03/02/2011

La confidentialité...

confidentialite.jpg

 

 

Dans mon métier, le secret médical est une valeur.

On ne parle pas, on ne répète rien.

Ce qui est dit appartient aux patients et à personne d’autre.

Pour moi la confidentialité est un principe.

On ne peut pas déroger à ce système de valeur.

En politique, la confidentialité est une belle idée, qui fait sourire, bafouée pour le bien des partis.

Vouloir la respecter signifie, souvent, se taire et accepter de cacher des choses pas très « catholiques ».

Mais il existe certaine règles que nous devons suivre.

Lorsque la commission de gestion du Grand conseil se saisit d’un problème et décide d’enquêter, il est nécessaire, durant la durée des investigations, de se taire et de travailler.

Un fonctionnaire ne peut pas opposer un secret de fonction. S’il est convoqué, il est tenu à répondre aux questions.

Mais une fois les informations rendues publiques, la commission n’a plus la possibilité de faire correctement son travail.

Comme membre de cette commission de gestion, je suis fâché et outré de la tournure des événements.

A qui profite la fuite sur l’affaire des la gérance immobilière ?

06:59 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

voyons cher Monsieur vous savez très bien que toutes fuites sert à dénoncer ce qui ne fonctionne pas ou très mal,c'est le cas aussi dans le milieu médical et pour d'autres professions ,Internet est devenu un outil proche de l'intelligentsia service,tous se prennent pour des James Bond miniatures ou presque ,alors qui se sert de ces fuites? tous ceux à qui elles peuvent rendre service bien entendu!et ils sont très nombreux,on parle de classe moyenne et peu argentée ,elle existe sans oublier les fameux travailleurs de l'ombre qui n'ont jamais été aussi expansifs depuis 39!a qui la faute ?aux politiciens dont vous êtes et à personne d'autre,avec tout le respect que je vous dois!

Écrit par : lovsmeralda | 03/02/2011

Confidentailité quand tu nous tiens,on disait les femmes pipelettes,mais dieu que les hommes parlent souvenez-vous aussi du célèbre film* Confidences sur l'oreiller*,dans ces moments là ces messieurs lors de leur emphasique moment de délires suprêmes ceux là même qu'on prétend souvent muets comme des carpes,donnent des réponses surprenantes,a bon entendeur!en 1930 internet n'existait pas ,et les rumeurs circulaient tout aussi vite!

Écrit par : lovsmeralda | 03/02/2011

" A qui profite la fuite sur l’affaire des la gérance immobilière ? "

Mais Cher Docteur Buchs, ne soyons pas naïfs, toute fuite profite à ceux qui l'exploitent, toute fuite est organisée dans le dessein d'en faire de la récupération politique et cela vaut pour tous les partis !

En politique, il y a peu de déontologie et beaucoup d'intérêts !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 03/02/2011

Les commentaires sont fermés.