31/08/2011

La ligne rouge.

ligne rouge.jpg

 

 

Existe-t-il une ligne directe entre la police et le MCG ?

Le doute existe depuis longtemps.

Mais à chaque fois, c’est pas vu, pas pris.

La malaise a grandi, hier après que monsieur Stauffer a révélé des informations sur l’agression d’un jeune américain.

Avant tout le monde.

Avant la police, avant la justice.

Permettant comme à chaque fois d’avoir une petite longueur d’avance sur le reste du monde politique.

Peut-être que le MCG fait sa propre enquête.

Que ce parti à des indics qui connaissent bien le monde de la drogue.

Bref, il est très facile de berner le quidam.

J’espère, simplement, que les policiers qui siègent au MCG respecte à la lettre leur serment de confidentialité.

06:12 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

29/08/2011

les footeux...

footeux.jpg

 

 

Cela fait plaisir de retrouver le derby entre Sion et Servette.

Un petit retour en arrière pour tous les nostalgiques (quand on commence à prendre de l’âge, on devient lyrique).

J’ai travaillé 3 ans en Valais et je n’ai jamais raté cette confrontation.

Pour l’ambiance, pour le beau jeu et pour avoir le plaisir de chambrer l’adversaire.

Et bravo aux dirigeants genevois qui n’ont pas voulu jouer sous protêt.

On cherche des noises à Constantin, qui adore se faire renter dedans.

Mais on laisse un fou acheter un club de foot.

L’ASF se ridiculise avec le FC Sion, mais ne fait rien dans le cas du Xamax.

Menaces, violence, licenciements abusifs.

C’est quoi cette débilité.

Et puis d’où vient l’argent…

Il y a urgence.

Il faut agir, mettre ce club sous protection et prendre des sanctions sévères contre ce pseudo président.

Je sais, à la FIFA ou à l’UEFA, l’argent n’a pas d’odeur, mais le règlement doit être respecté à la lettre.

Sinon où allons-nous ?

06:53 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

25/08/2011

Pourquoi avons-nous un "gros" cerveau ?

cerveau2.jpg

 

 

Il semble que cela aurait à voir avec la « bouffe ».

La cuisine gastronomique.

Nos ancêtre, non pas les gaulois, mais les autres, les plus vieux, les hommes des cavernes machin chose, ont eu l’idée un jour de cuire les aliments.

Bingo, brusquement, ils devaient dépenser moins d’énergie pour pouvoir digérer.

Ils ont aussi sélectionné des aliments énergisants, facilement assimilables comme les noix.

Résultat des courses, leurs intestins sont devenus plus courts et leur cerveau plus grand.

Comme cela ils ont pu mettre la pâtée aux autres pithèques.

Mais de nos jours avec la « malbouffe », on devrait observer le contraire.

Une diminution de notre matière grise.

Encore un coup de la CIA…

06:30 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

24/08/2011

La politique du bulldozer...

Bulldozer.jpg

 

 

A Genève nous n’avons pas de Karcher mais des bulldozers.

Les dealers colonisent un de nos parcs en utilisant les arrangements floraux pour planquant leur marchandise.

La solution pour les faire partir : raser, enlever, supprimer les planques.

Les machines de chantier ont pris possession du parc.

Araser, niveler, morne plaine.

Et après.

Ils iront planquer leur dose un peu plus loin dans les allées des immeubles.

Le parc sera beau et sans charme.

Facile la critique alors que la lutte contre la drogue est un perpétuel recommencement.

Désespérant.

Et si la mobilisation citoyenne pouvait faire changer les choses.

Etre présent, s’approprier les espaces publics.

Cela a super bien marché dans mon immeuble.

On dérange, on repère les planques, on les vide.

Pourrir leur vie.

Il faut aussi que la police  cantonale et municipale soit plus présente.

Visibilité.

Restez sur place plusieurs jours de suite.

Etre simplement là.

06:50 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

23/08/2011

A quand la fin des cartels en Suisse ?

fardeau.jpg

 

 

Il ne faut pas trop chatouiller le patron de la Migros.

Il n’aime pas, mais pas du tout, les papouilles.

Il devrait essayer la riro-thérapie.

Le bon peuple ose se poser des questions aux sujets des prix.

Surtout des différences de prix entre la France ou l’Allemagne et la Suisse.

Sujets tabou.

Si vous insistez, on licencie.

Vous remarquerez avec moi, qu’actuellement continuer à faire ses commissions en Suisse, c’est faire acte de civisme, ou de ne  pas avoir à disposition une voiture, ou simplement habiter à une certaine distance de la frontière.

Je n’ai toujours pas eu de réponses  à certaines questions.

Quelles sont les marges ?

Qui contrôlent les distributeurs ?

Y a-t-il une entente cartellaire entre les grandes surfaces ?

En définitive, qui est le voleur ?

Quelle est la différence, en %, qui peut être admise pour compenser le coût de la vie et des salaires qui sont plus importants en Suisse ?

Simplement la vérité sur les prix.

06:41 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

22/08/2011

Il faut sauver les garçons !

quotas.jpg

 

 

Article choc, cette fin de semaine dans le « Figaro magazine ».

Les garçons échouent de plus en plus aux examens et sont largués durant les études.

La faute, selon un chercheur français, à la trop grande présence de femmes aux postes d’enseignants.

Il propose une discrimination positive en demandant d’engager en priorité des hommes.

A-t-il raison ?

Ou bien, simple retour de balancier, justice rendue.

On ne voulait pas que les femmes fassent des études.

On les décourageait.

On créait des écoles ménagères, pour leurs montrer leurs places dans la société.

Et si les filles étaient simplement meilleures ?

Bigre, quelle remise en question.

Je suis complètement déstabilisé.

A Genève, à la faculté de médecine : 70 % de femmes.

Dans les temps mérovingiens où je sévissais, à peine 20 %.

 

A quand des quotas ?

06:56 | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

18/08/2011

Dédé...

Gerard-Depardieu.jpg

 

 

La France a de gros problèmes, pas facile à régler.

Leur Dédé national, Gérard Depardieu, se soulage dans un avion.

L’affaire est grave et mériterait l’intervention du Président de la République.

Plus préoccupant que les bêtises anglaises au sujet des fesses de Middleton sœur.

Le reste de l’actualité étant sans intérêt, il faut bien trouver un sujet de discussion, parce que toujours parler de famines, de pauvres, de familles ne pouvant pas boucler les fins de mois et de crise économique, cela commence à manquer d’originalité.

Alors Dédé a fait œuvre de sauveur de la nation. Il a créé le buzz, comme dit l’autre.

Voilà du concret, de la vraie vie, quoi…

Conclusion de la foule : Il était bourré, comme d’habitude.

Et si c’était faux.

Une miction urgente, ne pouvant pas attendre, cela vous fait penser à quoi ?

Tout bêtement à un problème de prostate.

Dans certain cas, attendre 15 minutes est impossible. Il faut se soulager n’importe où, dans l’instant.

Alors avant de juger…

06:51 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

17/08/2011

Mauvais carnet...

âne.jpg

 

 

Notre cheftaine en chef, notre hyperactive, notre championne du monde du sourire forcé (elle doit même sourire en dormant) est fâchée.

Mauvais carnet pour Genève.

Madame Rochat est priée de s’expliquer.

Le Genève internationale a peur. Ne sortez plus le soir, évitez le quartier de la gare. Claquemurez- vous !

2 agressions, mais que faites-vous !

Déjà qu’entre notre conseillère fédérale et le Conseil d’Etat ce n’était pas le grand amour, maintenant…

Rencontre cordiale en vue.

Lorsque Genève demandait plus de moyen pour contrôler ses frontières, avons-nous entendu sœur Sourire ?

Je dois être sourd.

Nous savons tous qu’il existe un sentiment d’insécurité à Genève.

Pas seulement pour les internationaux.

Nous demandons que la police soit plus visible, pas seulement en patrouille motorisée, mais à pied, la nuit, dans les quartiers un peu chaud.

Tout cela nous le connaissons.

Berne s’énerve lorsque les étrangers se font tabasser, très bien, mais dort lorsque les genevois se font agresser.

On ne va pas résoudre ce problème avec des effets de manche, mais en travaillant sur le terrain.

06:51 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

16/08/2011

Début de révolte...

Code2.jpg

 

 

Les hôpitaux n’en veulent plus.

Ils ont vu, ils ont testé, ils doutent.

Une nouvelle usine à gaz inventée par un génie des alpages.

Les DRG, ce n’est pas la première fois que j’en parle et je les aime d’un amour vache.

Les hôpitaux vont être rémunérés selon le diagnostic pondéré selon le degré de gravité.

Résultats des courses, moins vous restez hospitalisés plus vous rapportez d’argent à l’hosto. Si vous avez le malheur de vous incruster, alors vous devenez un mauvais client.

Une armée de codeurs devant coder, encore coder et toujours coder.

Et cerise sur le gâteau, des assurances qui veulent que les diagnostics précis leur soient transmis.

Brusquement les hôpitaux se sont réveillés et se sont rendu compte qu’il y avait comme une entourloupette.

Enfin, mieux vaut tard que jamais.

Vous n’avez probablement pas encore tout vu, le « dormeur du val » va s’en occuper.

06:57 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

15/08/2011

Alors ce boycott...

boycott.jpg

 

 

Les Suisses sont d’excellents consommateurs. Ils achètent sans discuter le prix.

Même si depuis des années on profite de la candeur.

La baisse de l’Euro a eu le mérite de mettre en évidence quelques exagérations.

Pour rester poli.

Même notre conseiller fédéral Bernois, qui d’habitude  à tendance à ne pas exister, c’est fâché.

Donc il doit exister des prix croquiniolesques.

On parle de différence de 200 % avec l’Allemagne ou la France.

Maintenant que notre gouvernement a fait la moitié du chemin, il faut qu’il termine son travail en publiant une liste des produits à ne plus acheter.

Avec en pourcent, la différence de prix.

Alors, le consommateur, en pleine connaissance de cause, pourra décider de son attitude.

07:25 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | | |