13/01/2011

Recordman de Suisse...

Rappaz.jpg

 

 

Il en est fier, il le dit et l’écrit dans tous les médias. Il est le nouveau recordman de Suisse de la grève de la faim.

Plus de 100 jours.

Je me demande s’il ne pourrait pas être également champion de monde et de l’univers.

Monsieur Rappaz, franchement là vous avez dépassé le mur du … et vous nous prenez pour des joyeux imbéciles.

Le jour où vous avez compris que les médecins n’allaient pas vous réalimenter, que le Conseil d’Etat et le Grand Conseil de l’Etat de Valais n’allaient pas lever le petit doigt et surtout que la longueur de votre grève, sans grands problèmes de santé commençait à la rendre suspecte, vous avez tout arrêté.

Vous êtes le créateur d’une nouvelle entité : la vraie fausse grève de la faim.

Ce que nous appelons un jeûne.

07:01 | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

en effet cela sentait trop la comédie,quand à son patronyme responsable à la Tv,lui ne fait pas pitié,jalousie de la part du sieur de la java du rapp?allez savoir
bien à vous et contente commme bien d'autres sans doute de pouvoir vous lire à nouveau

Écrit par : lovsmeralda | 13/01/2011

En tant que citoyen valaisan j'espère qu'une fois le deuxième procès terminé il soit transféré manu militari au pénitencier de Thorberg où il sera plus proche de son bienfaiteur biennois ou bernois. Eloigné des journaleux du brûlot matinal de Lausanne mais aussi du Balthazar de service Ryser notre maître Puntila aura ainsi de quoi ruminer sur ses mensonges et tromperies.

Bonne journée à vous

Écrit par : Les rives du bisse | 13/01/2011

petite chronique d'un canton de vignerons et d'alcooliques invétérés de pères en fils qui s'en prennent à un innofensif cultivateur d'herbe...

à pleurer...

Écrit par : Les rives du Rhône | 13/01/2011

petite chronique d'un canton de vignerons et d'alcooliques invétérés de pères en fils qui s'en prennent à un innofensif cultivateur d'herbe...

à pleurer...

Écrit par : Les rives du Rhône | 13/01/2011

Tu t'es vu quand t'as bu ?

Je puis vous assurer qu'un petit joint fracasse bien moins la tête qu'un litron de fendant sec...

Bonne journée à vous, courrage ! Plus que 2 heures à tenir avant l'apéro !

Écrit par : Les rives du Rhône | 13/01/2011

@ Les rives du Rhône restez bien sagement à Piogre et pleurez tout en bouffant des longeoles et du cardon.

Détrompez-vous, à Genève il y a bien plus d'alcooliques qu’en Valais car la vinasse produite raye non seulement les vitres mais également l'œsophage et le cerveau, ce qui semble être votre cas.

Écrit par : Les rives du bisse | 13/01/2011

Est-ce que sa déclaration n'était ironique? Je l'ai entendu en interview, et c'est ce que j'avais cru comprendre. Une pirouette pour parler de son échec?

@les rives du bisse
"La vinasse genevoise", inculte...

Et c'est faut, il y a plus de consommateurs dit à risque en Valais qu'à Genève
http://www.obsan.admin.ch/bfs/obsan/fr/index/04/01/ind34.indicator.149019.340101.html

Écrit par : Lala | 13/01/2011

Monsieur RAPPAZ,vous ètes aussi le plus grand comique de SUISSE bravo d'avoir tenu la scène pendant plus de 100 jours.

Écrit par : chauffat albert | 13/01/2011

Quand la terre serait complètement ruinée par la déforestation et la pétrochimie, quand la population sera complètement intoxiquée par la chimie et le nucléaire alors à ce moment là seulement ces connards de prohibitionnistes se rendront peut être compte que la plus grosse connerie aura été de criminaliser le chanvre, plante à tout faire.
La puissance des lobbys et de la propagande de leurs pantins politiques sensés nous gouverner n'est plus à démontrer. Continuez de croire que les laboratoires pharmaceutiques travaillent pour soigner les populations et que monsanto crée des OGM pour nourrir la planète et que bien sur Rappaz est un dangereux dealer de drogue.
Ne venez pas pleurer quand les balles sifflerons non stop comme au mexique car la plante la plus utile à l homme est aux mains des gangs.

Écrit par : big b | 14/01/2011

@big b: si Bernard Rappaz avait tenu un discours comme vous j'aurai plus de respect. Mais il a juste l'air d'un con qui a coûté cher à la collectivité.

Écrit par : K. | 14/01/2011

Les commentaires sont fermés.