12/09/2011

C'est reparti comme en 14...

Berne.jpg

 

 

Une démission au Conseil Fédéral (pardon, une non réélection) et les rumeurs, les supputations, les cancans reviennent comme les feuilles mortes.

On ne se pose pas de questions sur le fond.

Quelle politique.

Quel programme de gouvernement pour 4 ans.

Quelles alliances.

Simplement, qui les Socialistes vont-ils tuer pour pouvoir conserver leurs deux sièges.

Minable…

Nous sommes tétanisés par l’UDC.

Posons-nous cette simple question.

L’UDC fait-elle partie du gouvernement ou doit-elle être dans l’opposition.

Si la réponse est oui, alors on négocie une coalition de droite et les socialistes sont priés d’être cette opposition.

Si la réponse est non, alors on gouverne la Suisse au centre (2 socialistes, 3 PDC-PLR, 1 Vert, 1 PBD).

Après les partis choisissent qui est le plus apte pour défendre ce programme.

Simple non.

06:58 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Chic alors à quand un vaccin anti UDC ?il faut peu pour déclencher des peurs semble-t'il aussi on comprend pourquoi sitot l'Avion Grippen vendu on lance un campagne vaccin anti-grippe ,alors à quand un vaccin contre la peur afin de lutter contre cette peur qui s'autoalimente de peurs ancestrales ,sans doute pas pour demain¨!

Écrit par : caramel | 12/09/2011

Toutes ces retransmissions du 11 septembre auront apporté de l'eau au moulin UDC et FN,comme quoi même retransmis dans de bonnes intentions certaines commémorations peuvent servir même à ses propres ennemis bien qu'en politique ceux d'hier ne seront plus les mêmes que ceux de demain raison première qui voit l'électorat bouder de plus en plus les votations

Écrit par : caramel | 12/09/2011

Je proposerais une autre formule 1 PLR, 3 socialistes, 2 Verts, 1 PBD. Elle aurait l'avantage de représenter les vrais intérêts de la population suisse et surtout de se passer du PDC qui n'a aucune ligne et aucun programme sauf de dissimuler son caractère profondément libéral derrière un humanisme qui dégage une odeur de fungus en pleine décomposition. La dernière preuve en date est le "combat" de son grand dadet de président qui s'attaque désormais aux hooligans du football. Il est vrai que le marché des chiens méchants et des pédophiles était déjà pris.C'est tout le ce que le PDC a trouvé pour se remettre en selle et on ne pourra pas me reprocher d'être complaisant sur le football et ses supporters. Dans le même temps le football suisse est mis en coupe réglée par les chefs tribaux valaisans et leurs cousins tchétchènes.

Écrit par : Anastase | 12/09/2011

mais c'est qui ce grand malade d Anastase. ça sent le vieux communiste ?

Écrit par : leonidas | 12/09/2011

tout juste leonidas. c'est un tres vieux communiste, un peu gaga.

Écrit par : stephane barthassat | 12/09/2011

Mon pauvre Stéphane, lorsque vous serez capable de mettre deux idées politiques bout à bout vous pourrez traiter les autres de gagas. Je rappelerai aux lecteurs de ce blog le programme politique du PDC carougeois digne d'Ubu Roi dont vous êtes l'auteur. Un mélange de OUIOUI fait de la polique et de la philosophie de la Mère Denis. Quant à Leonidas, et bien je lui rappellerai que je prédère un vieux communiste à un jeune du MCG.

Écrit par : Anastase | 12/09/2011

André, (Anastase)

moi aussi je vous aime

bisous

Écrit par : stephane barthassat | 12/09/2011

et bien m Barthassat je vois que vous avez un bon copain avec anastase.

Cher Anastase, je ne suis pas MCG et encore moins communiste. Restez relax et puis le programme politique du PDC Carouge n' était pas si mal, surement moins dévastateur que les programmes communistes

et moi j aimais bien oui oui, en plus je trouve m Barthassat assez relax et drôle. ( mais vous aussi vous ne faites rire, c'est le plus important.

Écrit par : leonidas | 12/09/2011

Le programme du PDC carougeois c'est Martine chez les bonzes comparé au premier plan quinquennal de la LPZUC (Ligue Populaire Zapatiste Unifiée et Concordataire) préparé entre deux tournées de vodka-cerise par son lider minimo Anazetase.
On y lit entre autres que Carouge sera proclamée République Populaire et entourée d'un haut mur. Une statue du Grand Timonier Langaney sera élevé place de l'Octroi rebaptisée esplanade Josef Staline. Des choeurs de petits garçons chanteront les louanges de Dédé un foulard rouge noué autour de leur petit cou en agitant un exemplaire de la Vie en rut, promu texte fondateur de la Nation.
Bref, c'est reparti comme en 17 !

Écrit par : F. Salina | 12/09/2011

Et bien je crois qu'aprés les fêtes de ce week-end à Carouge, on est plus proche des célébrations du 1er mai à Nijninovgogorod que de la kermesse de paroisse. Village Potemkine en contreplaqué, orchestres populaires, il ne manquait que le coeur des petits pionniers catholiques encadrés par le chanoine Stalina en soutane à jaretelles. Bref la démesure ridicule, histoire d'amuser le peuple.

Écrit par : Anastase | 12/09/2011

Merci à M.Salina pour ce petit moment de bonheur hilarant.C'est toujours un plaisir de voir Anastase se faire mettre en boite avec ses simagrées paléo-bolchéviques.

Écrit par : Winkelried | 13/09/2011

Les commentaires sont fermés.