15/06/2011

Crispation...

agglo.jpg

 

 

 

Relations cordiales.

Ou méfiance réciproque.

Il semble que le dialogue entre Genève et le France soit difficile.

L’équation est simple.

Le canton de Genève est enclavé.

Son développement passe obligatoirement par une ouverture sur la région limitrophe.

C’est le projet d’agglomération franco-valdo-genevois.

Sur le papier, parfait, génial, bleu ciel.

Mais dans la réalité…

Financements pas assurés.

Lenteurs.

Impression que Paris se contrefiche de cette région. Et je suis poli…

Cabale contre les frontaliers.

Rancœur.

Et voilà la MCG qui vient en rajouter une couche en demandant ni plus ni moins l’annexion à Genève, d’une partie de l’Ain et de la Haute Savoie.

Sous le prétexte que des traités internationaux n’ont pas été respectés.

 

La situation n’est pas saine.

Un grand déballage s’impose.

Et dire que les prochaines assises transfrontalières s’occuperont de Culture.

Cela coince vraiment.

06:57 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Les commentaires sont fermés.