restez sur le sol ferme de vos "compétences" en matière de réseaux de santé, elles nous suffisent largement à notre hilarité générale. Je crois que s'il y a quelqu'un qui souille ce blog c'est bien vous en tenant de tels propos.

Écrit par : Anastase | 04/12/2010

Mon bon petit André où as-tu lu que j'accusais quiconque d'antisémitisme ? Je ne faisais que mentionner des faits largement traités dans la presse, sans nommer quiconque. Est-ce au pastis-vodka matinal que l'on doit ton incapacité à comprendre un texte écrit ? Ou alors tes capacités ont-elles décliné d'autant plus rapidement qu'elles ne partaient pas de très haut ?
Au passage on notera avec délice que tu es prompt dénoncer l'injustice quand il s'agit de défendre les insinéations infectes d'un Camarade, mais que tu ne te gênes pas pour déverser sous X des tombereaux de préjugés infâmes et autres propos relevant de l'intolérance politique et religieuse, voire d'une hargne personnelle.
Le spectacle lamentable de ta mesquinerie a finalement quelque chose de réjouissant et de rassurant. Edifiant aussi, dans la mesure où il nous désigne des bas-fonds heureusement inatteignables. Tu es une sorte de comique malgré toi, mon petit Dédé....

Écrit par : F. Salina | 04/12/2010

Les commentaires sont fermés.