17/01/2011

Un bonnet d'âne...

âne.jpg

 

 

Pas terrible le taux de vaccination, contre la grippe, des médecins et des infirmières.

Pas terrible le taux de vaccination de la population.

L’histoire rocambolesque de l’année passée a très nettement dissuadé les patients de se faire faire une petite piqûre.

Plus d’un tiers en moins et on en voit les résultats.

Beaucoup de pneumonies graves.

Pas facile de convaincre.

Une question : le personnel médical n’a-t-il pas l’obligation de se faire vacciner ?

Un refus ne peut-il pas être compris comme une faute professionnelle ?

Pour moi, la réponse est claire.

Nous avons cette obligation.

Cela ne peut pas se discuter.

Croire pouvoir se protéger et protéger les autres en prenant d’autres traitements est une pure illusion romantique.

Il faut une fois pour toute que les directions des hôpitaux prennent leurs reponsabilités.

06:38 | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

"beaucoup de pneumonies graves". voici une appréciation lancée sans beaucoup de rigueur statistique!
votre discours est dictatorial."cela ne peut pas se discuter", "il faut que" et autres phrases du même style.
on pourrait aussi évaluer pourquoi la population a un taux d'immunité si faible et travailler sur les différents paramètres qui seraient utiles, en passant, contre bien des maladies au lieu de tout miser sur les vaccins.Quand vous parlez d'une petite piqûre, vous balayez le fait que ce n'est pas la piqûre qui est importante mais le produit qui se trouve dans l'injection. Or, sa traçabilité dans l'organisme n'est pas étudiée dans toutes ses dimensions et on sait très bien que des réactions en chaîne peuvent se créer que la science médicale ne maîtrise pas, tant par l'étude de toutes les réactions que pour leurs corrections.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 17/01/2011

allons allons cher Docteur Mabuse ,cessez de peindre le diable sur la muraille,on n'est plus au temps ou les patients se laissaient piéger sans réfléchir ,de savants livres mis à leur disposition leur ont ouvert les yeux,bonnets d'ânes ,mais pour vous les médecins qui imbus de votre pouvoir avez oublié quelque chose d'important le sacré du corps humain,à ne pas mettre dans toutes les mains,et le fameux compendium qui initialement réservés aux seuls acteurs de la Santé passait aux mains des malades débusquant tous les effets secondaires,hélas voilà la vérité!
avec tout le respect que je dois cependant,bonne journée à vous

Écrit par : lovsmeralda | 17/01/2011

Je m'adresse au Politicien que vous êtes sensé représenter,mettez aussi à l'index des émissions *stupidisant* la profession médicale du genre Urgence ou Greys Anatomi,la profession des soignants en général ne s'en portera que mieux,ce qui me fait dire aussi Bonnet d'Ane à notre TV romande!

Écrit par : lovsmeralda | 17/01/2011

Je sais juste que mon mari a eu le vaccin contre la grippe, moi pas, et nous avons tous les deux eu la grippe et lui s'en remet moins bien que moi.

Vous n'avez toujours pas compris que nous nous méfions des médecins et compagnies pharmaceutiques et que nous avons RAISON. Tant que les gouvernements et les professions médicales sont dans la poche des pharmas nous n'aurons pas confiance en vous!

J'ai eu des dizaines de vaccins dans mon enfance à cause d'un voyage en Inde et j'ai deux maladies chroniques depuis. Vous n'avez pas le droit que jouer avec nos vies comme ça.

Écrit par : K. | 17/01/2011

Chère Bertrand,

le régime de Corée du Nord cherche depuis plusieurs années un conseiller médical et je crois que ce poste vous tend les bras. certes il faudra mettre la sourdine sur le PDC et le TARMED mais c'est une occassion unique de mettre en application vos idées révolutionnaires. Les récalcitrants sont en général envoyés en camps de travail ou sont utilisés pour tester les nouveaux vaccins. Couverture à 100% garantie.


je crois Bertrand qu'il temps d'arrêter de fumer les cigarettes que vos enfants vous ont rapporté de leur dernier voyage au Maroc.

Écrit par : Anastase | 17/01/2011

Merci à ce petit virus H1N1 de nous avoir ouvert les yeux sur tous les mensonges qui ont entouré cette grippe, qui nous a permis une prise de conscience de l'impact de l'argent, du commerce sur notre santé, relayé en cela par de prétendus experts à la solde de nos lucratives pharmas. On le voit, l'instillation continuelle de la peur auprès de la population commence à prendre l'eau, le mythe de la grippe saisonnière tueuse en série n'est qu'un mauvais film de série B...

Et en ce qui concerne le personnel soignant, et selon l'organisation Cochrane(reconnue comme l'une des plus fiables), "Il n‟existe pas de preuve crédible que la vaccination des gens de moins de 60 ans en bonne santé, employés dans des établissements de gériatrie, modifie les complications grippales des sujets dont ils ont la charge". D'autres statistiques tout aussi intéressantes remettent en cause la vaccination à tout prix, pour tous et tous le temps...

Un infirmière non vaccinée, lucide et responsable

Écrit par : snups | 17/01/2011

C'est quoi ce discours de facho ?!? Dans ma commune en plus ??
Tu peux toujours compter sur mon vote aux prochaines élections.... Va plutôt toucher tes dividendes sur ton portefeuille d'actions Novartis au lieu de nous fatiguer avec ton discours à l'emporte-pièce. Il n'existe pas de meilleurs vaccins que les anti-corps dévelopé par son propre organisme après une maladie... Vouloir se préumir contre toutes les maldies, virus et autres baciles est totalement illusoire.... Le risque zéro n'existe pas, c'est la loi de la nature !

Écrit par : the brain | 18/01/2011

Continuez encore un peu comme ça Monsieur Buchs, ce qui permettra d'ajuster sur votre tête le "bonnet" donc vous parlez si bien...

Écrit par : absolom | 18/01/2011

Bien dit Dr Buchs ! On peut comprendre l'exaspération qui règne autour des tables du Café du commerce au vu des tonnes de vaccins H1N1 saison 1 qui restent sur les bras de la Confédération, mais en refusant de se faire vacciner, ce n'est pas les pharmas que les professionnels de la santé "objecteurs" sanctionnent, mais bien les malades ! En attendant qu'une énième étude confirme que les vaccins ne sont pas responsables de l'autisme, la sclérose en plaques, Alzheimer, les ongles incarnés ou la neige au mois de mai, le personnel de la santé publique doit "prendre le risque" de se faire vacciner, le doute doit profiter aux plus faibles (malades, mais aussi contribuables).

Écrit par : Liz72 | 18/01/2011

ps : signé une vaccinée pas du tout à la solde des pharmas mais énervée d'avoir soigné pendant 1 semaine (et ce n'est pas fini) un "sceptique" cinquentenaire qui était bien content de remplacer ses petites granules par des anti-inflammatoires, cortisone et antibio pour soigner sa grippe avec complications (perte de l'ouïe).

Écrit par : Liz72 | 18/01/2011

@Liz72 vous êtes certaine qu'il a la grippe et non une crise du fameux démon de midi si courante à cinquante ans?je plaisante bien entendu,mais j'ai bien ri en vous lisant,dommage pour lui mais sans doute a-t'il voulu auss vous tester,allez savoir ces messieurs sont tellement imprévisibles!

Écrit par : lovsmeralda | 18/01/2011

Arrêtons tout ce cirque ! On a tous autour de soi l'exemple d'un non vacciné cloué au fond du lit et qui s'en remettra bien vite, ou alors celui d'un vacciné cloué au fond du lit qui s'en remettra tout aussi rapidement...7 jours ou une semaine, non, dans la majorité des cas ? A chacun de s'informer, de faire ses propres expériences et d'en tirer ses propres conclusions !

Écrit par : snups | 18/01/2011

Les commentaires sont fermés.