31/03/2011

Cela grenouille, boulevard de la Cluse.

grenouille.jpg

 

 

Bruissements, petites phrases, billets d’humeur à la RSR, coup de gueule de notre Leader Maximo, Super Gominé.

La nomination de René Prêtre,  à Lausanne, a provoqué un sacré cheni dans le landernau médical et politique genevois.

Bon ok, c’est décidé, on ne peut plus rien faire.

Essayons d’avoir un autre point de vue.

Cet épiphénomène révèle la fragilité du fonctionnement d’un hôpital universitaire.

Il faut être visible, people.

Il faut bouffer l’adversaire, qui est l’hôpital universitaire d’à côté.

Il faut se réserver des compétences qui rapportent.

Il fait drainer un bassin de population de plus en plus grand.

Et bigre, la Suisse romande est toute petite.

Et comme nous ne sommes pas dans l’Europe, ben la collaboration transfrontalière n’intéresse pas du tout, mais alors pas du tout Petit Corps Maussade.

Alors voilà, il est nécessaire que nous collaborions entre Genève et Lausanne.

C’est ce qui se fait, enfin c’est ce que l’on nous dit.

Donc, il est probable que la nomination de monsieur Prêtre  a fait l’objet de tractations et que Genève a du obtenir une compensation à la perte probable de son centre de chirurgie cardiaque infantile.

Laquelle ?

06:43 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

30/03/2011

Du matin ou de soir ?

rythmes.jpg

 

 

Alors comment se porte votre rythme circadien ?

Pas trop mis à mal par cette sacrée heure d’été ?

Vos gènes, en capilotade, font la grève pour changement non syndical des horaires.

Votre patron bien aimé vous regarde de travers, vos bâillements répétés et votre regard dans le vague vous ayant trahis.

Speedy Gonzalez le matin et tortue le soir.

Ou le contraire…

Dur, dur.

Que faire ?

Pas grand-chose, c’est comme cela.

Ceux qui s’en sortent, sans trop de bobos, c’est les « couche-tôt, lève-tôt ».

Les bons Suisses, quoi.

Les plus malheureux : les « longs dormeurs et les lève-tard ».

Bon si c’est comme cela, je vais retourner sous la couette…

06:19 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

28/03/2011

Caramba, encore raté...

Prêtre.jpg

 

 

Et oui, Lausanne est en train de gagner au mercato des professeurs de médecine.

Genève joue la belle endormie.

Lausanne s’ouvre sur les autres cantons, vit avec un arrière pays.

Genève que dalle.

La France s’en moque et construit un super hôpital à moins de 20 kilomètres de notre centre ville, avec les mêmes spécialités que les HUG.

Concurrence débile, mais réelle.

Prêtre nous passe sous le nez, alors que nous l’avions nommé. Et  oui, il avait été choisi par la faculté de médecine et par la commission de nomination, et brusquement le conseil d’administration des HUG, sous la pression de certains professeurs a fait machine arrière et a choisi un second rôle.

A force à avoir peur de la concurrence, on perd.

Et comme l’équipe de Servette, nous allons jouer en deuxième division.

Comment se fait-il que les gars que nous avons formés et qui sont dans le top 10 mondial ne peuvent pas revenir  chez nous.

Prêtre n’est pas le seul.

Et Genève s’endort.

Allons-nous nous réveiller à temps ?

06:44 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

25/03/2011

A méditer ...

bourse.jpg

 

 

Vous voulez savoir si votre banquier prend des risques inconsidérés avec vos argents ?

Rien de plus simple, vous lui dosez la Testostérone.

Si, elle est trop haute ou trop basse, c’est un risque-tout dangereux, à éviter comme la peste.

Le Dr. Scott Huettel, de la Duke University en Caroline du Nord, vient de le démontrer (Psychological Science, DOI : 10.1177/0956797611401752).

Il a testé 298 hommes en leur demandant de gérer un portefeuille d’action.

Et bien les plus casse-cou étaient les hyper et les hypo.

 

Vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Une petite prise de sang et le tour est joué.

Fastoche, c’est hyper simple la finance.

Bon si c’est une banquière …

07:06 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

23/03/2011

Bonne nouvelle...

Il fait beau, donc pas de pluies radioactives aujourd’hui.

Sinon nous restons dans le flou le plus complet.

Rien n’a changé depuis Tchernobyl.

Peu d’informations, souvent contradictoires.

Pas de communications des autorités.

On suit et on vous tiendra au courant.

Pas grand-chose du côté japonais.

Ce qui entretient une certaine psychose.

Et la rumeur va bon train.

Pas simple.

En attendant profitez de ce printemps et écoutez la nature…

printemps.jpg

06:59 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

22/03/2011

Anastase...

anastasie.jpg

 

 

Vous êtes le plus ch… de tous ces anonymes qui, jour après jour, ont le courage de faire des remarques sur tous les blogs.

Je sais ; je suis obèse, alcoolique, prévaricateur, médecin sans conscience, et surtout membre de ce parti très exotique qui s’appelle le PDC.

Je perds mon temps à écrire des petits billets d’humeur juste pour faire plaisir à mon égo.

Je m’en excuse.

Mais à la longue, vous êtes devenus lourd et sans aucun esprit.

Tous les jours, vous faites votre petite crotte intellectuelle, très content de voir que vos viscères fonctionnent.

Je pense, et j’imagine, que vous collectionnez tel un entomologiste, vos saillies.

Si cela vous est thérapeutique alors en tant que membre exécré de la profession médicale, je vous pardonne (c’est très PDC comme sentiment).

J’espère que vous avez lu le petit mot de Sophie, hier  au soir, et j’espère que vous avez suivi son conseil.

La femme est vraiment l’avenir de l’homme.

06:46 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

21/03/2011

Entente ; suite et fin !

entente.jpg

 

 

Quelle cacophonie…

Pas de chef d’orchestre, des pupitres jouant chacun pour soi.

Un PLR pluriel, se contredisant.

Un parti, deux avis.

Et le PDC surnageant, ne sachant plus qui croire et avec qui discuter.

Bref, la panique à bord.

Triste image de la Droite.

Et qui risque de laisser des séquelles.

Il nous faudra nous poser la question de notre place dans l’Entente.

Le PDC peut-il exister au sein de l’Entente ? A-t-il une fois existé au sein de l’Entente ?

Ne faut-il pas rester seul, au centre de l’échiquier politique ?

Retrouver une certaine liberté de parole et de propositions, sans à chaque fois demander la permission aux grands frères ?

Il faudra rapidement en débattre.

10:17 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

17/03/2011

Les grandes manoeuvres...

manoeuvres.jpg

 

 

Ça conciliabule, complote, tape sur les épaules, enfonce des dagues entre les omoplates, ricane, échafaude des accords improbables, se refait une virginité, bref des lendemains normaux d’élections.

La Droite a perdu ses repères.

Elle est en mode automatique. Un coup de vent et la voilà rejetée vers les rivages de la riante contrée MCG ou la sombre vallée UDC (ou le contraire).

Un bruit, un mot et la panique gagne les équipages.

Là on se rejette, ici on s’embrasse.

Quelques uns essaie de garder le cap, d’autre sont obligés de faire intervenir le pompier en chef, venu des lointaines terres bernoises pour faire régner l’ordre.

Et un parti est probablement mort avant d’avoir vécu.

Bonjour l’ambiance.

Et si nous rétablissions l’ordre.

Et si nous définissions clairement nos objectifs, nos valeurs, nos principes et que nous acceptions tous les partis les partageant.

Oui à l’UDC, si ce parti se distancie clairement de sa ligne xénophobe et homophobe.

Oui au MCG, si les dérives rocailleuses et racailleuses sont mises au placard et que ce parti accepte de travailler avec et non d’agoniser ou d’injurier la terre entière.

On se parle clairement, on s’engueule un grand coup et puis si cela implose, pas de problème.

Mieux vaut perdre des élections dans l’honneur que de les gagner grâce à des accords d’arrière cour.

07:08 | Lien permanent | Commentaires (19) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

16/03/2011

La lente érosion du pouvoir...

Erosion.jpg

 

 

Les femmes et les hommes sont en place, depuis longtemps. L’ambiance est bonne, le chauffage est central et les honneurs nombreux.

Tout va bien dans le meilleur des mondes.

La plèbe est vue de loin, on a ses pauvres et ses œuvres.

Résultats des courses, comme dirait mon oncle turfiste, on en prend plein la poire.

Depuis 2003, le PDC a perdu 10 % des ses élus municipaux.

Le PLR, la machine de guerre, la nouvelle droite, 25 %.

Il faudrait peut-être se réveiller, avant que l’on débranche les tuyaux.

La Droite a perdu ses valeurs, ou peut-être a de la peine à s’en rappeler.

La Droite est libérale, sociale, patriote, ouverte sur le Monde, cultivée, enracinée dans sa terre natale.

Elle gère avec parcimonie les deniers publics, elle croît au travail et à l’indépendance.

Elle se bat pour les PME.

Elle se méfie comme de la peste de l’Administration et non des fonctionnaires.

Elle veut une éducation de qualité et non le laxisme actuel.

Elle n’a pas besoin du MCG pour vivre.

Elle doit, par contre, se rapprocher de l’UDC, tout en rejetant ses thèses racistes et d’exclusion.

Une refondation de la Droite est nécessaire.

En commençant par n’avoir plus honte d’être de droite…

07:05 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

15/03/2011

L'abstention !

vote2.jpg

 

 

Plus de 60 % des électeurs n’ont pas voté.

Près des 2/3 de l’électorat genevois.

Quasiment la majorité absolue.

Et dans la presse une non information.

A force de se répéter, ce phénomène n’intéresse plus personne.

Et pourtant…

Qui s’abstient, pourquoi, comment…

Tous les chercheurs qui ont voulu répondre à ces questions n’ont pas pu avoir accès aux rôles électoraux.

L’Etat ne veut pas.

Protection de la sphère privée, protection des sources.

Et pourtant…

Voter est un droit mais aussi un devoir.

C’est une chance que beaucoup nous envie.

Et pourtant…

Ne doit-on pas relancer l’idée du vote obligatoire ?

06:23 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

14/03/2011

Comment peut-on être encore pro-nucléaire ?

nucléaire.jpg

 

 

La Japon est en train de vivre une catastrophe nucléaire.

On s’aperçoit que le principe de précaution n’a pas été respecté.

Comment construire au bord de la mer, sachant que tous les 70 ans un tremblement de terre majeur a lieu avec un énorme risque de tsunami.

On nous bassine avec la gestion des risques.

Et pour le nucléaire, rien.

Sachant que le risque zéro n’existe pas et qu’en cas de problème les conséquences sont immenses et tragiques, nous n’aurions jamais du laisser construire des centrales nucléaires.

Mais voilà, les politiciens ne réfléchissent pas et sont trop dépendant des lobbies.

Ils font confiance.

Et c’est toujours les mêmes qui paient.

Pauvres japonais, deux bombes atomiques et maintenant 3 réacteurs qui risquent d’entrer en fusion.

Un scandale…

Une honte…

Et en Suisse, qu’allons-nous faire ?

07:12 | Lien permanent | Commentaires (17) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

11/03/2011

Pas simple...

 

khadafi2.jpg

 

 

Alors nous faisons quoi avec le clown, la psychopathe, notre dictateur préféré.

Pas simple…

Le problème c’est qu’il a du pétrole et que nous en avons besoin.

Alors, il faut avancer vers la démocratie sans le froisser.

Certains doivent se faire un super blé.

Les marchands d’armes, par exemple.

Les courtiers en pétrole.

Excellent pour le petit commerce, ces situations.

Et si les opposants prennent la pâtée.

Que  l’ignoble se venge.

Il va falloir expliquer les massacres.

Pas simple…

Qui sont les volontaires pour y aller ?

Qui veut en découdre ?

Ne vous bousculez pas…

07:14 | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

09/03/2011

L'escroquerie du siècle...

escroquerie.jpg

 

 

Comment a-t-on pu voter cette nouvelle loi sur le financement des hôpitaux ?

Un cadeau de plusieurs dizaines de millions pour les caisses maladies.

Une douloureuse conséquente pour les cantons (plus de 50 millions par an pour Genève) et de nouveau la Confédération qui n’assume rien.

Cette loi est tout simplement un financement public des assurances privées.

Nous atteignons le paroxysme de la perversité de notre système de santé.

D’un côté des assurés qui paient de plus en plus, de l’autre un système complètement opaque sans contrôle, permettant à certain de s’en mettre plein les poches.

Rien ne va du côté de l’assurance de base.

Tout va bien du côté de l’assurance privée.

On perd de l’argent d’un côté, en en gagne de l’autre.

On perd en bourse d’un côté, on gagne en bourse de l’autre.

Et maintenant on subventionne l’assurance privée.

Pourquoi devoir payer une partie des factures des cliniques privées ?

Bizarre notion du système capitaliste…

Et comme par hasard les assurances de base vont augmenter, au moins de 5 %, pour pouvoir financer cette usine à gaz.

Les cantons ont réagi.

Les cantons ne sont pas contents.

Et bien, ils ont 100 fois raison.

07:00 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

08/03/2011

Sélection...

sélection.jpg

 

 

J’ai l’impression que nous sommes en train de marcher sur notre tête.

Nous manquons de médecins et nous faisons tout pour ne pas avoir à en former.

Numérus clausus, examens dissuasifs, hyper sélection des meilleures.

Et à l’arrivée, nous sommes obligés de faire venir des médecins étrangers.

Nos hôpitaux ne peuvent pas tourner sans cet apport.

Et tous ces jeunes qui ratent, qui loupent, qui se dépriment en pensant qu’ils sont nulles, qu’allez-vous en faire ?

Je ne reconnais plus mes études universitaires, ce temps béni de la Formation humaniste, cette ouverture sur d’autres facultés.

Maintenant, c’est bachotage.

7 jours sur 7.

Pas de recul, pas de temps pour philosopher, refaire le monde.

Formatage, mise en boîte. Étiquetage.

Et à la fin, des robots et des zombies.

Fini mes amis qui étaient prof de classe au cycle, violoncelliste, peintre, écrivain, râleur professionnel, pendant leurs études.

Fini tous ces bons médecins qui ont commencé leurs études sur le tard, après avoir cherché leurs voies.

Fini ces étudiants venant avec une maturité du soir.

Nous sommes en train de sacrifier une génération.

06:48 | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

04/03/2011

Je n'ai pas envie...

envie.jpg

 

 

Je n’ai pas envie de parler de la rançon payée à Annibal le psychopathe.

Cela me dégoûte.

 

Je n’ai pas envie de parler des gendarmes qui font la grève, cela m’énerve.

 

Je n’ai pas envie de parler des réseaux de médecins, cela m’attriste.

 

Je n’ai pas envie de parler du scandale des caisses maladies, cela m’effare.

 

Je n’ai pas envie de parler de la Xème réforme de l’AI, cela me révolte.

 

Je crois que je vais aller me recoucher et rêver à un monde où les despotes croupissent en prison et ne touchent pas l’argent de mes impôts.

06:51 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

03/03/2011

Le salon de l'auto...

auto.jpg

 

 

C’est fou cet amour-haine qu’entretient le genevois avec le salon de l’auto.

Chaque année, c’est le même cirque.

Le championnat des annonces débiles et des petites phrases qui tuent (rassurez-vous seulement leurs auteurs).

Canton heureux ou nous pouvons nous permettre une guerre des transports.

Un de ces conflits à la Rabelais.

Le tout bagnole contre le tout vélo.

La société sauvée par 4 ou 2 roues.

Alors vous comprenez que ce salon, du point de vue où on se place, devienne le paradis ou l’enfer.

On oublie de réfléchir en termes de mobilité.

Et de dire simplement que cela concerne tous les types de transports.

Prévoir sans exclure.

Imaginer sans ostracisme.

Permettre à tout un chacun de pouvoir se rendre d’un point A à un point B sans difficulté et rapidement, tout en respectant l’environnement.

Sacré challenge, passionnant et qui mérite de dépasser les clivages idéologiques.

06:55 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

02/03/2011

A la trappe...

tournesol2.jpg

 

 

Encore des soucis en perspective.

Au travail, le soldat Ryan, il faut supprimer 12000 rentes AI.

D’un coup de crayon, certains rentiers se verront signifier que par la grâce de monsieur Burkhalter, et du parlement, qu’ils sont guéris.

Le traitement miracle, le graal de la médecine, ils l’ont trouvé.

Dingue.

Je vais, de cette main, écrire à la fondation Nobel pour demander, que cette année, le Conseil Fédéral soit honoré, in corpore, pour sa découverte dans le domaine de la psychiatre.

Fini les médicaments qui mettent au tapis, qui vous font grossir, qui vous ralentissent.

La nouveauté, le coup de plume.

Bon marché, sans risque, gratuit pour les assurances maladies.

 

Le problème, je ne sais pas comment je vais pouvoir explique ce truc à mes patients.

Ils vont me prendre pour un savant Tournesol ou pour un charlatan.

Je vais demander à l’AI de me donner la marche à suivre ou de me permettre de suivre un de leurs cours de formation.

 

La vie est belle. Le monde est génial et Khadafi n’est plus fou.

06:58 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

01/03/2011

Buvez du bon qui coûte bonbon...

vin.jpg

 

 

Un article paru dans le journal médical « The Lancet », nous demande de boire comme les Français.

Diable…Bigre…

Quel est ce secret.

Le Dr. Nick Sheron, de l’Université de Southampton, s’est demandé pourquoi les morts dues aux atteintes hépatiques (dans 80 % des cas, l’alcool en est la cause) avaient doublé, en Angleterre, depuis 1986 et que de l’autre côté de la Manche, ils avaient diminué de moitié.

Simplement par la disparition des alcools bon marché dans les supermarchés.

Il conclut en demandant que l’industrie anglaise mise sur la qualité et non la quantité.

Intéressant.car cela rejoint les constations de plusieurs chercheurs qui avaient démontré les effets nocifs d’une mauvaise distillation.

Monsieur le président Sarkosy peut être content.

Pour une fois, que la France est citée en exemple.

Ce pays sera sauvé par son vin et ses fromages.

06:50 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook |  Imprimer | | | |