01/02/2011

C'est toujours la faute du climat...

romains.jpg

 

 

Tiens, par exemple, la chute de l’empire romain, et bien rien à voir avec ces sacrés barbares tous sales et moustachus.

Monsieur Ulf BÜNTGEN, un bon Suisse de chez nous, a mis en évidence, en étudiant les arbres, que de 250 à 550 après l’arrivée du Christ, le climat avait eu des variations très courtes (10 ans) avec de grandes amplitudes (froid-chaud, sec-très pluvieux).

Résultat, une complète désorganisation des récoltes entraînant de gros problèmes logistiques.

Pas de pain, pas de romains et encore moins de romaines.

Le résultat, les moustachus pas très propres ont pris le pouvoir.

Quand même, nous ne sommes pas grand-chose.

06:40 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

vous pouvez nous soutenir le Doc en votant la suivante liste PDC Carouge N0 8, le 13 mars

BUCHS Bertrand,

FRIES-WALZER Séverine,

BARTHASSAT Stéphane,

BARBUZZI Dominique,

BENECHE Marie-Marthe,

CLERC Laurent,

DA SILVA-BARTHASSAT Suzanne

FRAOMENE Raffaele,

GRAS Patrice,

HEREDIA Jesus,

HORNER Patrick,

MBU Rombaut,

TERRIER Jean-Philippe,

Écrit par : stephane barthassat | 01/02/2011

Ce n'est pas vraiment une nouveauté Doc. Et l'on sait que la pire catastrophe climatique de l'ère chrétienne s'est produite vers 540, suite à l'explosion cataclysmique du Rabaul, en Indonésie, qui fit circuler d'énormes nuages de cendres dans l'atmosphère de toute la planète durant plusieurs années. Les chroniques d'alors mentionnent que le soleil n'est pas apparu une seule fois à Rome de tout l'été !
Mais faites gaffe, les tenants du réchauffement d'origine anthropique n'aiment pas trop qu'on leur rappelle que les variations d'origine naturelles sont souvent beaucoup plus brutales et rapides que celles dues à l'industrialisation. Vous allez passer pour un dangereux réactionnaire.

Écrit par : Philippe Souaille | 01/02/2011

@Philippe Souailles,qu'ils aillent au diable vert ceux dont vous parlez,on en a assez de ces soi-disant programmes économiques pour un climat variable naturellement,et qu'aucun climatologue n'arrivera jamais à dompter,les mêmes sans doute qui obligent les consommateurs a acheter des ampoules qui étaient sensées durer une année voire plus et qui sautent dans les 10 jours suivant l'achat de plus en plus de consommateurs commencent à se rendre compte qu'ils ont été roulés dans la farine et ce dans bien des domaines,j'entends déja les Verts,répondre cela vient de la grande distribution de l'entreposage ,mais non voyons le système économique inventé, le fut pour le rendement dans les entreprises et faire courir les consommateurs comme des lapins!mais les consommateurs avertis n'en valent-t'ils pas deux!
bien à vous et bonne journée

Écrit par : caramel | 01/02/2011

Les commentaires sont fermés.