30/06/2011

Nos amies, les plantes...

médecine chinoise.jpg

 

Tiens, ce matin, je viens de tomber (aie) sur un article paru dans le « Parkinson’s Disease (DOI : 10.4061/2011/789506.

Des chercheurs, de l’Université de Harvard, ont étudié les effets d’une plante  (appelée Hook en anglais) utilisée en médecine chinoise, depuis des millénaires, pour le traitement de la maladie de Parkinson.

Ils ont pu démontrer son efficacité et l’absence d’effets secondaires.

Cela m’a fait penser à une de mes patientes, une dame chinoise qui souffrait d’une Polyarthrite Rhumatoïde.

Je l’avais mise sous le traitement habituel et j’avais constaté une amélioration spectaculaire.

J’étais vraiment fier de ma science.

Mais comme elle parlait mal le français et l’anglais, nos échanges verbaux n’étaient pas très poussés.

Jusqu’au jour où sa fille est venue l’accompagner.

Je me suis enorgueilli de mes compétences.

Et là, très poliment, cette personne m’a annoncé que sa maman n’avait jamais pris mon traitement et qu’elle s’était soignée selon les préceptes de la médecine traditionnelle chinoise.

Un ange est passé.

J’ai demandé à connaître la prescription et ma patiente, avec beaucoup de gêne, ne voulant pas me vexer, a sorti de son sac un cornet contenant des bouts de plantes et des morceaux de serpents. Elle en faisant une décoction qu’elle buvait tous les jours.

Comme quoi, nous avons encore beaucoup de chose à apprendre des « autres » médecines.

06:57 | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

27/06/2011

Cela fait cher...

cochon.jpg

 

 

Vendredi, pour les comptes, nous avons siégé, au grand conseil, de 8 à 21h30.

Journée d’ennui absolu.

Aucune question pertinente.

Nous aurions pu voter à 10 heures du matin.

Mais voilà, certains doivent parler pour ne rien dire.

Et brusquement, à la séance de 20h30, ils ne sont plus là.

Comme par enchantement.

Un spectacle, même pas de bonne qualité.

Avec un coût.

Probablement plus de 200000 francs.

Lorsque vous entendrez sur Léman Bleu, les gardiens du temple, les vestales des économies, n’oubliez pas qu’ils cachetonnent.

Les jetons de présence, c’est bon à prendre.

C’est comme pour la Cour des comptes.

Une élection, à 1 million, pour désigner un juge pour 8 mois.

Il semble que le PDC avait  une candidate, qui était d’accord de ne pas se représenter.

Mais voilà 2 PDC, pour une durée de 8 mois, il ne fallait pas y penser.

Donc, on dépense.

Un peu triste, non…

07:02 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

22/06/2011

Etes-vous stress ?

stress.jpg

 

 

Les vacances approchent. Horreur…

Etes-vous prêts ?

Votre passeport est sûrement échu. Faites gaffe…

Et les valises, suffisantes, en bonne état, prêtées et non rendues…

Tout est planifié, sous contrôle, les vaccins tip top en ordre.

La belle-mère et le chien en pension !

Attention à l’Allemagne, il y a tout plein de microbes qui traînent par là bas. Trop propre en ordre.

Vous êtes plus du genre aventurier, alors la Grèce et les Etats-Unis, nouveaux pays du tiers-monde.

Et puis toutes ces cendres qui volent à très hautes altitudes !

Peut-être que votre avion ne va pas pouvoir décoller.

Zen. Coooool.

C’est les vacances.

Tiens je me demande si les Suisses sont faits pour cela.

Et si nous restions chez nous, pépères.

Là, on maîtrise…

06:52 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

20/06/2011

Il y a comme une entourloupe...

entourloupe2.jpg

 

 

Mais pourquoi donc financer les cliniques privées ?

Depuis quand l’argent public doit servir à subventionner un organisme privé ?

Cette nouvelle loi sur le financement des hôpitaux, qui doit entrer en vigueur le 1er janvier 2011, est étrange.

Demander aux cliniques de prendre des patients, sans assurances privées, pour soulager les structures étatiques ; est-ce bien nécessaire ?

Civisme, altruisme, bien être de nos concitoyens.

OK, mais c’est un poil court.

Et comme cette brillante idée vient de la commission de la santé du Conseil des Etats, je m’en méfie comme de la peste.

J’ai comme le sentiment que nous sommes en train de faire un cadeau royal aux assurances privées.

L’Etat peut très bien déjà conclure des mandats de prestations avec certaines cliniques sur l’utilisation de certaines techniques ou la location d’un nombre de lits.

Le canton de Vaud le fait et cela ne pose aucun problème.

Alors pourquoi cette nouvelle usine à gaz ?

06:56 | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

16/06/2011

Régime...

gateau.jpg

 

 

De banane, policier, dictatorial, avant l’été.

Bourrelets à perdre, les marchands du temple sont à votre disposition.

Du sur mesure.

4, 5, 10 kilos ou plus, il n’y a qu’à demander.

Chez votre marchand de journaux.

Un petit truc tout bête, qui ne fait de mal à personne.

Chaque fois que vous mangez, imaginez que vous êtes en train d’ingurgiter une bombe atomique calorique.

Des chercheurs de l’université de Yale (Health Psychology, DOI : 10.1037/a0023467) ont démontré que l’hormone, qui donne faim, était moins sécrétée chez des volontaires qui imaginaient consommer des milk shakes bourrés de calories.

Alors, convaincu.

Question à mille francs : ne faut-il pas étiqueter d’une façon visible les préparations hypercaloriques ?

06:15 | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

15/06/2011

Crispation...

agglo.jpg

 

 

 

Relations cordiales.

Ou méfiance réciproque.

Il semble que le dialogue entre Genève et le France soit difficile.

L’équation est simple.

Le canton de Genève est enclavé.

Son développement passe obligatoirement par une ouverture sur la région limitrophe.

C’est le projet d’agglomération franco-valdo-genevois.

Sur le papier, parfait, génial, bleu ciel.

Mais dans la réalité…

Financements pas assurés.

Lenteurs.

Impression que Paris se contrefiche de cette région. Et je suis poli…

Cabale contre les frontaliers.

Rancœur.

Et voilà la MCG qui vient en rajouter une couche en demandant ni plus ni moins l’annexion à Genève, d’une partie de l’Ain et de la Haute Savoie.

Sous le prétexte que des traités internationaux n’ont pas été respectés.

 

La situation n’est pas saine.

Un grand déballage s’impose.

Et dire que les prochaines assises transfrontalières s’occuperont de Culture.

Cela coince vraiment.

06:57 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

08/06/2011

Prise de pouvoir...

liste.jpg

 

 

Crise à l’AI.

Les médecins, employés par cette institution, sont en colère.

Le médecin chef du SMR (Service Médical Régional), pour les cantons de Genève et Vaud, a été remplacé par un juriste.

C’est la dernière étape de la prise de pouvoir du droit sur le médical.

Nous savions qu’il existait une différence entre la notion de maladie vu par un médecin et un juriste.

Mais un dialogue existait et le juriste ne remettait pas en question le diagnostic.

Maintenant, terminé, il faudra s’aligner.

Les juges du Tribunal Fédéral vont nous donner les éléments sémiologiques utiles pour poser un diagnostic.

Ils vont également décider ce qui est maladie et ce qui est symptômes ou syndromes.

Ils vont décrire les critères qu’il faudra suivre pour poser un diagnostic.

La Médecine est trop complexe pour eux.

Chaque cas étant différent, il est souvent difficile d’appliquer la jurisprudence.

Il faut donc simplifier.

Oter du corpus les maladies qui embêtent.

Par exemple, ces malades qui sont à la frontière du soma et du psy.

La prochaine étape, les lombalgies. Trop vague.

Et puis petit à petit, ils établiront la LISTE.

En dehors de celle-ci, vous n’aurez rien.

06:27 | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

07/06/2011

Tueuse en série...

E.coli.jpg

 

 

Sacrée enquête policière.

Ce n’est pas le concombre masqué, la pousse de soja, qui n’en est pas une, la brebis galeuse ou la vache folle.

C’est allemand  et cela fout un peu les chocottes.

Sacrée E.coli, bactérie tueuse en série.

Où se cache-t-elle ?

Résistante aux antibios.

Dangereuse pour les reins.

Probablement issue d’une sélection des meilleures E.coli.

Juste une petite question, juste une : Ne vient-elle pas tout droit des intestins de nos bons animaux gavés aux antibiotiques ?

Ne faudrait-il pas revoir ce type d’élevage ? Etre stricte sur l’emploi de médicaments ?

Débat houleux en perspective…

Alors, en attendant, lavez bien vos légumes et vos mains, pluchez vos fruits, ne consommez plus de légumes ou de fromage crus.

06:34 | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

01/06/2011

Oû en est-on ?

réseau2.jpg

 

 

On nous avait promis une révolution.

Les réseaux de santé allaient régler les problèmes des coûts de la santé.

Garanti sur facture.

Résultats : patinage dans le yogourt.

Les deux chambres fédérales n’arrivent pas à se mettre d’accord.

A un tel point que le Conseil des Etats a demandé au Conseil fédéral de travailler par ordonnance.

Génial, un vrai outil démocratique.

J’espère que le Conseil National n’aura pas cette même idée.

On évacue le débat, on s’en lave les mains et on évite un référendum.

J’ai déjà dit tout le mal que je pensais de cette loi sur les réseaux de santé.

Il n’y a pas besoin de légiférer puisque les réseaux existent déjà, à Genève depuis 1994.

Les jeunes médecins préfèrent cette solution.

Alors laissons faire « l’entreprise privée ».

L’usager n’est pas bête.

S’il se rend compte qu’il est bien soigné, que les prestations sont à la hauteur, il ira naturellement vers ces structures.

Attention à l’ « usine à gaz ».

06:36 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook |  Imprimer | | | |