12/04/2011

KO debout...

KO.jpg

 

 

Lucerne, Tessin, probablement Genève, dimanche prochain, le centre droit vacille et se trouve acculé dans le cordes sans pouvoir réagir.

Pas d’explications crédibles.

A part les habituels : « Tout va bien en Suisse, il n’y a donc aucune raison que l’électeur se fâche ».

Un peu court et relevant de la méthode du bon pharmacien Coué.

A force de vivre dans un autre monde, il est difficile de comprendre les peurs de nos citoyens.

La classe moyenne se casse la gueule.

Vivre avec un seul salaire, il ne faut pas y penser.

Les impôts sont trop hauts, les primes d’assurances maladies trop élevées, les loyers prohibitifs.

Les familles éclatent.

Les jeunes ont peur de l’avenir.

La population a l’impression qu’elle n’a plus de contrôle sur rien et que la catastrophe n’est pas loin.

Et que proposons-nous : Rien, nada.

Un des hommes les plus riches du monde se vante dans la presse people qu’il a dépensé 3 millions pour la fête de sa femme et dans un même temps triple les loyers d’un de ses immeubles au centre ville, tuant les commerçants et les indépendants, les obligeant à partir.

Que répondre…

Le profit à tous prix.

L’absence de conscience sociale.

Le centre droit doit rapidement répondre à ces questions.

C’est sa responsabilité et son devoir.

06:54 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

les jeunes ont peur de l'avenir,non les parents ont peur et par réflexe la transmette par du surcouvage à leurs enfants,les jeunes adorent narguer les adultes leur renvoyant leur propre image,ne dit-on pas qu'à trop parler de peurs celles et ceux aimant s'en servir se la verront offrir sur un plateau d'argent par le destin et s'en mordront les doigts avant d'avoir pu réaliser ce qu'il leur arrivait et surtout le pourquoi!on vit dans un monde de cultivateurs de peurs alors si quelque jeunesse en souffre ,cherchez l'erreur

Écrit par : lovsmeralda | 12/04/2011

Bonjour Doc,
Votre analyse de la situation se calque sur bien de mes options.

Notre différence n'est pas sur le fond, mais sur la manière de résoudre cette situation au profit de nos concitoyens, de cette classe moyenne qui, assommée d'impôts, ne bénéficiant d'aucune subvention, rejoins actuellement le clan des "démunis" ces derniers ayant quand même toujours l'avantage d'être largement assistés, sans travailler, par l'état providence.

Mais il est vrai que les "Papes" du PDC préfèrent l'insulte dogmatique à notre encontre (UDC) aux solutions pragmatiques qu'il serait possible de réaliser.

Écrit par : Le Plébéien | 12/04/2011

@ Le Plébéien : Et quelles sont ces solutions pragmatiques selon l'UDC ?

Écrit par : Stéphane Grolimund | 12/04/2011

"quelles sont ces solutions pragmatiques selon l'UDC" Il faut relire le programme 2007-2011 et c'est éloquent de voir comment les solutions préconisées auraient été très "avant-gardistes". Puis mises en place avec Monsieur Christoph Blocher toujours Conseiller Fédéral, nous n'aurions pas perdu ces quatre années et ne serions pas aujourd'hui devant les problèmes qui avaient été annoncés et qui deviennent quasi insolubles maintenant.

Faire de la politique c'est d'avoir une vision et un programme politique avec des réponses aux questions de la population.

Seul l'UDC le prévoit, se bat, et respecte la volonté des Votants.

Écrit par : Corélande | 12/04/2011

Corléande, blablabla et propagande... De quelles mesures parlez-vous au juste ?
En résumé, 4 à 5 lignes, ce devrait être possible de nous l'explique, non ? Vos affirmations gratuites en aurait plus de poids.

Écrit par : Saint-Juste | 12/04/2011

C’est bien là le problème... Chaque fois que l’on pose la question on en revient « au divin » Blocher !

Comme exemple, une des solutions importantes pour combattre l’insécurité, et là je crois que tout le monde est à peu près d’accord, c’est le renvoi des étrangers criminels.

Mais voilà, c’est une loi qui existe depuis des lustres, mais elle est difficilement applicable dans beaucoup de cas.
Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il faut des accords de réadmissions avec les pays concernés. Travail qui a débuté sous l’air Metzler (PDC) et qui a été stoppé par un certain Christophe Blocher, himself ! En effet, l’UDC est maline et ne va pas se priver de son fond de commerce électoral…

Bref passons… Mais voilà une des raisons pour laquelle, il est difficile de travailler avec l’UDC. Elle provoque, elle crie au scandale en jouant les martyres, elle avance des solutions qui ne sont pour la plupart inapplicables car contraires au droit international et lorsque des solutions sont trouvées par consensus par les autres partis (applicables celles là), elle fait tout pour les saboter afin de pouvoir traiter les autres d’incapables. C’est le cas pour l’insécurité mais c’est aussi valable dans plein d’autres domaines. C’est efficace au niveau électoral, mais ça ne fait pas avancer « le schmilblick » pour autant, au contraire…

C’est peu caricatural, mais c’est très proche de la réalité. Et tant que cela durera, la droite sera désunie et son centre s'affaiblira !

Cela c’est au niveau national.

Pour notre canton, ce n'est pas tout à fait la même chose. En effet, le PLR ville de Genève va faire un ballon d’essai avec L’UDC genevoise. C’est un choix que je respecte, mais il s’en mordra vite les doigts ! L’UDC chez nous a en effet, un gros dilemme. Soit elle devient une droite un peu plus "humaniste" et elle nous aide à trouver des vraies solutions mais elle perd de sa visibilité, c’est à mon avis le pari de certains Libéraux. Soit elle se range du coté du MCG qui a pris en bonne partie sa place de provocateurs, et là elle risque de disparaître en tout cas à Genève, c’est d’ailleurs ce qui est en train de se passer au Tessin où l'UDC a été débordée par la Lega.

Ou alors l’UDC est suffisamment forte pour « manger le MCG ». Mais il n’y a pas de place à Genève pour deux partis provocateurs à moyen et surtout à long terme.
Mais on a aucune leçon à donner, car si on ne fait pas gaffe, il n'y aura bientôt plus de place au centre-droit non plus...

Bertrand a raison, on doit se réveiller et vite car les solutions ne viendront pas d’ailleurs…

Écrit par : Stéphane Grolimund | 12/04/2011

trs bonne analyse M Grolimund

Écrit par : librepenseuse | 12/04/2011

Monsieur Grolimund & Cie

Un UDC exprime simplement quelques principes et le très bon blog du Doc dérive dans les critiques fausses, faciles, réductrices bref votre habituelle désinformation...

Ce matin, en écrivant ces quelques lignes sur ce blog, je pensais à un TJ spécial de la TSR au cours duquel, Mme Romaine Jean interrogeait Madame Le Maire de Zürich (qui n'est pas UDC). La question était d'obtenir son appréciation sur le fait que la Ville de Zürich résout bien mieux ses problèmes que la Ville de Genève.

Je la cite :

A Zürich, les politiciens ont une approche pragmatique des problèmes et non dogmatique...

Bonne fin de journée.

Écrit par : Le Plébéien | 12/04/2011

Darbellay et le PDC paient et continueront de payer la trahison et l'élection de la Widmer-Schlumpf.

C'est ainsi !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 12/04/2011

@Plébéien

Pour la première partie de votre remarque, je tente simplement d’expliquer pourquoi il est difficile de concilier le centre droit et la droite dite « plus musclée ». Votre réaction le confirme d’ailleurs…

Vous avez le droit de ne pas être d’accord avec mes propos, mais ne parlez pas de désinformation. C’est en effet ma vision de la méthode UDC, pourtant je suis loin d’être politiquement de gauche et je défends bec et ongles le pragmatisme. Bref ce n’est pas un problème de dogme, mais… d’éthique.
Là aussi nous n’avons aucune leçon à donner, mais le constat est simple : il y a une différence fondamentale entre vous et nous sur ce point.

Mais aux vues des résultats électoraux au niveau de la Suisse, « la manière » UDC paie et pour l’instant c’est 1 voir 2 à 0 pour vous mais encore une fois, personne n’est gagnant et surtout pas ceux pour qui nous sommes sensés travailler.

Ceci dit vous n’avez toujours pas répondu à ma question et cela n'améliorera pas mon opinion sur les méthodes UDC. Cependant, ce serait un plaisir d’en discuter une fois de vive voix avec vous autour d’un verre.

Pour la remarque sur Zurich, rien à dire, je suis parfaitement d’accord avec vous.

Bonne soirée également

PS : Désolé Bertrand si j'ai quelque peu dérivé sur ton excellent blog...

Écrit par : Stéphane Grolimund | 12/04/2011

La manière UDC paie, parce que c'est la vérité!

1992 M. Blocher a expliqué aux Suisses que l'entrée dans l'EEE serait nocive, le peuple a refusé, nous a sauvé......maintenant on voit où se trouve l'UE!
Pas besoin de faire un dessin.....je pense!

Plate-forme électorale UDC 2007-2011:

Je vous fais court à vous de rechercher pour vérifier, si nécessaire.
(dans les petits encadrés verts qui donnent les positions du parti)

La Suisse, l'indépendance est une chance:
- il semblerait qu'à voir la conjoncture actuelle chez nous, face à l'Europe ce n'est qu'une banale vérité -!

Citoyens et Etat; autodétermination démocratique et non toute-puissance de l'Etat:
- A voir comme les donzelles du CF nous -vendent sous le manteau- c'est bientôt de la dictature kadafifienne -!


Politique extérieure; ouverture au monde, fermeté et défense des intérêts du pays:
- La Suisse et la crise 2008, l'UBS et les faillites européennes. Ouverts ok! On a vu comme les Amerloques et l'UE se sont conduits avec nous....et ce n'est pas fini!

Impôts et redevances; Plus pour les citoyens, moins pour l'Etat:
-Nous travaillons plus de 6 mois/an pour financer les prélèvements obligatoires.
c'est l'économie qui doit croître et non pas l'Etat.
Dans aucun autre pays au monde la quote-part de l'Etat ne s'est accrue aussi rapidement qu'en suisse depuis 1990. (sous le diktat socialiste)

Sécurité; lutte contre la criminalité:
référence: la votation pour l'expulsion des criminels!

Politique des étrangers; freiner l'immigration:
Alors là ça va dans tous les sens! Schengen, des rues noires de monde, des deals et violence tous les jours, chaque week-end des meurtres aux couteaux.
Le manque d'appartements, les apprentis sans papiers dans les administrations
et ne me dites pas que vous ne savez pas lire!

Agriculture; le paysan est un chef d'entreprise....qui nourrit la population!
On l'a oublié. On a pris des terres agricoles pour construire, on appauvrit les paysans, on leur donne des règles débiles; exemple - protection des animaux -
un petit veau né en février par moins 10% doit être sorti à l'air libre....brrr!
un champ se récolte en 3 tiers à une semaine d'intervalle, il faut laisser le temps à la faune de gentillement s'en aller.....bof!
et le lait.....on ne le paie plus que.....52cts et on prend des frais administratifs dessus.....et la coop et la migros annonce ces jours qu'ils l'augmentent de 5cts pour les paysans......c'est se foutre de la g......!
La vision UDC 2007 en la matière : Mettre en place de suite une nouvelle politique agricole et permettre aux paysans de survivre et garantir à la Suisse l'entretien de ses paysages et l'approvisionnement de la population en denrées saines!

Santé; notre système de santé publique est malade:
Ah bon....vous, vous estimez que c'était une vision de catastrophisme?

Et je finis avec le sujet d'actualité: L'Energie
Certes l'UDC souhaitait le poursuite de la production nucléaire mais dans le même temps approuvait le recours à des énergies indigènes renouvelables et avantageuses comme la biomasse. En fixant des conditions-cadres qui permettrait à ces formes d'énergie de se développer sur le marché.
Rejettait les projets de nouvelles taxes et d'actions de redistribution.
Approuvait l'extension de la force hydraulique, notamment des centrales de pompage-turbinage.

Ce n'est pas ça une vision pour une politique honnête et juste pour l'ensemble des gens de ce pays?

Je vous ai maché le travail, car chacun peut aller se renseigner, voir dans le détail les constatations et solutions proposées à l'époque et qui sont maintenant vieilles de 4 ans.

Écrit par : Corélande | 13/04/2011

Les commentaires sont fermés.