17/08/2011

Mauvais carnet...

âne.jpg

 

 

Notre cheftaine en chef, notre hyperactive, notre championne du monde du sourire forcé (elle doit même sourire en dormant) est fâchée.

Mauvais carnet pour Genève.

Madame Rochat est priée de s’expliquer.

Le Genève internationale a peur. Ne sortez plus le soir, évitez le quartier de la gare. Claquemurez- vous !

2 agressions, mais que faites-vous !

Déjà qu’entre notre conseillère fédérale et le Conseil d’Etat ce n’était pas le grand amour, maintenant…

Rencontre cordiale en vue.

Lorsque Genève demandait plus de moyen pour contrôler ses frontières, avons-nous entendu sœur Sourire ?

Je dois être sourd.

Nous savons tous qu’il existe un sentiment d’insécurité à Genève.

Pas seulement pour les internationaux.

Nous demandons que la police soit plus visible, pas seulement en patrouille motorisée, mais à pied, la nuit, dans les quartiers un peu chaud.

Tout cela nous le connaissons.

Berne s’énerve lorsque les étrangers se font tabasser, très bien, mais dort lorsque les genevois se font agresser.

On ne va pas résoudre ce problème avec des effets de manche, mais en travaillant sur le terrain.

06:51 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

la peur est mauvaise conseillère sans jeu de mot évidemment quand à faire de la politique ou occuper un poste important en affichant celle-ci ouvertement,c'est ouvrir la porte aux adversaires après leur avoir donné du grain à moudre
bonne journée à vous

Écrit par : elena | 17/08/2011

Très bien votre plume.
Mais, misère vous ne crachez pas l'énergie.
Soyez plus réactif et moins "bobo".
Genève a besoin de Politiciens actifs et non passifs (!!!!).
A ce rythme de "mollusque" vous n'allez pas en 2013 vous rassoir au Parlement genevois.
Faut en avoir dans le pantaloche.
Pas convainquant l'homme démo-chrétien aux bonnes idées colportées comme de la glue.

Écrit par : Miséré | 17/08/2011

Au lieu de faire de la démago de bas étage mon cher Bertrand (c'est fou de constater à quel point vous êtes premier degré j'en viens presque qu'à croire que vous êtes un chirurgien contrarié) Vous devriez plutôt saluer la finesse de notre ministre qui en réalité vient en aide à Isabelle Rochat en lui donnant tous les arguments pour une demande de moyens supplémentaires. La chose est tellement téléphonée que même un enfant de 12 ans pourrait le deviner.

La présence des organisations internatioanles et des entreprises multinationales est le poumon de la ville, le jour où Genève ressemblera à Lagos, vous serez dans la rue avec votre balance et votre stethoscope en essayant de fourguer des aphrodisiaques fabriqués en Corée du Nord.

Écrit par : Anastase | 17/08/2011

@Anastase ,la belle répartie géniale me permettant d'en rire ,le rire seul médicament ne coutant pas un centime et manquant sérieusement car même par gros temps le rire fut toujours c'est même lui qui permi aux anciennes générations de surmonter leurs difficultés et surtout de montrer a certains partis qu'ils n'étaient pas dupe de leur comédie

Écrit par : elena | 17/08/2011

@Anastase: On est soufflé par tant de finesse dans l'analyse, mon petit Langaney. Après la génétique marxiste tu te lances dans la politique-fiction pour les enfants ? Il ne faut en tout cas guère plus qu'un âge mental de 12 ans pour inventer un tel falbala.
Entre ton copain Maurice qui fait son siné en se prenant pour Bardèche et toi qui rêves de coiffer la chapka de Beria, la démagogie a décidément de beaux jours devant elle.
A propos démagogie, tu te fais rare chez Mabut. T'aurait-il censuré ou as-tu soudainement eu froid aux pieds ?

Écrit par : F. Salina | 17/08/2011

On ne dira rien de la vôtre mon pauvre Salina. Votre finesse est toujours au rendez-vous.J'ose espérer que vos employeurs du MCG vous ont accordé un peu de vacances.Nous savons tous qu'assistant-liftier est un travail particulièrement abrasif. Votre commentaire le prouvent de manière éclatante. Faites-nous une faveur Salina, pourrions-nous bénéficier une fois cette année de vos lumières sur le fond d'un débat. Nous vous promettons l'indulgence. Munissez-vous d'une dictionnaire on ne sait jamais...

Écrit par : Anastase | 17/08/2011

Vous êtes de retour! Heureusement pour Anastase et Salina. Qu'est-ce qu'ils feraient sans vous? J'ai vu maintenant au moins 4 femmes de mon quartier avec l'oeil au beurre noir à cause d'une agression/vol à la tire. J'ai peur de prendre le bus parce que les chauffeurs ne savent pas rouler sans me faire tomber. J'ai peur d'aller en ville parce qu'il y a tellement de travaux et pas de feux pour les piétons. J'ai peur de sortir le soir et si je dois le faire, je ne prends pas mon sac à main. A la place près de chez moi, il y a des gens qui couvent leur alcool ou qui viennent de recevoir leur dose de méthadone. Des gens pissent devant ou carrément dans l'allée de mon immeuble. Il y en a même un qui a chié dans l'escalier. J'habite Genève.

Écrit par : K. | 17/08/2011

Les commentaires sont fermés.