28/02/2011

Le surveillant des prix a fumé la moquette...

moquette.jpg

 

 

Faire diminuer vos primes d’assurances maladies, rien de plus simple.

Monsieur Meierhans a trouvé la solution.

Ben, il faut diminuer la facture.

Donc on ne paye plus le pharmacien, marge de 4.5% et on baisse le point TARMED.

Et voilà le travail.

Rien sur les caisses maladies et sur les milliards qui traînent, on ne sait pas où.

D’un côté les riches de l’autre les méchants profiteurs qu’il faut punir.

Résultat, disparition des pharmacies.

On peut s’en passer. Suffit de commander par la poste et le tour est joué.

Le conseil, on s’en fout.

Les dizaines de chômeurs, mais quelle importance !

Les médecins eux, ils doivent se la coincer. Ils gagnent trop. Un peu moins de graisse et Anastase sera big content.

Exit les assistantes médicales, exit le temps passé avec les patients, exit tout le travail fait en dehors pour se former, préparer les dossiers, écrire des rapports.

Une médecine au rabais.

Et toujours rien pour régler le problème des caisses maladies.

Trop puissantes. Trop riches. Pas touche.

Tiens monsieur le surveillant, pourquoi n’avez-vous pas proposé d’ouvrir le marché aux assurances étrangères.

Je sais, en Suisse, on ne touche pas aux cartels.

Verboten

06:35 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Comment, oser parler des cartels !!!! Mais vous n'y pensez pas cher Docteur vous allez au devant gros problèmes. Dans ce pays il ne fait pas bon trop parler, mais seulement de réceptionner des demandeurs de toutes sortes au détriment des indigènes. La Suisse est malheureusement gouvernée par des incapables. Pauvre de nous. Une révolution à la lybienne serait-t-elle possible afin de faire table rase sur un gouvernement corrompu par l'argent.

Écrit par : Raslebol | 28/02/2011

Il est en effet étonnant de voir que Mr Prix limite ses propositions à des interventions tarifaires sans aborder l'aspect organisationnel de la chaîne de soins. C'est pourtant là que des gains en efficience significatifs peuvent être accomplis. Mais il faut convenir que les solutions en apparence faciles sont plus vendeuses en termes de communication.
Il ne semble pas s'émouvoir davantage des défauts rédhibitoires du système de fixation des primes maladie qui fait qu'une grande partie de celles-ci ne sert pas à rembourser les soins mais se dissipe en réserves, provisions et autres frais divers.

Écrit par : F. Salina | 28/02/2011

La photo est très réussie en tout cas. C'est Anastase dans l'avion qui le ramenait de Cuba ?

Écrit par : F. Salina | 28/02/2011

tiens c'est curieux. après avoir subi un pré-examen avant de donner du sang, on me détecte une hypertension. Oh, rien de grave, 17/10 à 16h00 en semaine. Hop vite un cardiologue, éminent, qui me préconise une pêlée d'examens et m'administre du aprovel, un comprimé par jour. J'ai 50 ans.
.
j'en parle à un ami étranger, qui me dit "t'es fou? pourquoi un médicament? y a la médecine chinoise!"
Et il me griffonne le nom du spécialiste.
RV pris, le mec m'examine, me fait tirer la langue, m'ausculte, me palpe, me prend les 12 pouls (oui, 12).
Et il me pique avec de subtiles aiguilles très fines. Un peu partout. 3 séances au total.
Vous savez quoi? Fini l'aprovel.
Et le soir, c'est 14/8 quand je suis énervé. 2 ans après.
Ah oui, pas remboursé, le médecin chinois... mais moins cher que la franchise annuelle pour l'aprovel à vie!
Et surtout, n'en parlez pas à votre assureur!

Écrit par : Fabien | 28/02/2011

sujet hors-propos,Cher Monsieur,êtes vous au courant du produit miracle qui risque de faire chuter les primes assurance,je veux parler de la nouveauté utilisée même en milieu hospitalier,l'huile faite de pépin de pamplemousse,d'ici qu'on ait d'autres pépins à éliminer lors d'infections nasocomiales,il n'y a qu'un pas,mais parait-il que ce fruit aux vertus internationales possèdent à lui seul toutes les capacités de faire fuir même les Verts sans doute!Cependant n'oublions pas aussi que ce cher Paraselce eut les mêmes succès avec le Saridon et ses nombreux effets secondaires ,ce pamplemousse rend dubitatif tout de même,surtout quand il s'agit du domaine des soins surtout en chirurgie,ce texte n'est que le reflet de nombreuses personnes ayant travaillé dans les hopitaux et qui restent malgré tout méfiant car économiser ne veut pas dire à n'importe quel prix on le voit avec les ampoules explosives au mercure

Écrit par : lovsmeralda | 28/02/2011

Cher Docteur, puisque nous parlons d'argent, j'aimerais vous soumettre une requête. Je rentre aujourd'hui de voyage et je trouve dans ma boîte aux lettres un dépliant très classe qui vante les mérites des candidats PDC aux élections communales. Rien de très transcendant, l'hypocrisie habituelle, des commentaires dignes de reines de beauté (pour la paix dans le monde, la prospérité pour tous, prenons soin de notre fierté ...) et quelques ténors entourés de candidats insignifiants, acratopèges, dont la seule fonction est de jouer les faire-valoir pour les deux ou trois ténors du groupe et de voter comme des moutons. La liste est emmenée par l'incontournable Chevrolet, le tycoon médiatique genevois. Sachant qu'un dépliant comme celui ci coute en moyenne 2 à 3 francs et qu'il a été distribué à plusieurs dizaines de milliers d'exemplaires, j'aimerais savoir si le PDC a mis la main à la poche pour offrir cette campagne somptuaire à Chevrolet et combien. Dans le cas contraire, pourriez-vous nous fournir la liste des contributeurs qui ont permis l'organisation de ce battage électoral inédit. Nous savons tous que le PDC est viscéralement attaché à la transparence politique et au respect des règles démocratiques. Merci de nous éclairer cher Bertrand, nous comptons sur vous.


Quant à vous Salina, je regrette ce n'était pas moi, je crois que vous confondez avec le bal des anciens de Vigilance dans lequel vous aviez assuré la partie récréative. Aah fumer après l'amour... vous avez mis dans le mille si j'ose dire.

Écrit par : Anastase | 28/02/2011

Cher Anastase,
Je ne participe pas à la campagne de monsieur Chevrolet.
Je ne sais pas qui sont ses sponsors.
Il faut lui demander.
A Carouge, notre campagne a coûté 22000 frs. Argent pris sur les cotisations et les jetons de présence.

Écrit par : Bertrand BUCHS | 01/03/2011

Les commentaires sont fermés.