21/01/2011

Bon alors, je fais quoi de mon pistolet...

pistolet.jpg

 

 

Je sais, l’armée suisse m’a oublié.

Caporal, 53 ans, toutes ses dents et toujours en service.

J’ai planqué mon arme est mes munitions chez ma mère, sans oublier mon masque à gaz.

Bref, je n’ai pas d’arme à la maison et je n’en veux pas.

Il semble que je devrais être fier d’être un citoyen soldat, prêt à en découdre dans les 5 minutes si un méchant chinois attaquait la mairie de Carouge.

Si mon identité de bon Suisse se résume à mon pétoire, et ben ce n’est pas grand-chose.

J’ai donc voté oui.

Les armes à l’arsenal.

Un point c’est tout.

Essayez d’imaginez que notre pays ne se résume pas à une armée.

Ne pourrions-nous pas un peu élever le débat !

Je vais me faire appeler Arthur.

Bof…

07:02 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Autant non pas se laisser porter par le vent,mais en rire,en bon Carougeois méfiez vous tout de même les Prussiens sont de retour dans les hautes sphères d'un canton Républicain,alors ne rangez pas votre arme trop loin,on ne sait jamais, la révolte Napoléonnienne se préparant gentiment à contre attaquer,alors si Carouge se sent hors d'atteinte des Chinois un canton Suisse se prépare à une destitution complète de ses dirigeants,comme dirait ce bon vieux Marat,aux armes citoyens,et croyez le ou non ,mais son esprit demeure aussi fervent que le souvenir du Général Guisan!
bonne journée à vous!

Écrit par : lovsmeralda | 21/01/2011

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Doc,

eh bah... un Sig P210, la Rolls du pistolet :o)

Vendez-la, vous en tirerez un prix défiant tous vos espoirs :o)

Comme quoi, hein ?...!

Bien à vous Doc,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 21/01/2011

Caporal ? C'est vraiment la honte.

Écrit par : Anastase | 23/01/2011

Les commentaires sont fermés.