20/04/2011

La langue française est sauvée...

 

Académie.jpg

 

 

Le MCG veille au grain.

Il nous montre l’exemple d’un langage poétique et châtié.

Génial.

Il est vrai que les expressions « Il ne faut pas en faire un flan à la vanille » ou « il faut mettre un point sur les e » n’étaient encore pas assez travaillées.

Nous sentions un potentiel littéraire, mais un peu de travail était encore nécessaire.

Et bien bravo, chapeau, nous sommes scotchés.

La dernière affiche, de ce parti d’en rire, a dépassé le mur du …

Sur la mobilité.

Texto : « Arrêtez de faire ch… »

Je vous jure que c’est vrai.

La prochaine fois, dans un effort d’élévation grammaticale, cela sera : «  Put… vous tous des c… »

Un grand merci.

L’Académie Française attend la candidature de Super Gomminé.

06:56 | Lien permanent | Commentaires (15) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

19/04/2011

Mais que va-t-il faire dans cette galère ?

De Haller2.jpg

 

 

Notre bon président de la Fédération des Médecins Suisses (FMH), monsieur De Haller, est candidat aux élections fédérales.

Très bien, grand bien lui fasse.

Mais peut-il continuer à présider notre association ?

Ne doit-il conserver un devoir de réserve puisqu’il représente l’entier des médecins qui ne sont pas tous socialistes ?

Clairement cette association n’est pas saine.

Nous le voyons déjà avec le vice-président de la FMH (monsieur Cassis) qui est conseiller national PLR et qui ne représente pas du tout l’avis de la majorité de la FMH.

Monsieur De Haller est tout à fait libre de se présenter, mais il doit choisir.

Il doit donc démissionner.

Il ne peut pas se servir de sa fonction comme argument électoral.

Vous pouvez toujours me rétorquer que cette position est ringarde et que toutes les associations professionnelles d’importance sont représentées à Berne par leur président.

C’est vrai.

Je n’ai pas d’autres arguments que de dire que cela me gêne.

Simple constatation.

07:06 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

18/04/2011

L'Entente est morte, au soir du 17 avril 2011...

ci-git.jpg

 

 

Pas de programme commun, pas de vision commune, des alliances de circonstance.

La fusion Radical-Libéral ne fonctionne pas.

Contre nature.

L’UDC ne se reconnait pas dans ce conglomérat de partis.

Les électeurs du MCG sont clairement à droite.

La gauche n’a pas été gênée par le MCG.

Les Libéraux veulent clairement s’allier à leur droite.

Il faudra qu’ils parlent avec le MCG et qu’ils passent des  accords avec le MCG.

Le centre n’en voudra pas.

Donc l’Entente est morte.

C’est peut-être mieux comme cela.

 

A quand une nouveau parti de centre droit regroupant les PDC, les Radicaux et les Verts libéraux.

Osons enfin affirmer nos valeurs.

Sociales, libérales et écologiques.

Un parti moderne, le vrai parti de la classe moyenne.

07:08 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

15/04/2011

1200...

1200 morts par année.

Bigre le chiffre est d’importance.

1200 morts par année en Suisse à cause d’une erreur médicale.

Bon va falloir faire une explication de texte à mes patients.

Encore plus faire comprendre que tous gestes, examens, prescriptions sont potentiellement risqués.

Qu’il faut poser un bon diagnostic.

Qu’il ne faut jamais agir dans la précipitation.

Qu’à part de rares urgences vitales, nous avons le temps.

Qu’il faut arrêter de changer de docteur comme de chaussettes.

Un bon dossier, un médecin qui vous connaît, c’est essentiel.

Arrêtez d’aller aux urgences pour n’importe quoi.

Arrêtez de stresser les médecins pour des consultations urgentes qui n’en sont pas.

Retrouvez le bon sens de vos grands-mères.

Faites vous opérer que lorsque vous êtes convaincu.

Je dis toujours à mes patients : si vous hésitez, si vous « ne le sentez pas » alors attendez.

Et pour nous les médecins, acceptons l’erreur en la reconnaissant.

Et soyons transparents.

erreurs2.jpg

06:57 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

13/04/2011

Atchoum, sniff, sniff...

pollen.jpg

 

 

Pollen de malheur.

Cette année, le "rhume des foins" est corsé.

Peine à respirer, yeux qui larmoient et qui grattent.

Et surtout la goutte au nez, toute la journée.

Punaise, quand va-t-il vraiment pleuvoir pour pouvoir un peu éliminer tous ces trucs qui se déplacent avec l’air ?

Un petit coup d’antiallergique par là, un petit coup de spray nasal par ici, et des éternuements pour faire plaisir aux voisins du tram.

Je suis devenu un vieux crouton, sifflant comme une locomotive.

Et, vous, la santé.

Pas de problème.

Tant mieux.

 

Bon, je vous quitte, c’est l’heure de mon inhalation.

06:39 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

12/04/2011

KO debout...

KO.jpg

 

 

Lucerne, Tessin, probablement Genève, dimanche prochain, le centre droit vacille et se trouve acculé dans le cordes sans pouvoir réagir.

Pas d’explications crédibles.

A part les habituels : « Tout va bien en Suisse, il n’y a donc aucune raison que l’électeur se fâche ».

Un peu court et relevant de la méthode du bon pharmacien Coué.

A force de vivre dans un autre monde, il est difficile de comprendre les peurs de nos citoyens.

La classe moyenne se casse la gueule.

Vivre avec un seul salaire, il ne faut pas y penser.

Les impôts sont trop hauts, les primes d’assurances maladies trop élevées, les loyers prohibitifs.

Les familles éclatent.

Les jeunes ont peur de l’avenir.

La population a l’impression qu’elle n’a plus de contrôle sur rien et que la catastrophe n’est pas loin.

Et que proposons-nous : Rien, nada.

Un des hommes les plus riches du monde se vante dans la presse people qu’il a dépensé 3 millions pour la fête de sa femme et dans un même temps triple les loyers d’un de ses immeubles au centre ville, tuant les commerçants et les indépendants, les obligeant à partir.

Que répondre…

Le profit à tous prix.

L’absence de conscience sociale.

Le centre droit doit rapidement répondre à ces questions.

C’est sa responsabilité et son devoir.

06:54 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

08/04/2011

Propharmacie...

 

 

Monsieur le Conseiller fédéral Burkhalter, l’homme invisible, désire réviser la loi sur les médicaments.

L’industrie pharmaceutique ne devra plus financer les congrès médicaux.

Bon et alors…

Fausse terrible nouvelle.

On fera avec…

Sauf que dans la même foulée, Mister Nobody, botte en touche la question de la vente des médicaments par les médecins.

De nouveau, la Suisse Allemande est favorisée.

Question de simple équité.

On interdit ou on permet sur tout le territoire.

L’histoire des régions reculées sans pharmacie, c’est du folklore.

Pour ma part, j’ai toujours été opposé à la vente de médicaments par un médecin.

Trop facile, trop tentant au niveau du chiffre d’affaire.

Savez-vous, qu’en moyenne, nous prescrivons, par médecin,  pour 1 million par année.

Même en enlevant les frais, la gestion du stock et le personnel, il reste un joli pécule.

Alors monsieur Qui ne Risque Rien, un peu de courage…

propharmacie.jpg

06:39 | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

07/04/2011

Et bien, on a du souci à se faire...

DRG2.jpg

 

 

Un peu facile comme titre. On peut dire que, ces temps, nous avons l’embarra du choix.

Punaise, faut mieux pas trop réfléchir.

A partir du premier janvier 2012, les hôpitaux vont devoir utiliser les DRG. Un truc génial qui ne fonctionne pas en Allemagne et qui va vous mettre en formules et en équations.

Bon, vous devez vous faire hospitaliser pour un machin chose. Une charmante dame, ou un charmant monsieur, va entrer dans un gros ordinateur, votre âge, celui de votre chien, la couleur des cheveux de votre belle-mère, le nombre de membres du PDC genevois (espérons que l’ordi sera assez puissant), votre maladie, le risques de complications et le montant du leasing de la voiture du chirurgien. Bon ce n’est pas exactement cela, mais ça s’en rapproche.

Et bing, l’hosto aura droit à un montant X forfaitaire pour vous soigner.

Après 3 ou 4 jours, vous allez probablement coûter trop cher.

Alors bye bye, go home.

Pourquoi faire simple…

Les toubibs vont devoir passer leur temps à codifier les dossiers.

L’administration va adorer, puisqu’elle pourra croître et croître en encore croître.

Mais sur le terrain…

Rien n’est garanti, ni la formation, ni les salaires, ni les dotations en personnel soignant.

Ce truc chose sera dirigé par une société anonyme Swiss-DRG AG, sans aucun contrôle de la part du parlement fédéral.

La FMH, H+ (les hôpitaux suisses), la Conférence des directeurs cantonaux de la santé, ont exprimé leurs préoccupations.

J’espère que ce n’est pas trop tard, en attendant battons-nous pour exiger un moratoire sur les DRG.

07:00 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

06/04/2011

Nous sommes devenus inaudibles...

inaudible.jpg

 

 

Le centre droit se casse méchamment la figure. Chaque élection est un camouflet.

Pour quoi ? Simplement,  nous n’avons pas de réponses crédibles aux problèmes majeurs de notre société.

La classe moyenne est en train de sombrer.

Vivre avec un seul salaire, si vous avez des enfants, vous oubliez.

Et que proposons-nous ? Rien.

Pas de projet pour une autre fiscalité, pas de projet pour une vraie politique familiale, pas de projet pour une autre façon de payer sa santé.

L’emploi des jeunes, la recherche, l’enseignement, les parents pauvres de la droite.

On préfère investir dans le génie civil que de se poser la question de savoir si nous ne sommes pas en train de sacrifier une génération.

La sécurité, des promesses, rien de visible.

Dans ma seule consultation, j’ai l’exemple de plus de 20 personnes âgées qui ont été  agressées.

Le logement, j’ai 4 enfants adultes, et bien je ne sais pas où ils vont pouvoir s’établir, probablement à l’étranger.

Il faudrait peut-être nous réveiller…

06:57 | Lien permanent | Commentaires (15) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

05/04/2011

Vertige !

 

La peur du vide, n’avoir plus qu’une solution ; sauter.

Complètement dingue, impressionnant, sans aucune logique.

Les sujets au vertige se reconnaîtront.

Et j’en suis un spécimen d’école.

Peut-être une solution…

La prise de Cortisol (l’hormone du stress) permet de diminuer les symptômes et de pourvoir aller plus facilement au bout d’exercices que l’on pourrait nommer de désensibilisation.

Grâce à l’informatique, on peut vous mettre dans une situation provoquant un vertige et vous apprendre à le surmonter.

Le Dr. Dominique de Quervain, de l’Université de Bâle, vient de publier les résultats de son étude dans le « Proceeding of the national Academy of Sciences » (DOI : 10.1073/pnas.1018214108).

Il semble que cela marche.

A tester…

 

vertige.jpg

06:18 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

04/04/2011

Chouette...

 

chouette.jpg

 

 

Le dimanche matin, je sais ce que je vais faire le lundi.

Vous me direz que je ne suis pas un grand malin et que j’enfonce les portes ouvertes.

Vous vous trompez.

Notre bon journal dominical, « Le Matin » (excuses moi Julie pour cette infidélité) me donne l’ordre du jour de la commission de gestion du Grand conseil, ses commentaires, ce que je vais y entendre et ses propositions d’action.

Génial…

Tranquille, pépère avec les croissants et la confi, je me prépare.

Donc si j’ai bien compris, aujourd’hui, on met à la porte monsieur Müller.

C’est une spécialité de ce canard de faire pression pour qu’un conseiller d’Etat parte.

Déjà une super réussite du côté de Neuche.

Avec Genève, cela sera top.

A dimanche prochain…

06:57 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

01/04/2011

Je compense, tu compenses, il compense...

compensation.jpg

 

 

Suite d’hier et pas encore fin.

Je me demandais si un accord, une transaction, un petit plus, avait été trouvé entre Maillard et Unger pour compenser l’arrivée de Prêtre à Lausanne.

Un journaliste de la radio m’a susurré dans l’oreille que c’était le cas, mais silence et boule de gomme, il ne dirait rien même en lui chatouillant les pieds.

Un journaliste qui se tait, c’est rare, encore plus à la radio.

Trêve de plaisanterie.

Je sais.

Et je vous le donne en cent et en dix en un.

L’hôpital de Nyon va être intégré aux Hôpitaux Universitaires de Genève.

Logique et intelligent.

On pourra décharger les urgences, opérer plus vite et donner une meilleure formation à nos assistants.

Monsieur Unger viendra, mardi prochain, présenter ce projet à la commission des affaires communales du parlement.

Débat nourri en perspective…

06:20 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |