24/05/2011

5-HTTLPR

picaso.jpg

 

 

Le bonheur est dans le pré.

Et surtout dans la longue version du gène 5-HTTLPR.

Vous voulez savoir si votre enfant va être heureux.

Vous vous demandez pourquoi vous êtes toujours négatif.

La raison de votre humeur de chien, lorsque vous recevez votre taxation fiscale.

L’impossibilité de faire risette à votre belle-mère, malgré la lecture de « la belle-mère pour les nuls ».

Faites vous doser le 5-HTTLPR.

Si vous êtes porteur de la version longue, vous n’avez aucuns soucis à vous faire.

Tout baigne, le ciel est bleu, les fleurs sont belles et la voisine canon.

Si c’est la version courte, alors là pas de chance.

Votre cerveau secrète moins de sérotonine.

Et comme le bonheur est en étroite corrélation avec ce neurotransmetteur, vous êtes mal.

 

Pas simple la vie…

07:01 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

une dose pour dédé

Écrit par : stephane barthassat | 24/05/2011

Oui vous avez raison mon Stéphane, il suffit de lire votre programme politique pour renouer avec l'hilarité. Pas besoin de neuro-transmetteur, une seule dose de programme PDC Carouge suffit largement pour s'esclaffer. Ah mais j'oubliais, vous êtes un peu comme Obélix, vous êtes un peu tombé dedans quand vous étiez petit. Hein ?

Écrit par : Anastase | 24/05/2011

Notre petit Dédé la gatouille semble affecté du rare syndrome de Langaney transmis par le gène 6-ANAstASS. Cette maladie se traduit par une perversion polymorphe à prédominante narcissique accompagnée par des poussées de régression anale.
Pour soutenir la recherche contre cette terrible maladie génétique, un langaneython sera organisé à l'occasion de la prochaine kermesse des Amis du goulag.
Les dons en nature sont à adresser à la Fondation Anastase, 8 rue de la Gabelle. Les 10 premiers donateurs se verront remettre un exemplaire de La Vie en rut colorié par son auteur.
Merci pour votre générosité.

Écrit par : F. Salina | 24/05/2011

Les commentaires sont fermés.