14/03/2011

Comment peut-on être encore pro-nucléaire ?

nucléaire.jpg

 

 

La Japon est en train de vivre une catastrophe nucléaire.

On s’aperçoit que le principe de précaution n’a pas été respecté.

Comment construire au bord de la mer, sachant que tous les 70 ans un tremblement de terre majeur a lieu avec un énorme risque de tsunami.

On nous bassine avec la gestion des risques.

Et pour le nucléaire, rien.

Sachant que le risque zéro n’existe pas et qu’en cas de problème les conséquences sont immenses et tragiques, nous n’aurions jamais du laisser construire des centrales nucléaires.

Mais voilà, les politiciens ne réfléchissent pas et sont trop dépendant des lobbies.

Ils font confiance.

Et c’est toujours les mêmes qui paient.

Pauvres japonais, deux bombes atomiques et maintenant 3 réacteurs qui risquent d’entrer en fusion.

Un scandale…

Une honte…

Et en Suisse, qu’allons-nous faire ?

07:12 | Lien permanent | Commentaires (17) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

On dirait plutôt que le PDc a subi un accident nucléaire majeur ce week-end. Est-ce une relâche involontaire de vapeur toxique ou le coeur qui est en train de fondre ? Nul ne le sait encore. Très intéressant que notre bon docteur qui ne nous avait pas habitué à un tel déni nous parle du Japon alors que son cher parti est balayé par le Tsunami MCG. Euhh conbien de sièges à Carouge déjà ? Eh oui à force de courir après le populisme le PDC vient peut-être de réaliser que les gens préfèrent l'original à la copie. Vous pouvez remercier Bartabas pour son programme électoral.

Écrit par : Anastase | 14/03/2011

On comprend ta jubilation, mon petit André. Les extrêmes triomphent et tu te dis que c'est peut-être ta chance. Tu peux sortir de la naphtaline ta chapka en poils de gnou synthétiques, le Grand Soir est peut-être pour bientôt !
Puisqu'on en est aux catastrophes environnementales, parle-nous un peu de la déroute des Verts. En voilà une vraie déculottée...

Écrit par : F. Salina | 14/03/2011

et la médecine nucléaire on en fait quoi cher Docteur?
bonne journée à vous

Écrit par : lovsmeralda | 14/03/2011

Aux VERTS... respectez le recueillement des japonais .....evoquez leur deuil plutot que d'instrumentaliser le nuclaire aux depends du malheur des autres

Écrit par : dom | 14/03/2011

Comment peut-on être encore pro-nucléaire ?

Eh bien c'est pas compliqué, en disant ça n'arrive qu'ailleurs !

Écrit par : Corto | 14/03/2011

@ Anastase, ce n'est pas du déni mais une priorité, ce qui se passe au Japon est terrible et Bertrand Buchs a raison de soulever le problème. Nos petites querelles partisanes genevoises sont bien insignifiantes face au défi du nucléaire. Alors prenez-en de la graine vous qui ne vous souciez que de votre égo

Écrit par : MGD | 14/03/2011

andré , anastase

moi aussi je ressens quelque chose pour vous

bisous

Écrit par : stephane barthassat | 14/03/2011

les centrales nucléaires ce ne sont qu'un exemple des conneries humaines faites au nom du profit. Tant qu'on mettra le profit au dessus de tout...

Écrit par : K. | 14/03/2011

Quelles solutions intélligentes et réalistes pour sortir du nucléaire : Voilà la question à poser et non expliquer les dérives du nucléaire actuel.

De grands idéologistes ont amenés une multitudes d'idées utopiques ou sans tenir compte d'autres points de vues écologiques et environemmentaux en voici quelques exemples qui posent problème et qui pourtant sont les fers de lance de la politique des Verts :
Eolien : soucis envers la faune et le paysage --> Imossible à résoudre car le bruit des pales sera toujours important
Hydraulique : intéressant mais les zones appropriées sont rares et en cas de tremblement de terre (comme au Japon), on se retrouve avec le Valais sous l'eau
Pompes à chaleur et géothermie : soucis à long terme sur les nappes phréatiques et incidences sur les couches supérieur (assèchement des terrains et difficultés à recharger ces zones devenues infertlisables)
Eolien sous-marin (je ne connais pas le nom exact) : gros problèmes sur le monde marin - baleines et autres espèces touchées par le bruit des pales

Solutions me semblant acceptables : Usines solaires (parcs solaires avec possibilités d'agriculture sous des serres solaires en partie haute (jeu d'ombre et prise d'énergie par des toitures de serres)
Le solaire en général : capacité de stockage et aucune nuisance sur la faune et l'environnement
Trouver les moyens de créer de grosses usines hydrau-électriques en bas des vallées mais les répercutions paysagères seront à évaluer selon les concepts

Conclusion : le nucléaire, c'est mal mais encore faut-il avoir les moyens d'en sortir sans être utopistes et voir sur le long terme.

Merci par avance pour vos idées et réponses

Écrit par : Alain | 14/03/2011

Entièrement d'accord avec Alain !
Je ne suis de loin pas un fervent adhérent du nucléaire, mais je suis réaliste.
Or, pour le moment, on est loin de remplacer 40% d'électricité avec le solaire ou l'éolien. J'espère que l'on y arrivera vite mais entre-temps le nucléaire me semble incontournable. A moins d'accepter de grosses émissions de CO2 avec les usines à gaz !!

Et vous verrez, dans quelques jours, tout sera sous contrôle et on en parlera déjà moins...

Écrit par : roger | 14/03/2011

Personnellement je pense que le PDC est parfaitement prêt pour l'énergie verte. Brasser du vent ils savent, créer des usines à gaz, je crois que l'organisation interne du parti démontre un certain savoir-faire dans le domaine, le géothermique profond, ils n'y sont pas encore mais il faut juste attendre les prochaines élections. Reste l'éolien marin.... mis à part nager dans le courant on ne peut pas dire qu'ils aient beaucoup progressé.

@Steph

Alors`? ça va? pas trop douloureux? Bon il suffit de dormir sur le ventre. Pour la tenue n'oubliez pas que l'uniforme a changé. C'est désormais pompes en croco et cravate en platine jaune. Demandez à Salina l'adresse de son fournisseur, il a des prix.

Écrit par : Anastase | 14/03/2011

"Comment construire au bord de la mer, sachant que tous les 70 ans un tremblement de terre majeur a lieu avec un énorme risque de tsunami."

C'est valable non seulement pour les centrales nucléaires, mais aussi pour les habitations. Regardez les photos satellites : pratiquement toutes les habitations sont en bord de mer, en plaine, à des altitudes ne dépassant pas 30 mètres. Les collines qui bordent l'océan ou un peu en retrait sont désertes. Comme si en Europe on construisait dans les zones inondables... Toute une mentalité. Chacun est responsable de ses choix. Que les Japonais se soient embarqués dans le nucléaire au lieu de mettre à profit leurs immenses capacités techniques pour développer les énergies non fossiles en dit long sur les volontés de profit et de contrôle des sources d'énergie à travers des monopoles qui gouvernent le monde capitaliste.

Cette catastrophe est une piqûre de rappel qui tombe au bon moment contre tous ceux qui veulent relancer le nucléaire par ici. Fini les mensonges sur les risques soi-disant contrôlés! L'avenir est dans les énergies non fossiles. Il est plus que temps d'en finir avec le nucléaire.

Écrit par : Johann | 14/03/2011

"Aux VERTS... respectez le recueillement des japonais .....evoquez leur deuil plutot que d'instrumentaliser le nuclaire aux depends du malheur des autres"

Si c'est une instrumentalisation qui permettra d'éviter à l'avenir que de tels drames se reproduisent, d'éviter d'autres deuils, alors elle est parfaitement bienvenue. Et c'est complètement d'actualité avec le lobby nucléaire qui repart à l'assaut des dispositions votées précédemment. Quant aux japonais ils n'ont pas le temps de se recueillir. Ils ont des choses plus urgentes à faire.

Comme disait l'autre: laissez les morts enterrés les morts...

Écrit par : Johann | 14/03/2011

" Si c'est une instrumentalisation qui permettra d'éviter à l'avenir que de tels drames se reproduisent, d'éviter d'autres deuils, alors elle est parfaitement bienvenue. "

Les deuils sont du aux victimes du séisme et non de l'accident nucléaire. C'est pas en abolissant les centrales que l'on évitera d'autres deuils similaires.

Quand à vouloir interdire le nucléaire en Suisse pour éviter les pannes de refroidissements ( la cause majeur du problème des centrales japonaises ) je vous signale que c'est du au tsunami. Je vois mal un tsunami submerger en Suisse.

Écrit par : D.J | 14/03/2011

C'est notre mode de vie qui est remis en question, pas notre approvisionnement énergétique. Nous sommes trop centrés sur le matériel. En vivant plus simplement et en accordant notre attention sur la vie de l'âme il est possible de profiter calmement de notre séjours terrestre pour approfondir notre relation à la nature et à Dieu. Le temps et l'espace cache une autre réalité. Pensez aux émotions, à la joie, au sentiment de plénitude...Le matériel est soumis au spirituel. L'homme à part tant à la vie du corps qui est matérielle qu'a la vie de l'âme qui est sentiments, pensées donc spirituelle. La lutte pour l'existence doit être remplacée par la lutte pour plus d'humanité, plus de recueillement et plus de vie spontanée.

Écrit par : Dupont Zobulon | 14/03/2011

Qu'est-il arrivé aux raffineries et usines de produits chimiques Japonaises ?
Ont-elles été épargnée par le séisme qui a touché tout le pays ?

Les produits relargués par ces complexes sont-ils plus propres pour l'homme et l'environnement que les rejets de vapeurs de la centrale de Fukushima ?

Pour les septiques :

Combien de personnes sont mortes du nucléaire ?
Combien de personnes sont mortes à cause de produits toxiques, amiantes, etc ?

Faites le calcul.

Écrit par : ProNucléaire | 15/03/2011

Voilà les "verts" ont trouvé enfin un os à ronger !
Ils avaient, hèlas, bien besoin de ça à la veille d'élections cantonales qui s'annoncent pour eux calamiteuses.
Alors je vais tenter de poser les vrais problèmes à ces "bobos" qui roulent en 4*4, ont tous les conforts de la société bourgeoise qu'ils font semblant de combatre.
OK on vire le nucléaire et après ???
Dites moi SVP avec quoi on le remplace ?
Je suis pas un gand fana des jeux de roulette russe mais quand même j'essaye d'être objectif et lucide. Si vous avez de VRAIES soluces je suis preneur.
Je sent que j'ai pas fini de rire.

ATTENTION il faut le remplacer avec une ou des sources qui ne détruiront pas nos paysages et qui n'auront aucuns effets indésirables pour nos vies et environnement et SURTOUT avec une puissance equivalente voir plus importantes pour faire face aux besoins de nos concitoyens.

Moi je commencerai deja à RENATIONALISER le nucléaire pour qu'il soit géré par la collectivité au détriments des lobies et autres groupes du CAC 40, bref de la finance. Pour que chaque citoyen ait son mot à dire et que ce mot compte vraiment, qu'il y ait une vraie transparence.

Regardez votre gaz ne brule pas mieux maintenant que c'est Suez qui le gére non ? par contre il coûte 30% plus cher depuis qu'ils s'en occupent !!

Messieurs, Mesdames les écolos à vos plumes !

Écrit par : Pariente | 15/03/2011

Les commentaires sont fermés.