19/01/2011

Nous ne sommes pas encore sortis de la gonfle...

tarif2.jpg

 

 

Le TARMED.

Ce sacré tarif médical qui est aussi clair que l’œuvre complète des écrits de monsieur Couchepin.

Il faudrait une brochette de mathématiciens, de philosophes et de physiciens pour pouvoir le comprendre et le résumer.

Et « voilà t’il pas » que le parlement demande sa refonte.

SantéSuisse s’en contre balance. Ce qui compte c’est de diminuer le prix du point, le reste faites ce que vous voulez.

Alors comme d’habitude, les gentils docteurs sont repartis à la mine et vont proposer un nouveau TARMED.

Le travail va sûrement être fait tip top en ordre.

Et puis…

Cela ne saura pas plus clair et surtout  tout le monde politique s’en f… 

Le seul message du parlement et du Conseil fédéral : il faut que les coûts baissent.

Débrouillez-vous !

La demande genevoise d’une revalorisation du tarif fait hurler de rire le monde bernois.

Encore une Genferei .

Et pourtant…

Et pourtant…

Les confrères commencent à licencier leur personnel, à ne plus investir, à ne plus répondre au téléphone.

Nous formons des assistantes médicales qui ne trouvent pas de travail.

La médecine de famille est en train de sombrer.

Et tout le monde s’en t…

Nous préférons d’engager des médecins étrangers que de former des Suisses.

Etrange politique.

07:02 | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

tout ceci sent le printemps on prend les mêmes et on recommence,a quand vos prochaines vacances docteur?oui car chez nous le terme de Monsieur n'est pas apprécié du tout par vos collègues médecins!
bon courage et bonne journée pour vous!

Écrit par : lovsmeralda | 19/01/2011

Les réformes du Tarmed sont en train de miner le moral des médecins généralistes qui ont dû investir dans du matériel informatique et des logiels onéreux et passent plus de temps dans la paperasse que dans les consultations. Après on s'étonne qu'il y ait un manque de vocation et que les généralistes soient introuvables ! tout cela pour de vaines économies alors que les primes d'assurances augmentent chaque année, on ne voit pas le bout du tunnel. Alors que le principal coût, ce sont les Hôpitaux trop nombreux et trop proches en Suisse avec une masse salariale et de fonctionnement hyper coûteux. Nous avons trop d'hôpitaux ou institutions de soin publiques sur notre petit territoire. Mais politiquement ce n'est pas défendable et cela coûterairt la place des Elus qui démantèleraient le réseaux hospitalières. Vaut mieux faire l'autruche et mettre la tête dans le sable ... Le plus profondément possible.

Écrit par : Suissitude | 19/01/2011

Le point TARMED qui donne des boutons !

TARMED est à Pascal Couchepin, ce que "L'Archipel du Goulag" est à Alexandre Soljenitsyne !

La description de l'univers médical helvétique pour l'un, celle de l'univers carcéral soviétique pour l'autre.

Les deux auteurs ont en commun le mérite d'avoir été exhaustifs !

Si l'un n'a pas oublié le "Groupe Mutuel Assurances" et la "Grosse Helsana" dans son oeuvre, l'autre nous offre une vision sur la Kolyma et la Loubianka dans la sienne ...

Phonétique semblable, mêmes excès et mêmes univers d'horreurs, mais la comparaison s'arrête là ...

Bonne journée quand même !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 19/01/2011

la situation ne doit pas être aussi noire que celà.
Je crois que beaucoup de ces messieurs gagnent plus que confortablement leur vie, les carnets de rv sont pleins à craquer (pour s'en persuader il suffit de chercher un rv)
les formations continues avec leur lot de cadeaux divers battent leur plein, les prébendes versés par quelques labos arrivent régulièrement (il s'agit donc d'une violation crasse de la législation), les tenues de comptes séparés pour recevoir une partie des factures fonctionnent à merveille.
Il faudrait cesser de geindre et ne pas oublier que nous vous avons payés une formation de rève

Écrit par : blenpensant | 19/01/2011

cela fait 25 ans qu'on entend les mêmes turpitudes dans notre canton,restructuration .économie,des hommes d'état qui gagnent de plus en plus non point à être connus,mais sans doute comme beaucoup l'affirment à être balayés de leur perchoir!

Écrit par : lovsmeralda | 19/01/2011

@ blenpensant
Malgré votre patronyme, vous avez vraiment TOUT FAUX concernant les généralistes ...

Écrit par : Gipi | 19/01/2011

@blenpensant ,ancienne infirmière je ne peux souscrire à ce que vous dites,les généralistes ont pour beaucoup de ceux croisés durant mon existence qui ne remonte pas à la dernire pluie,effectué un travail sortant des sentiers battus,et travaillant parfois jusqu'à 2 heures du matin,leur formation faite,ces médecins souvent au détriment de leur famille nous ont enseigné une approche du patient autre que celle d'aujourd'hui ,je parle des médecins de campagne,qui ne connaissait pas la médecine de pointe et qui encore maintenant sont honorés par beaucoup de leurs anciens patients,le médecin généraliste est une nécessité!et dire que c'est nous qui avons payé leurs études,est un leurre!

Écrit par : lovsmeralda | 19/01/2011

@bien pensants. Vous retardez d'une guerre car le médecin que vous décrivez n'est pas un médecin généraliste, peut-être un spécialiste et encore. Ce genre de bonus ou de cadeaux datent un peu. C'est du pur fantasme... Aujourd'hui les contrôles sont beaucoup plus nombreux, la mentalité des jeunes médecins a changé.Quand à la formation continue, elle est plus que nécessaire et même si elle est payée par des tiers (j'en doute fort car chaque praticien en principe doit s'en charger lui-même) ce n'est que normal. Il existe des congrès ou séminaires payés par des pharmaceutiques mais cela a toujours existé mais ce n'est pas automatique et cela prend du temps et les horaires surchargés des consultations ne le permettent pas souvent.

Écrit par : Suissitude | 19/01/2011

je retarde d'une guerre dite vous suissitude peut-être
au mois de janvier 2010 à la réception d'un hotel à Montana, attendant mon tour pour le checkout, j'étais derrière un médecin qui venait de participer à Quadrimed (grande messe des médecins suisse valant 4 ou 6 points de formation continue)et celui-ci faisait une véritable crise de nerf envers la réceptionniste car il voulait être bien sur qu'elle avait compris que ces frais d'hotel était pris en charge par une grande pharma !! manque de pot pour moi je suis tombé sur le seul cas en suisse
les médecins sont régulièrement approchés par des laboratoires qui leur proposent de manière cachée de percevoir des ristournes sur les analyses confiées`!! retard
combien de fax, d'appareils livrés, même les blocs d'ordonnance sont payés par les fournisseurs !! retard
Même les abonnements de magazines à titre privé sont pris en charge par les comptas des cabinets.
Celà m'est complètement égal si un médecin perçoit des rémunérations cachées sur mon dos, mais qu'ils cessent de se plaindre.
Celà étant j'admet parfaitement qu'il existe de nombreux généralistes qui s'investissent dans leur travail et qui ne compte pas leur heures.. (certains les comptent même trop largement mais c'est un autre débat)

Écrit par : bienpensant | 19/01/2011

Vous auriez dû le dénoncer car ces cadeaux ne peuvent plus guère dépasser quelques stylos ou blocs de post-it. Les ristournes sur les analyses sont strictement interdites. Comme vous semblez si certain, je vous enjoins de faire part ici de vos sources afin qu'une plainte puisse être déposée en bonne et due forme.
Hier j'ai vu le conducteur d'une Honda brûler un feu rouge. J'en ai logiquement déduit que tous les possesseurs de Honda brûlent les feux rouges. Et ne venez pas me raconter que j'ai vu le seul chauffard en Honda de Suisse !

Écrit par : Malabar | 19/01/2011

Les commentaires sont fermés.