30/05/2011

Préoccupant...

tête.jpg

 

 

Le football prédispose-t-il à la démence ?

Les chocs répétés sur la tête n’ont-ils pas de conséquences à long terme ?

On voit de plus en plus de joueurs, KO sur le terrain, après avoir reçu un coup sur la tête.

Ou alors simplement les phases de jeu avec  des reprises de la tête.

Les centres sont de plus en plus forts et tendus.

Le choc, entre le ballon et la boîte crânienne, est violent et provoque de mini traumatismes crâniens.

Des études ont mis en évidence une diminution des fonctions cérébrales.

Des autopsies ont montré des lésions cérébrales identiques à celles rencontrées dans les démences du boxeur (dementia pugilistica) (Omalu et coll. Chronic traumatic encephalopathy in a National Football League player. Neurosurgery 2005 ; 57 : 128-34).

Ces atteintes apparaissent plusieurs années après l’arrêt de l’activité sportive.

Ce qui permet aux instances sportives de nier les relations entre l’activité sportive et les lésions.

Il faut que ce problème soit étudié avec sérieux.

La « National Football League » américaine (football américain) a décidé de s’en occuper.

Et la FIFA ?

06:48 | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Les footballeurs n'ayant aucun besoin de leur cerveau, ni pendant ni après, je ne vois pas le problème et surtout le besoin d'engager des études sur la qustion. je doute également de vos conlcusions dans la mesures où les supporters de foot présentent les mêmes déficiences cérébrales alors qu'ils n'ont reçu aucun choc. A mon avis, c'est le football qui rend con pas les chocs.

Écrit par : Anastase | 30/05/2011

@Anastase oui on ne peut qu'admettre la justesse de vos propos,quand aux sportifs ils commencent à nous bassiner sérieusement surtout au vu des programmes qui initialement étaient réservés à Eurosport et qui squattent d'autres chaines dégoutant de plus en plus de personnes âgées voyant les redevances TV augmenter de fait le sport nous coute la peau des fesses passez moi l'expression et on s'en contrefiche surtout en voyant leurs milliards de bénéfices affichés sans doute pour humilier les petites gens

Écrit par : lovsmeralda | 30/05/2011

Je serais encore plus inquiets pour les joueurs de tennis. La force avec laquelle les frappes ont lieu aujourd'hui, leur nombre énorme, par rapport aux footballeurs ou aux boxeurs, ébranlent bien plus sérieusement le cerveau.

Écrit par : Andrès Gomez | 30/05/2011

Si je me fies aux commentaires de Dédé la menace (Anastase pour les intimes), il est un grand fan du fc sion.

allez Dédé tous à la Praille mardi prochain.

Écrit par : stephane barthassat | 30/05/2011

Une chose est certaine ce n'est pas le sport cérébral qui risqe de conduite à la démence précoce certains politiciens cantonaux,quand au peuple sensé lui devoir résoudre des problèmes vieux de trente ans et se représentant à chaque nouvelles élections là on est en droit de se poser cette question¨!

Écrit par : lovsmeralda | 30/05/2011

Pas besoin de jouer au football pour sombrer dans la démence. Il suffit de lire André-Anastase Langaney pour le constater. L'abus de pastis 17 (1 volume de pastis pour 7 volumes de vodka) et la fréquentation assidue de Kropotkine suffisent à déclencher une dégénérescence mentale irrémédiable.

Écrit par : F. Salina | 30/05/2011

Mon pauvre Stéphounet, votre remarque indique une fois de plus que vous ne savez pas lire. le simple fait de se pâmer devant une bande d'analphabètes qui tapent dans un ballon encouragés par des semi-néandethaliens gorgés de bière et qui en profitent de surcroît pour détruire une rame CFF ne m'inspire pas vraiment que ce soit à Tourbillon ou à la Praille. En gros, le Foot professionnel c'est un peu comme un spectacle de Hard-core, il faut être sacrément beurré pour penser que c'est un spectacle authentique. Rasons ce stade de la Praille et construisons un théâtre de verdure à la place.

Écrit par : Anastase | 30/05/2011

merci Messieurs grâce à vos commentaires j'ai enfin pu rire un bon coup aujourd'hui ,oui faut peu direz vous mais dans un monde ou les gens avalent des balles de tennis à longueur de journées pour ensuite avaler les kilomètres du tour de France , vous lire permet de vérifier si on est encore vivant ou non!

Écrit par : lovsmeralda | 30/05/2011

Quand j'ai envie de rire un bon coup je me rends sur l'anachronique, le blog d'Anastase, pour y lire ceci au sujet des commentaires qu'il a soigneusement fermés:

"Un mot sur les commentaires : je les trouve très bien et les lis sur les blogs des autres - la Tribune est très ouverte ! -, j'y répondrai si utile, mais, sur les sujets sensibles que j'aime bien, je ne souhaite pas qu'ils soient lus en même temps temps que mes notes, donc je n'en prends pas par cette voie. Désolé !"

Par cet acte de censure il ne fait qu'appliquer un vieil adage stalinien: ferme bien ta datcha avant d'aller incendier celle du voisin.

Elle est pas facile la vie ?

Écrit par : F. Salina | 30/05/2011

Les commentaires sont fermés.