30/06/2011

Nos amies, les plantes...

médecine chinoise.jpg

 

Tiens, ce matin, je viens de tomber (aie) sur un article paru dans le « Parkinson’s Disease (DOI : 10.4061/2011/789506.

Des chercheurs, de l’Université de Harvard, ont étudié les effets d’une plante  (appelée Hook en anglais) utilisée en médecine chinoise, depuis des millénaires, pour le traitement de la maladie de Parkinson.

Ils ont pu démontrer son efficacité et l’absence d’effets secondaires.

Cela m’a fait penser à une de mes patientes, une dame chinoise qui souffrait d’une Polyarthrite Rhumatoïde.

Je l’avais mise sous le traitement habituel et j’avais constaté une amélioration spectaculaire.

J’étais vraiment fier de ma science.

Mais comme elle parlait mal le français et l’anglais, nos échanges verbaux n’étaient pas très poussés.

Jusqu’au jour où sa fille est venue l’accompagner.

Je me suis enorgueilli de mes compétences.

Et là, très poliment, cette personne m’a annoncé que sa maman n’avait jamais pris mon traitement et qu’elle s’était soignée selon les préceptes de la médecine traditionnelle chinoise.

Un ange est passé.

J’ai demandé à connaître la prescription et ma patiente, avec beaucoup de gêne, ne voulant pas me vexer, a sorti de son sac un cornet contenant des bouts de plantes et des morceaux de serpents. Elle en faisant une décoction qu’elle buvait tous les jours.

Comme quoi, nous avons encore beaucoup de chose à apprendre des « autres » médecines.

06:57 | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Vous avez raison mais il existe tant de solutions en tous cas pour les maux bénins comme juste regarder la pilule et la laisser dans le tiroir combien sont nombreux ceux qui croyant avoir pris leur somnifères dorment comme des loirs et n'oublions pas l'arnaque incroyable des produits allégés fabriqués avec de la gélatine issue de peaux de porc,quand on sait les effets secondaires liés à la gélatine ensuite on s'étonne qu'il y ait de plus en plus de cancers digestifs ou autres maux ces produits n'étant nullement réservés au monde des adultes ,quand aux morceaux de serpent la bible avait le sien,Dieu était -il chinois?

Écrit par : lovsmeralda | 30/06/2011

Cêst un peu comme la médecine PDC. Des grands moulinets avec les bras histoire de créer un appel d'air, un solide fond de libéralisme amer enrobé de morale chrétienne histoire que le patient l'avale plus facilement, une décoction d'obscurantime (genre respect de la vie pré-natale, médecine alternatve et j'en passe), tapisser le fond du bol par un clientèlisme régional (peur du loup, vache d'herens, AOC). Garnissez le tout avec une bonne grande cause sur laquelle tout le monde est d'accord en feignant d'en être les pionniers (l'abandon du nucléaire. Mais quel courage cette Doris!). Touche finale, une bonne petite charge sécuritaire pour catalyser les principes actifs. Le Docteur Darbelay est le nouveau champion de cette médecine et quelle humilité !

Écrit par : Anastase | 30/06/2011

Anastase serait-ce la nouvelle décoction servant à remplacer le Viagra votre recette est régénérante pour en rire aussi!merci à vous

Écrit par : lovsmeralda | 30/06/2011

En voilà une chouette nouvelle pour notre petit Anastase-Langaney ! Mais elle arrive hélas un peu tard. Les plantes sont une belle et bonne chose, mais à force de les boire sous forme fermentée ou de les fumer en cachette on finit par voir un complot du PDC derrière chaque réverbère ou se prendre pour un grand scientifique.

Écrit par : F. Salina | 30/06/2011

Dr Buchs, j'apprécie énormément votre humilité à raconter votre expérience.
Les vrais scientifiques sont justement ceux qui se permettent d'observer et de rectifier leurs jugements.
Face à ce beau résultat dans le cas d'une polyarthrite rhumatoïde, maladie hautement invalidante, je regrette certains commentaires qui s'éloignent beaucoup de la portée d'une pareille note et ne tirent pas profit de ce message qui pourrait avoir une grande portée si on l'utilisait dans toute son incitation.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 30/06/2011

Dr Buchs, j'apprécie énormément votre humilité à raconter votre expérience.
Les vrais scientifiques sont justement ceux qui se permettent d'observer et de rectifier leurs jugements.
Face à ce beau résultat dans le cas d'une polyarthrite rhumatoïde, maladie hautement invalidante, je regrette certains commentaires qui s'éloignent beaucoup de la portée d'une pareille note et ne semblent pas en tirer profit .

Écrit par : Marie-France de Meuron | 30/06/2011

Merci de retirer mon premier commentaire, il est parti "tout seul"!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 30/06/2011

Merci de retirer mon premier commentaire, il est parti "tout seul"!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 30/06/2011

Suivant vos indications j'ai trouvé l'article suivant :

Traditional Chinese Medicine Improves Activities of Daily Living in Parkinson’s Disease

Weidong Pan,1, 2 Shin Kwak,2 Yun Liu,1 Yan Sun,1 Zhenglong Fang,1 Baofeng Qin,1
and Yoshiharu Yamamoto3

1Department of Neurology, Shuguang Hospital, Shanghai University of TCM, 185, Pu-An Road, Shanghai 200021, China

2Department of Neurology, Graduate School of Medicinel, The University of Tokyo, 7-3-1, Hongo, Bunkyo-ku, Tokyo 113-8655, Japan

3 Educational Physiology Laboratory, Graduate School of Education, The University of Tokyo, 7-3-1, Hongo, Bunkyo-ku,Tokyo 113-0033, Japan

Pourriez-vous nous expliciter les liens avec Harvard ?

Merci.

Écrit par : CEDH | 30/06/2011

Les commentaires sont fermés.