15/04/2011

1200...

1200 morts par année.

Bigre le chiffre est d’importance.

1200 morts par année en Suisse à cause d’une erreur médicale.

Bon va falloir faire une explication de texte à mes patients.

Encore plus faire comprendre que tous gestes, examens, prescriptions sont potentiellement risqués.

Qu’il faut poser un bon diagnostic.

Qu’il ne faut jamais agir dans la précipitation.

Qu’à part de rares urgences vitales, nous avons le temps.

Qu’il faut arrêter de changer de docteur comme de chaussettes.

Un bon dossier, un médecin qui vous connaît, c’est essentiel.

Arrêtez d’aller aux urgences pour n’importe quoi.

Arrêtez de stresser les médecins pour des consultations urgentes qui n’en sont pas.

Retrouvez le bon sens de vos grands-mères.

Faites vous opérer que lorsque vous êtes convaincu.

Je dis toujours à mes patients : si vous hésitez, si vous « ne le sentez pas » alors attendez.

Et pour nous les médecins, acceptons l’erreur en la reconnaissant.

Et soyons transparents.

erreurs2.jpg

06:57 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

très belle affiche et propos justifiés à distribuer en urgence parcontre chez tous vos collègues de Suisse,le réveil des maniaco-dépressifs ne va pas tarder ce sont des Molièristes en puissance et votre affiche pourrait leur faire comprendre ce que d'autres ont tenté mais en vain,car leurs maux imaginaires se réveillant dès le début du mois ou après le versement de leur rente,jamais contents désireux d'être riches mais en regardant surtout les autres travailler,et qui n'hésitent pas à se lamenter de la lenteur des médecins à trouver l'invisible mal irrationnel dont ils souffrent ,triste maladie de ceux dont l'argent brûle les mains à défaut de pouvoir le jeter par la fenêtre comme disaient les anciens

Écrit par : lovsmeralda | 15/04/2011

J'ai, par anticipation, suivi vos conseils.

Même médecin depuis plus de 15 ans.

Un seul dossier médical avec avis spécialisés à l'unique dossier.

Survient la nécessité (?) d'un traitement médical avec conséquences secondaires possibles et indésirables. L'effet secondaire survient et est signalée à l'unique médecin. Aucune réaction appropriée.

Suivant vos conseils, je ne me rend pas aux urgences. Enfin pas trop vite, c'est-à-dire pas assez vite. Conséquence : Cardiomobile, hospitalisation, soins intensifs, possibilités de conséquences à long terme.

Conséquences parfaitement évitables par une réaction appropriée.

Le bonhomme, ancien médecin-adjoint, consultant à l'HCUG, connu sous le nom du sniper. Il m'a raté. En cas de conséquences à long terme, je ne le raterais pas.

Arrêtez-donc de prendre le patient pour un con. Arrêtez donc de rejeter la faute sur les autres. Le con c'est vous. Les erreurs vous en êtes à l'origine. Imperméable à l'autocritique et dénué de toute formation scientifique, elles perdureront.

Écrit par : Bandre | 15/04/2011

J'ai, par anticipation, suivi vos conseils.

Même médecin depuis plus de 15 ans.

Un seul dossier médical avec avis spécialisés à l'unique dossier.

Survient la nécessité (?) d'un traitement médical avec conséquences secondaires possibles et indésirables. L'effet secondaire survient et est signalée à l'unique médecin. Aucune réaction appropriée.

Suivant vos conseils, je ne me rend pas aux urgences. Enfin pas trop vite, c'est-à-dire pas assez vite. Conséquence : Cardiomobile, hospitalisation, soins intensifs, possibilités de conséquences à long terme.

Conséquences parfaitement évitables par une réaction appropriée.

Le bonhomme, ancien médecin-adjoint, consultant à l'HCUG, connu sous le nom du sniper. Il m'a raté. En cas de conséquences à long terme, je ne le raterais pas.

Arrêtez-donc de prendre le patient pour un con. Arrêtez donc de rejeter la faute sur les autres. Le con c'est vous. Les erreurs vous en êtes à l'origine. Imperméable à l'autocritique et dénué de toute formation scientifique, elles perdureront.

Écrit par : Bandre | 15/04/2011

Oh Bandre vous voulez vraiment facher le bon docteur.
ces gens là monsieur font des erreurs comme tout le monde mais ils prétendent urbi et orbi le contraire et jamais jamais un de leurs confère attestera de l'erreur
Ils se permettent de vous faire attendre jusu'à 45 minutes dans leur salle d'attente et celà parcequ'ils sont assoifés d'argent et font de l'overbooking
Si dans mon job je laissais attendre un bon docteur 45 minutes alors que nous avons rendez-vous aie aie les conséquences
Pourtant c'est pas compliqué il suffit d'envoyer une facture au médecin pour le temps d'attente et faire une compensation de créance

quant aux erreurs je vous assure que les bons docteurs savent parfaitement exiger réparation immédiate avec excuses de circonstance

Écrit par : m ajor51 | 15/04/2011

Et bien quel courrou.
Chez vous n'allez pas attendre une minute.
Oui on fait des erreurs et je me bats pour que nous le reconnaissons.
Que cela vous plaise ou pas.

Écrit par : Bertrand BUCHS | 15/04/2011

Les commentaires sont fermés.