08/02/2011

Peine de mort...

peine de mort2.jpg

 

Bonnes nouvelles pour les abolitionnistes.

Les Etats-Unis ne peuvent plus utiliser le Thiopental, un anesthésique entrant dans la composition des injections létales.

La production a été définitivement stoppée aux USA.

Les autorités pénitentiaires pensaient pouvoir passer commande en Italie et en Angleterre, mais les gouvernements de ces deux pays en ont interdit l’exportation.

Le débat sur la peine de mort est relancé.

Faut-il réintroduire la chaise électrique, la pendaison ou le peloton d’exécution ?

Il est possible que ce petit grain de sable oblige l’abandon pur et simple de cette honteuse sanction.

Pour une fois que l’industrie pharmaceutique ne fait pas de bêtises !

06:34 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

comme les états-unis adorent redorer leur blason grâce aux révélations de la presse dont celle de notre pays s'empressant de relater leurs exploits,alors attendons pour vérifier s'il ne s'agit pas d'un canulard les américains ayant compris qu'en europe les Suisses adoraient manger du poisson et surtout celui du mois d'avril,car croire les yeux fermés à tout ce qui vient d'outre-atlantique relèverait aussi de l'exploit après avoir lu le Codex Alimantarius,mais se sentant peut-être mis en danger face à une masse populaire internationale de plus en plus menaçante envers beaucoup de lobbys,s'ils font marche arrière sans doute ,peut-être,mais qu'attendent-ils en échange,car dans ce monde là rien ne se fait gratuitement!
bonne journée et très heureuse de pouvoir vous lire à nouveau!

Écrit par : lovsmeralda | 08/02/2011

ce produit sera remplacé par un anesthésiant donné aux animaux ,ceci en soi n'est pas une preuve absolue on le sait très souvent les animaux ont des réflexes face à l'anesthésiant qui oblige le vétérinaire à refaire une seconde injection,encore une fois la frontière entre animaux et humains devient de plus en plus mince et nombreux sont ceux se révoltant contre ces pratiques, ce Thiopental était fabriqué en Autriche,comme quoi on chasse le diable d'un coté et il revient de l'autre!pauvres humains,et pauvre humanité!

Écrit par : lovsmeralda | 08/02/2011

eclairez ma lanterne Bertrand, ce type de produit est injecté par qui?

Écrit par : Anastase | 09/02/2011

Connaissant tes affinités électives mon petit Langaney, on a le pressentiment que le coupable est soit valaisan soit catholique soit membre du PDC. Voire les trois à la fois, qui sait ?
Comme dans les mauvais romans, avec toi le coupable est toujours désigné d'avance.

Écrit par : F. Salina | 09/02/2011

je sait que la peine de mort est une méthode barbare mai il faut combattre le mal par le mal c'est la seul solution, il faut se mettre a l'évidence concernant ce fait plus il faut se débarrasser de criminel, ils ne méritent pas plus de pitié qu'ils en ont eux même a s'en prendre lâchement à des femmes pour les violer. les criminel sont tellement faible eux même qu'ils en sont réduit a s'en prendre a des femmes, et sa veut se prendre pour des terreur, c'est ca laissez moi rire.

Écrit par : noel cyril | 09/02/2011

la peine de mort c'est peut-être barbare mais les criminel le sont aussi, tout ce que je sais c'est qu'il faut combattre le mal par le mal c'est la seul solution. les criminel sont tellement faible eux même qu'ils en sont réduit à s'en prendre à des femmes et sa veut se prendre pour des terreur, c'est ca laissez moi rire

Écrit par : noel cyril | 09/02/2011

Les commentaires sont fermés.