09/09/2011

Pas de chance...

sondages.jpg

 

 

SanteSuisse a commandé un sondage et pas de chance, les « andouilles » qui ont répondu aux questions sont à 2/3 favorables à une caisse unique.

Non mais, quel manque de tact et d’éducation.

Bon, ce n’est pas grave, parce que nos assureurs favoris savent que la question a été mal posée et qu’il faut leur faire confiance.

Lorsque la campagne sera lancée, ne doutez pas qu’ils vont arriver à faire changer d’avis une bonne partie de la population.

Ils en ont les moyens financiers.

Et dans le genre coups tordus et fausses bonnes nouvelles, ils sont champions du monde.

Et nous, nous continuons  à attendre que l’argent qui a nous a été volé, depuis des années, revienne dans notre poche.

Allez, tu peux boire de l’eau chaude.

Aucune chance de revoir pépète et ses copines.

Il faut mieux jouer aujourd’hui à l’Euromillion.

Tu as plus de chance de banquer…

07:14 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Ces sondages ne sont pas représentatifs de la réalité puisque de moins en moins de gens par souci de protection de leurs données personnelles ne répondent plus!ils ont compris qu'en vivant seuls à domicile et là je pense aux personnes fragilisées de la vie souvent retraités les 65-70 ans qu'il valait mieux se taire pour protéger leur sphère privée ,les harcèlement téléphoniques ont cessé,mais il a fallu lutter et beaucoup y ont laissé des plumes de plaintes jamais entendues aussi ces sondages si c'est véridique ici personne n'en a jamais entendu parler !ce qui prouve tout comme pour les statistiques leur manque de fiabilité.

Écrit par : caramel | 09/09/2011

Invoquer une prétendue incompréhension des citoyens au sujet des assureurs pour justifier ce résultat relève d'un paternalisme condescendant et prélude sans doute à une nouvelle campagne de propagande aux frais des assurés.
Le résultat désastreux de la dernière tentative de Santésuisse s'étant soldé par un autogoal magistral, on ne peut qu'attendre et se réjouir.

Écrit par : F. Salina | 09/09/2011

C'est quand même bizarre ces sondages, à se demander si ce n'est pas un moyen d'influencer les idées.

Écrit par : bol chantant | 09/09/2011

Décidément Salina, les universités d'été du MCG ont l'air d'être très formatrices. Vous avez laissé tomber l'atelier "touche pas à mon passeport" animé par le professeur autrichien Oskar Freysinger pour vous concentrer sur "Santé suisse Saleté Suisse" par le docteur Transalpin M. Poggia.J'ai entendu dire que vous aviez néanmoins délaissé les salles de cours pour écouter le big band Cerrutti et les batteurs de la gendarmerie genevoise, des ptit gars sympas qui n'hésitent pas à faire donner du rythme africain lorsque quand le public se relâche. Bref ce grand moment de culture et de civilisation vous a transformé.

Écrit par : Anastase | 10/09/2011

@bol chantant ,transformez votre question en certitude absolue!

Écrit par : caramel | 10/09/2011

Normalement, les assureurs ne devraient rien gagné avec l'assurance obligatoire. Et pourtant, avec acharnement ils veulent garder cette assurance. Bizzare

De plus, transférer des fond de cantons romand en suisse-allemande pour limité la hausse la-bas, ressemble fort bien à une tentative des assureurs d'empêcher les suisse-allemand de changer d'avis concernant la caisse unique. Les romand une vache à lait pour empêcher la caisse unique ?

Celà fait des années que les assureurs se cachent derrière l'opacité.

Il faut soit une caisse unique, soit une capacité de contrôle du moindre centime chez les assureurs et je doute qu'ils le veuillent bien.

Écrit par : roket | 10/09/2011

@Anastase: Mais que vois-je ? Tu écumes encore mon brave Langaney ? En venant présenter chaque jour ici avec complaisance ton triste postérieur tout osseux et dilaté, il ne faut pas t'étonner d'y recevoir des coups de botte amplement mérités. Dans la mesure où l'humiliation publique est la jouissance suprême des trotskystes en rupture de ban, c'est faire oeuvre de charité. C'est aussi faire la joie de tes ex-étudiants et collaborateurs qui se refilent avec gourmandise les avanies que tu subis ici. Un exercice qui contribue davantage à leur édification que les années passées à subir ta fatuité zozotante. Tu peux donc être rassuré, ton châtiment n'est pas vain.
Elle est pas belle la vie ?

Écrit par : F. Salina | 10/09/2011

Les commentaires sont fermés.